AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Data

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Sam 4 Mar - 19:14

"Ça y est... Enfin, Rigel, te voilà !" Tes yeux ébahis n'en revenaient pas... Ton Ferry accostait joyeusement le port Miaria et s'engouffrait dans ses docks scintillants, tandis que ton regard se perdait déjà dans ce splendide décor urbain. Des guirlandes aux couleurs enchaînées contrastent le ciel avec une diversité sans pareil; la saveur du paysage charme tes prunelles éblouies par la clarté des rues qui s'offrent dès lors à toi... Ton cœur bat la chamade, il exige de sortir de sa cage pour récupérer l'air que tu oublies de respirer tant tu es obnubilé ! C'est ta première aventure... Et la plus fabuleuse d'entre toutes !

Le navire s'arrête enfin et cesse de te faire languir d'impatience, pendant que tu foules le pavé de la liberté pour la première fois... Fini la simplicité de vivre au Pont du Hameau; adieu Unys et ses rares opportunités... Te voilà embrigadé dans une histoire dont tu es le seul écrivain ! Réjouis-toi de ton indépendance, tu es enfin un Dresseur, un vrai... ! Et d'ailleurs, tu t'es préparé... Au cours de ton séjour en mer, tu as bien pris la peine de t'informer sur les différents lieux de l'archipel et sur ses trois membres principaux. Te voilà sur Lernaïaque, et enlisé dans les ruelles de ladite Miaria; une ville réputée pour les rumeurs qu'elle colporte à propos d'une fameuse Meora... Si le nom ne te dit rien, tu comprends au moins pourquoi : le décor festif et extravagant t'inspire une sensation unique d'excentricité... Tu es paré pour ton périple, c'est définitif !

Alors sans plus tarder, tu chasses du regard les myriades de boutiques, de touristes et de pêcheurs trottinant sur les quais pour découvrir la voie qui te mènera à ton premier défi... Pour l'occasion, tu décides de sortir Ascalon de ta poche et de l'inviter à te poursuivre au sein de la cité lumineuse d'un habile tour de passe. Le Dragon exprime son contentement et son engouement au travers d'une poignée de grondements aiguës, auxquels tu affines un sourire complice... Vous voilà alors partis en direction de la route 7 ! Trop ému par votre arrivée, et enthousiaste à l'idée d'enfin signer le début de ton séjour ici, tu outrepasses les offres des marchands ambulants et salues brièvement la foule lorsqu'elle te rend la pareille...

... Et d'autant plus déterminé, tu effaces ton sourire pour esquisser un regard analytique et on ne peut plus sérieux. Il est temps de savoir de quoi cette brochette d'îles est faite... Que permet son éco-système ? Quelles espèces cache-t-elle ? En protège-t-elle d'inédites ? Ce sont tant de questions que tu as hâte de résoudre, lorsque ton pas devient ferme contre les carreaux du sol. Et une fois le dernier halo ensoleillé surpassé, tu parviens à ta prochaine ballade... C'est alors une toute autre senteur qui t'assaillit sans crier gare. L'odeur estivale des bois environnants gorge l'air d'une impression revigorante. Bravoure, excitation, curiosité ou même appréhension... Ce sont les mots d'or gravés dans ton cœur.

Mais il te faut malgré cela retrouver ton calme. Un peu de tenue, un peu de tenue ! Tu soupires longuement, voilà... Vidé de cet excès de pulsions enivrantes, tu n'as plus que ton amusement et ton insouciance pour t'accompagner, avec bien évidemment Ascalon qui suit fougueusement ta marche. Lui semble bien plus relâché que toi, et n'a pas honte de se défouler dans sa gestuelle : le bougre court partout, et bondit ici et là jusqu'à faire tourner la tête des quelques passants ravis de découvrir une autre tête pour jouer les Dresseurs ! Et tu t'empresses alors de leur prouver qu'ils n'ont pas tort...

Tu t'écartes enfin du sentier habituel et perds de vue ce ciel azuré qui te tend les bras. Le Soleil ne t'atteint plus; Ho-Oh perd son influence et tu cherches avidement les premières bêtes qui te permettront d'avancer... Tu mords furtivement ta lèvre, intrigué de ce que tu es sur le point de découvrir, entre ces arbres et ces racines; peut-être derrière le buisson au fond ou juste au dessus de ta tête...

... Bienvenue à Rigel, pour le plus flamboyant des commencements !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1042
Points : 2730
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Sam 4 Mar - 19:22
Un Tarsal sauvage apparaît ! Et il est bleu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Dim 5 Mar - 9:19

Au-delà de l'écorce et d'un océan floral, nuancé d'or et d'argent; là où tes yeux décident de se poser et l'endroit qu'ils ne désirent plus quitter; tu décèles ta toute première victoire... Ton pas s'était nettement calmé, le son de ta présence étouffé, et Ascalon te copiait à la perfection. C'était amusant de voir comme il changeait d'humeur d'une seconde à l'autre, d'ailleurs; l'instant précédent, tu étais certain qu'il aurait pu rouler insouciamment dans l'étendue de fleurs juste là... Et le voilà à s'accrocher fermement à ta gambette, le regard rivé là où le tien se fixe, et perçant de détermination. Il attend, comme un prédateur guette sa proie... Le Dragon attend nerveusement pour ton ordre. Votre première situation réelle n'a aucunement le droit d'être un échec cuisant. Vous vous autorisez seulement la pure victoire.

Ce qui fait l'objet de votre attention n'est autre que cette bosse bleuâtre couronnée d'une crête au contrasté opposé. Cette coiffe écarlate surmonte la difformité en respectant une certaine parallèle. Tu ne retiens pas un léger rire enjoué, que tu t'empresses malgré tout d'achever, la mine écarquillée et honteuse, lorsque tu te rappelles la furtivité en vigueur... Il ne faudrait absolument pas perdre l'effet de surprise. Un bref soupir plus tard, tu te focalises plus sérieusement sur ta cible... Parce qu'au final, tu ne sais pas vraiment de quoi il s'agit. Cette fusion étrange et fascinante entre ces deux palettes ne t'inspire rien de bien familier... C'est alors à son rugissement que tu le comprendras.

"Tarsal... !" Tes pupilles se dilatent sensiblement, et à ton œillade surprise se dévoile une jeune psychique en fuite. Sa tête galope entre les buissons et les herbes, quêtant désespérément la première cachette qu'elle trouvera loin de la menace que tu sembles former pour cette dernière. Mais pas une minute à perdre ! Si tu patientes plus longtemps, tu es certain de perdre sa trace... ! Alors ni une ni deux, quand tu comprends ceci, tu t'élances à sa poursuite à en jonchant racines et brindilles avec les yeux fermement accrochés à l'enfant en fugue.

Une Tarsal... Ces couleurs ne lui vont pas. Enfin, loin de toi l'idée de la répugner pour sa différence; tu te retrouves en fait bien contraint d'avouer que son étrangeté la rend d'autant plus magnifique à tes yeux... Mais ce n'est clairement pas la gamme dont est habituellement garnie cette espèce. Ne sont-ils pas généralement verts, avec un rouge plus prononcé... ? Et bien, pour une première trouvaille, tu n'es décidément pas déçu... Un sourire mielleux et reconnaissant se loge aux commissures de tes lèvres. Cette chaleur t'attendrissant le cœur, ce semblant d'adrénaline qui te pousse à rattraper si facilement le Pokémon Sentiment... C'était captivant. Ensorcelant. Mais tu ne sauras jamais dire si cette émotion te provient de l'enfant que tu cherches, ou bien du simple fait que tu cours sans retenue ni davantage de réflexion; comme si tu cherchais finalement à te perdre ici à jamais...

... Néanmoins, la présence d'Ascalon hurlant d'embrasement te rappelle qu'il ne vaudrait mieux pas. Et, de toute manière, après une dizaine de minutes à se ruer en tout sens, vous finissez par coincer la pauvre Tarsal... Inutile pour elle de se retourner, ses pouvoirs l'avertissent de votre oppressante présence. Mais elle ne peut plus avancer... Son cri faiblit et s'atténue, et tu es mauvaisement étonné de la retrouver étalée au sol de la sorte. Tu finis par déporter ton attention sur ce qui semble l'entraver, et tu remarques très rapidement la difficulté qu'elle a à se mouvoir... Puis l'avancée menaçante d'un Muciole quittant son perchoir afin de venir cueillir sa naïve cible.

Tu fronces un air convaincu, et tu pointes la Luciole d'un index vindicatif. "Ascalon... Griffe !" Le Pokémon Crocs opine promptement, et s'exécute sans plus tarder. Lui aussi se fait empathique et partage la détresse de la Tarsal, qu'il ne tient pas à voir malmenée plus longtemps. D'un bond empreint de vaillance, le Dragon fait montre de l'énergie qu'il a à revendre et abat ses serres sur l'insecte qui n'avait donc rien vu venir... La moue subjuguée qu'il esquissait juste avant de se froisser sous l'affliction en témoignait suffisamment. Tu te dépêches de rejoindre le chevet de l'enfant chromatique, et tu l'emportes contre toi en supervisant la suite du combat, aussi concentré que possible.

Le Muciole renfrogne un air terrible, outragé... Et vous en faisiez de même à son égard. Hélas pour lui, la notion de stratégie ne doit pas être innée chez les Pokémons sauvages... Ainsi, l'insecte s'ose à une Charge imprécise et précipitée, probablement dans l'idée de se venger du coup subi. Et c'est à contre-cœur que tu observes ton Dragon encaisser le choc; heureusement sans réel problème. "Griffe, à nouveau !" Le coup est à nouveau promulgué et infligé... La chair lacérée de la bestiole suffit à faire comprendre sa ruine, et la Luciole préconise la fuite sans plus tarder. Appréhensifs, vous maintenez la garde un cours moment, avant d'écouter le souffle léger de celle que le combat vous aviez fait brièvement omettre...

... Lorsque la tension s'apaise, tu es capable d'aviser la petite Tarsal avec bien plus de délicatesse et d'amabilité. Celle-ci reprend ses esprits, émotive... Et d'autant plus timide d'ailleurs, puisqu'elle s'empresse de se voiler comme elle le peut à la suite d'un glapissement éhonté. Tu esquisses alors un doux rictus et rigole sereinement à sa mimique... Après quelques secondes perdues à y réfléchir, Ascalon ose enfin se rapprocher, et répond avec entrain à la rescapée. Et il fallait croire que leur discussion incompréhensible allait permettre un déclic... "Belle." Son chapeau cache son ébahissement, mais tu savais que tu avais accroché son attention. "Je te trouve belle... Alors, ce sera ton nom. Qu'en dis-tu ?" Tu ne pouvais juste pas la laisser comme ça ici... Et puis, vous ne pouviez pas continuer l'aventure uniquement à deux. L'enfant semblait presque émerveillée du compliment qui lui fut tourné, et avec hésitation, elle vint se blottir contre ton ventre dans un gémissement approbateur.

Ce n'était pas un Dragon. C'était une Princesse.

◄ Belle (Tarsal) de niveau 7 capturée ►
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1042
Points : 2730
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Dim 5 Mar - 9:40
Un Lumivole sauvage apparaît !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Dim 5 Mar - 15:50

Un nouveau membre dans l'équipage et c'est reparti ! Belle s'était remise de ses émotions, et Ascalon s'en réjouissait de plus belle. Et quelques galipettes dans l'herbe fraîche plus tard, vous décidez de quitter en dernier ressort le boisage où vous vous perdez si impunément. Parce qu'un regard à gauche, une lancée à droite... Et tu constates qu'après un tel acharnement, vous prendrez un certain temps pour récupérer votre chemin. Belle, en tout cas, n'en paraît pas inquiète. Son regard se perd dans l'horizon vertueux, depuis qu'elle s'est doucement accrochée à ton col. Tu l'emportais contre toi, un paisible sourire pendant sur ton visage insouciant. La psychique partageait son réconfort en te le rendant à travers sa tendresse. "Je m'appelle Duncan, au fait... Et je suis Dresseur. Le Coupenotte qui m'accompagne s'appelle Ascalon, lui." L'interpelé rétorque de bon train, un sourire hardi dévoilant ses quenottes.

Vous rebroussez peinardement chemin, et tu t'affaires à te présenter en plus amples détails à la timide Tarsal. Elle ne répondait pas tant de son côté, si ce n'est par quelques hochements de tête éparses. Mais tu ne lui en demandais pas plus... Il lui faudra peut-être quelques temps avant de se laisser entièrement amadouer. C'est déjà une prouesse que tu puisses la tenir au plus près de toi si vite ! Et tu es très loin de t'en plaindre, d'ailleurs... Tu remarquais plus curieusement qu'à son nouveau nom, la sentimentale réagissait dans un certain esprit de courtoisie. Lorsque tu prononçais Belle, celle-ci se reconnaissait et troquait sa moue éhontée pour un sourire nerveux. Tu l'accompagnais dans son brin de gêne en souriant avec elle, sans plus chercher à la déstabiliser... Sa compagnie t'était agréable.

Et plus tu y pensais, plus tu te persuadais qu'elle sera un excellent membre dans ton équipe... La princesse n'était pas de type Dragon, oui. Mais justement ! Une brève analyse du Pokédex confirmait tes songes et t'employait à de nouvelles réflexions... Tu auras besoin tôt ou tard d'un partenaire capable de protéger les siens. D'un élément susceptible de tout changer; en somme, d'un Type qui permettra de riposter vigoureusement contre l'adversité. Tarsal est un Pokémon de Type Fée et Psy. Le premier est idéal contre les autres Dragons que tu pourrais rencontrer sur ton chemin; le second servira énormément au fil du reste. L'adorable fille n'avait encore rien accompli, et tu la devinais déjà indispensable...

... Un court instant, un frisson te poussa à courber l'échine. Les jambes fléchies, le poil hérissé; tes pensées sont troublées. Quel est cette sensation qui tarit ta plénitude... ? Quelque chose ne va pas. Tu te sens observé. Ascalon hurle à tes côtés et met en garde la faune locale, pressé de se libérer du fardeau qui vous pèse tant tout à coup. À ton tour... "Qui est là ?"... Et, comme prévu... Aucun réponse. Pas une once de courage ne daigne vous retourner la parole. Tu fusilles alors les environs d'une œillade énergique. Sur tes flancs, seulement des arbres qui te coupent la vue. Et en face, un chêne doublement plus imposant que ses congénères. Son ombre dévaste les rares faisceaux lumineux traçant leur chemin jusque-là, entre les feuilles de la forêt. Tu pris au moins une minute à comprendre que deux pupilles azurées vous perçaient du haut d'une de ses branches...

Mais là encore, vous voici pris de court. Le bourdonnement de votre prochain opposant transcende l'air, alors qu'il se mesure à Ascalon sans demander son reste. Une Lumivole charge subitement, et assène une offensive imprévisible à sa proie de plein fouet ! Et après un hoquet de surprise, tu expires de soulagement lorsque le Dragon se révèle simplement étonné par un tel impact... Il s'empresse de se relever, et il sait déjà ce qu'il a à faire. Il se retourne simplement dans ta direction pour te demander l'autorisation, et vous vous synchronisez d'un acquiescement fougueux.

Et tel un éclair draconique, le Coupenotte rejoint son adversaire en l'air d'un saut contrôlé, avant de faire chuter sa Griffe sur celle-ci ! Le coup porte et secoue gravement cette dernière, qui tente de répliquer toujours plus ardemment... Et, par quelque miracle que ce soit, la pauvre échoue et se vautre quelques mètres plus loin. C'est le moment... "Enchaîne une autre Griffe !" Et, ni une ni deux, l'insecte mugit douloureusement. Elle se relève et tente finalement, contre toute attente, d'enivrer son ennemi d'un Doux Parfum joliment placé... À une telle proximité, Ascalon ne pouvait que profiter d'une senteur aussi unique. Mais s'il restait captivé par le délicieux encens, il n'en perdait pas moins sa concentration... "Une dernière Griffe... Elle est presque finie !"

Tu avais vu juste. Le prochain coup scella l'issue du combat dans le marbre, quand enfin retentit le gémissement désespéré d'une Lumivole vaincue. Ton souffle s'atténue, calmé, et tu retournes féliciter ton Coupenotte dès que tu y penses. Heureux de recevoir tes encouragements, celui-ci répond positivement et t'étreint à son tour, sans gêner Belle qui restait attentive et furtive tout le long de l'action. Tu décides alors de consacrer à cette dernière quelques paroles... "Ascalon et moi seront là pour te protéger, maintenant. Je veux que tu saches qu'on tient à toi, Belle." Une moindre réflexion plus tard...

... La princesse t'accorda sa bénédiction, un sourire charmeur et enfantin au visage.

◄ Ascalon (Coupenotte) passe au niveau 7 ►
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1042
Points : 2730
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Dim 5 Mar - 15:54
Un Carapuce sauvage apparaît !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Lun 6 Mar - 12:54

Des paroles précipitées font toujours mieux prévaloir la sincérité que des preuves réfléchies. Au lieu de penser ce qui doit être, tu es. Et cette authenticité, il n'y a bien que toi pour l'illustrer... Belle était de plus en plus ravie; tu sentais à la marque de son affection que ta légère maladresse semblait l'amuser. Ses mimines s'accrochaient plus étroitement à ton veston, et de son trône d'écorce, Ascalon recevait l'adorable œillade de sa nouvelle amie. Un court échange de sourire plus tard, vous compreniez tous que le temps n'était déjà plus à la douceur... Tu hoches promptement la tête, puis le Coupenotte en fit de même, avant que la Tarsal ne suive docilement le mouvement. Une fois le groupe en accord, tu entames une énième marche en poursuivant sur la supposée route qui vous guiderait jusqu'à l'orée de la forêt. Tu en profitais pour admirer la flore, t'éprendre de son parfum apaisant et savourer de l'œil la splendeur de Mère Nature...

... Tes pas suivirent alors sans encombres ton instinct. D'une façon ou d'une autre, tes songes t'ont permis d'éclairer ton chemin; chassant l'ombre de la perdition à mesure que les éclats de Solgaleo transpercent le plafond verdâtre du boisage. C'était toujours agréable de se délecter du brin de chaleur caressant ta chair à chaque fois que tu saluais le Soleil. Ascalon aussi s'en réjouissait, et osait même répondre à l'astre salutaire par un glapissement amusé. Belle, de son côté, préférait se cacher contre ton poitrail. C'était, aussi étrange cela puisse-t-il paraître, certainement la première fois qu'elle baignait dans tant de lumière. Plus habituée à la couverture obscure de ses arbres, tu comprenais et compatissais même. Ainsi tu déposas soigneusement ta main au dessus de sa vision. Soulagée, la psychique expire de relaxation et s'abandonne au confort que tu lui proposes. Elle était définitivement trop adorable...

Le temps passait; enfin vous retrouviez le sentier officiel. Et d'ailleurs, l'iris diurne davantage incliné qu'à ton départ te mit la puce à l'oreille... C'est d'une œillade perplexe que tu décides de consulter rapidement ton C-Gear : treize heure trente. Une heure et demi se sont écoulées depuis le départ. Ces sentiments que tu dégustes, et cette garnison de sensations illimitées auxquelles tu commences seulement à t'adapter... Ce joyeux chaos t'a emporté sans que tu ne voies le temps passer. Le sourcil haussé, tu t'avoues bel et bien surpris d'une telle avancée ! Et il t'est difficile de décider s'il s'agit d'une bonne chose, en toute franchise... Ton aventure ne fait que débuter; te voilà déjà accompagné d'une partenaire supplémentaire et ton Dragon a fièrement goûté aux saveurs de l'adversité. D'ailleurs, le seul qui a prévu de redoubler de prudence est celui qui a compris que vaincre ne suffisait pas...

Le long du parcours, une rive adjacente s'étendait et se scindait en une multitude d'autres veines qui partent irriguer le paysage forestier. Tu pensais ta première excursion achevée dès que tu as de nouveau débouché sur le passage... Un jugement naïf et bien éphémère. Quelques remous dans l'eau témoignaient d'un intrus. Les jets d'eau qui détournèrent ton attention, eux, implicitaient son caractère sournois. Soudainement; un Pistolet à Eau barra ta route et manqua bien de te frapper au visage de plein fouet... ! Ce n'est pourtant pas faute d'avoir aperçu les précédents te rater de justesse ! Tu grondes intérieurement, pestant contre celui qui manqua d'expulser Belle de tes bras et de blesser Ascalon. Suffit l'insouciance, place à la riposte ! D'un pas solide, tu rabats ta semelle en direction de la source soupçonnée de tes ennuis... Et de la surface de l'eau surgit la bosse azurée d'un vieux de la vieille. Ou de son ancêtre, plutôt.

Un Carapuce se moque de vous, et tente inlassablement de vous pousser à bout avec toute la force que ses joues peut cracher. Heureusement, maintenant que vous lui avez prêté l'attention qu'il souhaitait, la tortue se présente sans retenue. Son élan lui permet de rejoindre le sol, qu'il foule en toute impunité après vous avoir gratuitement agressés... Évidemment, tu ne l'accueillais pas d'un bon œil. D'où est-ce qu'il se croit permis d'agir comme il l'a fait ? "Ascalon, attends..." Le Dragon s'apprêtait à lui rendre la pareille, mais ton ordre l'interpela. Néanmoins rien ne lui incitait à désobéir, et c'est donc avec contenance qu'il te rejoint. Tu sors de ton sac une potion que tu lui appliques sans préavis, histoire de minimiser l'impact des duels précédents... Tu croises les pupilles carmines de ton fidèle compagnon une bonne fois pour toute, et tu savais alors qu'il était sur la même longueur d'onde... "Ascalon... Bats-le aussi vite que possible !"

Le défi était à son goût ! Ascalon, complice de tes ardents désirs de Dresseur, savait parfaitement quoi faire... Ce n'est pas comme s'il savait agir autrement, de toute manière. À son niveau, les seules attaques qu'il possède véritablement sont Groz'Yeux, Griffe et Ténacité... Rien de très pratique en situation sauvage. Sans transition, le Carapuce se fâcha pour l'indifférence dont vous lui faisiez part et exécuta le premier geste : plus vif, plus rapide, il s'élança monstrueusement avant de se replier dans sa carapace afin de chasser le Coupenotte d'une violente Charge... ! Mais ni trêve ni peine ne doivent être cédées, ou l'ennemi prendra l'avantage... Sérieux de prime abord, inquiet au plus profond de ton cœur; ta confiance ne doit pas s'ébrécher. Et tu fais bien ! Ascalon répond d'autant de fermeté à la suite d'une Griffe révoltée ! Pas une seconde n'est suggérée pour souffler; sitôt relevé, le Carapuce prolonge l'échange en décuplant de rage et de volonté de triompher... Sentiment réciproque chez le Pokémon Crocs.

Le combat tardait et suivait le même patron. Quand un laçérait l'autre, il subissait de plus belle le contre de son adversaire. Lorsqu'un souffrait d'un autre bleu, il cherchait à hurler plus fort que l'autre... Pour deux jeunes combattants, ils regorgent d'une énergie incroyable. Tu n'en revenais pas... Mais tu serrais les dents, désemparé. L'issue du combat semblait être une impasse... Ou bien tu refusais d'admettre que le monstre aqueux avait l'avantage de la vitesse. Plus l'affrontement durait, et plus tu souffrais d'inquiétude... Ascalon refusait tout simplement d'abandonner. Il haïrait l'idée de montrer le mauvais exemple. Le Dragon ne tenait pas à te décevoir, et ce malgré ce qu'il pouvait endurer... C'était un brave allié pour qui tu t'en faisais trop. Mais à ton tour, tu refusais de le lui montrer. Il ne fallait pas se décontenancer... Une énième charge encaissée poussa le Coupenotte dans ses dernières tranchées. Le pauvre humait d'épuisement, couvert d'innombrables égratignures...

La partie semblait jouée. Tu pensais tout à fait comprendre pourquoi Ascalon ne bougeait plus; pourquoi il n'a pas cherché à mieux retenir le dernier assaut... Belle, quant à elle, jugeait la scène d'un œil apeuré. Vous deux ne saviez plus quoi penser. Alors, dans un geste désespéré, tu t'armas d'une Poké Ball... Et là...


À cet instant précis, où tes yeux se relevèrent pour mieux aviser ton malheureux acolyte... Une ténébreuse clarté exulta de tout son être. Des volutes d'énergie malsaine se révélèrent, et enveloppèrent un moment l'auteur de ce sombre spectacle. Et dans cet univers obscur, seuls deux étincelles écarlates fendèrent cette puissance ésotérique. Dans un ultime mouvement, Ascalon résorba cette force mystique dans son poing, raffermi au possible... Et sans l'ombre d'une hésitation... L'impact sacré d'un coup titanesque envoya valser le Carapuce terrifié dans les broussailles, sans laisser le doute du retour : ce choc était suprême....

... Digne d'un mythe.

◄ Ascalon (Coupenotte) passe au niveau 9 ►
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1042
Points : 2730
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Lun 6 Mar - 13:11
Un Evoli d'une couleur toute pâle apparaît !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Lun 6 Mar - 20:24

Le monde regorge de héros. Chacun recouvre son potentiel au moment propice; chaque chose en son temps comme diraient certains... Et ce spectacle fut l'un des plus merveilleux qu'il t'aie été donné de contempler. Et dire qu'il ne s'agit que du début de votre aventure... Pour Ascalon, et pour toute la force qu'il a employé dans l'optique de sa surprenante victoire; tu ne pouvais fléchir. Cette petite boule de gaieté et d'audace évoluait déjà, sous tes yeux. Tu sentais qu'en fin de compte, une transformation littérale n'était pas le seul symbole de notre croissance... Vos premiers pas vous ont guidés jusqu'à vos premières limites, et vous les avez... Non, Ascalon les a brillamment surpassées. C'est tout à son honneur... Tu n'es pas du genre à lui voler la vedette. Un fin sourire aux lèvres, le cœur au doux rythme de la joie, tu ne pouvais pas être plus fier de ton disciple. Et quand celui-ci fit alors volte-face, lui-même surpris par ce qu'il venait d'arriver...

... Il fut encore plus surpris de te voir le prendre contre toi, bien aux côtés de Belle. Dans la ferme étreinte qu'il mérite tant. "Bien joué, Ascalon... Tu es le meilleur !" Belle, non surprise de retrouver son comparse aussi près d'elle, l'invite malgré sa timidité à se blottir dans ses minuscules bras par la même occasion. Et, subjugué, les pupilles dilatées par l'affection qu'il ne pensait pas recevoir aussi brusquement... C'est avec hardiesse qu'il s'enfouit dans votre accolade. Le Coupenotte était heureux... La douleur en valait la peine. Son essouflement s'estompait rapidement, pour laisser libre cours à quelques soupirs lessivés mais Ô combien apaisés. Et, plus ravi de leur présence qu'il ne pourront jamais l'être de la tienne; tu finis par leur céder un éclat de rire purement reconnaissant.

"Tu mérites de te reposer... Je pense que nous allons marquer une pause avant de continuer. De toute façon, il faut aussi visiter la région, n'est-ce pas ? L'archipel est vaste... Nous ne deviendrons jamais les plus forts si nous restons nous entraîner seulement ici !" Ajoutais-tu sur le ton de la nonchalance, ta curiosité te poussant à observer la réaction de tes camarades du coin de l'œil. Et ton sourire, déjà bien attendri, s'élargit davantage en reçevant l'approbation directe de ces derniers. C'en était décidé... Vous continuerez votre voyage, ici, à Rigel. Tu savais pertinemment que d'autres routes vous attendaient; que des champions patienteront pour votre prochaine venue. Tu imaginais déjà plus de fastueux paysages que tout un archipel pouvait en convenir; et en même temps, tu n'affichais rien de plus que de la sincère satisfaction...

Tu guidas ton pied en amont du sentier, paré à reprendre la route... Lorsqu'une silhouette touffue aux relais argentés se démarquait par un manque de formes. En fait, il s'agissait d'un pauvre Evoli dont le pelage étrange se révélait trempé et tiré vers le bas par les rouleaux d'eau s'extirpant de cette même fourrure. La mine attristée, la pauvre bête tremblait de froid malgré la puissance du Soleil... Et pire encore, la malheureuse boîtait. Au vu de son état, tu en déduisais qu'il s'agissait d'une victime impersonnelle de la rencontre précédente... Incalculables sont les Pistolets à Eau qui ont ratés leur cible. Peut-être l'affligée avait du vivre avec cette patte tordue tout le long du combat... Pourquoi t'approchait-elle, néanmoins ? Ça, c'était un comportement qui se préservait loin de ta compréhension.

Tu frottes ton échine d'une main désolée, mais sans lui faire la peine d'observer ta culpabilité, tu finis par tendre une Poké Ball à son égard. "Je suis navré pour l'état dans lequel tu es, petite... Écoute, si tu l'acceptes, je peux t'emmener avec nous juste le temps de te soigner ça. Qu'en dis-tu ? N'aie pas peur de cette balle... Elle ne servira qu'à affirmer ou non ton choix. Tu n'es pas forcée, tu es déjà bien courageuse de nous approcher comme ça, heh..." En effet, la réflexion du Pokémon animait ses doutes et guidaient ses expressions. On remarquait bien à son regard consterné qu'elle ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait... Tu mets ça sur le dos du désespoir. Après tout, dans une situation comme la sienne, qui n'irait pas demander l'aide la plus proche ? Toutefois, ne nous emballons pas... Si la blessée accepte la proposition et se laisse capturer sans lacunes...

... Il s'agit seulement de la sauver de son calvaire.

◄ Evoli chromatique de niveau 10 capturée ►
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1042
Points : 2730
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé]

MessageSujet: Re: Les débuts d'un Karlaan sauvage ~ [Solo - Terminé] Lun 6 Mar - 20:29
Un Carapuce sauvage apparaît !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Un soupir vient souvent d'un souvenir ... [solo, terminé]
» Un anniversaire, une nostalgie [Solo] [Terminé]
» Enfin une issue [SOLO] (terminé)
» Série de meurtre en Mavreah [Rp solo terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Port Mĭaria :: × Sentier 7-