AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 109
Points : 430
Date d'inscription : 20/02/2017
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: chill buddy ✲ duncan Mer 8 Mar - 15:38

❝ Sleep, sugar, let your dreams flood in
like waves of sweet fire, you're safe within ❞
Yll&DuncanEdelweiss veille donc au repos de sa dresseuse comme il l'a fait hier. Au final, c'est plus lui qui s'en occupe que l'inverse, elle n'est pas très responsable.. Mais il essaye de ne pas trop s'en inquiéter, après tout elle a choisit les concours pour lui ! Il devrait se contenter de briller pour deux s'il n'arrive pas à lui donner un certain éclat. Pourtant il pourrait en faire quelque chose de cette belle au bois dormant endormie ! Alors il s'assoit devant et la regarde, détaillant tout ce qui fait qu'elle pourrait avoir la prestance d'une coordinatrice. Bien évidement il y a son visage, les petits minois jouent toujours en la faveur de la personne n'est-ce pas ? Et ses traits sont délicats, il y a juste à enlever les saletés sur ses joues. Ensuite il y a ses cheveux. Une chevelure beaucoup trop longue si on lui demande son avis ! C'est joli mais elle ne peut rien en faire à part les plaquer sous son étoffe. Ses vêtements d'ailleurs ! Elle n'a toujours pas changé de style vestimentaire et il voit à ses pieds qu'elle frotte l'un contre l'autre dans son sommeil qu'un jour, elle finira bien par se chausser. Son habit aussi n'est pas très chaud ni très couvrant, quelle idée de se pavaner ainsi.. Après il est vrai qu'il ne l'a jamais vu autrement, elle n'est juste pas habituée au changement.

Avec ses crocs il remonte le drap fin qui sert de couette à Yll et Dolce sur les épaules de l'humaine avant de s'écarter rapidement pour ne pas lui donner trop froid. Mais comme le Tarsal éternue, le Goupix juge que ce n'est pas assez et recule encore pour finir sur la route. Il jette un coup d’œil à la position du soleil, jugeant à quel moment il aura le droit de la réveiller. C'est juste une sieste après tout ? Et il s'ennuie tellement.. Assez pour geler une partie du sentier et disposer des boules de neiges autour de lui. Il se fait un petit fort, pas assez haut pour ne plus avoir à l’œil la demoiselle ceci dit. Et finalement Arceus a entendu ses prières et pour palier à son ennui, ses oreilles s'agitent pour écouter des bruits de pas. Quelqu'un s'approche ! Et même si ça n'a pas l'air d'un pokémon, hors de question de laisser sa dresseuse vulnérable à n'importe qui. Alors il saute de son fort et fait un véritable muret de petites boules de neige avant de leur donner un coup de queue dès que l'inconnu a fait le pas de trop pour l'en bombarder. Si ça ce n'est pas de la protection ! Et il manifeste son contentement d'un cri joyeux, avant de préparer de nouvelles munitions pour le dissuader d'avancer.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Mer 8 Mar - 16:27
Sauvé d'une faune déchaînée et tempérament explosif, tu as finalement trouvé la paix sur ce que tu penses être la dernière ligne droite avant Suêtes... Voilà un bail qu'on ne t'a plus attaqué; qu'aucun Pokémon n'a daigné te prêter attention. Peut-être ignoraient-ils ta présence, ou plus subtil, ils étaient probablement habitués au voisinage. Ce n'était pas pour t'en plaindre, honnêtement ! Ascalon et Belle, tout comme toi aviez besoin d'un moment de répit. Être victorieux, c'est une chose... Survivre aux émotions fortes, c'en est une autre. Tu penses sortir mûri et plus réfléchi de cette première expérience, et le goût de l'aventure se fait paradoxalement plus intriguant... Découvrir à quel point tu pouvais te montrer inquiet et enthousiaste à la fois était simplement magistral. Tu te surprenais toi-même, et là encore, tu ne trouves pas les mots justes pour te qualifier... Mais ça t'amuse de te définir comme un jeune plein de fougue et indécis.

C'est alors bardé d'un sourire léger, aux abords d'un minois serein et détendu, que tu arpentes les virages du sentier 7 de Lernaïaque, en quête de tranquillité et d'une certaine forme de progression. L'expérience au combat, c'est fait; maintenant, il faut avancer sur l'archipel en lui-même. Et ça, c'est autre chose... Le port Miaria se lie à la prochaine ville par un seul passage, mais tu auras tôt ou tard besoin d'une carte. Et de pêcher les informations, d'ailleurs. Où sont les champions ? Et les Dragons ? Quels sont les lieux à ne pas rater, quelle est l'histoire de Rigel... ? Tant de matière pour cogiter, et l'impatience pour remuer davantage le tout. Mais tu te contiens, tu te contrôles. C'est un peu ça, la vie d'aventurier... Apprendre à se modérer, mesurer ses excentricités et devenir plus mature que jamais. Il n'y a rien de mieux pour enseigner que le vécu !

Et c'est ainsi qu'une nouvelle question te taraude. Une drôle d'interrogation, qui plus est. Qui ? Comment ? D'où, pourquoi... ? Réfléchir sur son espièglerie, c'est une chose... Mais si la nature n'y met pas du sien, alors tu n'es pas sorti de l'auberge ! Quelle était cette glaciale morsure qui t'a vivement pris au cou ? D'où survient cette neige importune ? Elle n'est définitivement pas naturelle. Concept bête mais évident, et indispensable à une analyse rapide de la situation... Ressaisis-toi Duncan, et observe. Ton pied recule de quelques centimètres, et tu barres l'assaut qui s'avérait prolongé de quelques autres projectiles avec ton bras. Et d'un regard d'acier, tu convoites l'origine de cette attaque...

... Pour tomber sur un Goupix au bleu lisse et cristallin. Le renard des neiges t'emporta dans un ouragan d'incompréhension... "U-Un Goupix de glace... ? Mais qu'est-ce que- ?!" Ta confusion n'avait même pas le droit de s'exprimer... Le bougre te bombardait sans te laisser la moindre occasion de reprendre ton souffle ! Alors, puisque tu n'en auras pas toi-même la possibilité; tu vas quémander l'aide d'une acolyte... Ton autre main se glisse habilement jusqu'à ta poche, et tu convoques l'enfant Sentiment à tes côtés. Sous son chapeau chromatique, la petite Tarsal cachait sa gêne innée... Mais au lieu de se ruer derrière ta gambette comme elle l'aurait naturellement fait, elle avise la scénette et comprend tout de suite la faveur que tu lui demanderais. Tu esquisses alors un fin sourire enjoué, quand enfin tu peux respirer... Belle s'était affairée à bloquer les projectiles par son psyché; et jouait de ses Chocs Mentaux pour les renvoyer à l'expéditeur. "C'est superbe, Belle ! Continue com-... -Mmmme ça... ?"

... Et qui est-elle, cette demoiselle assoupie... ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 430
Date d'inscription : 20/02/2017
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Mer 8 Mar - 20:11

❝ Sleep, sugar, let your dreams flood in
like waves of sweet fire, you're safe within ❞
Yll&DuncanBien vite monsieur ne fait plus le malin quand on lui rend ses projectiles. Il est même obligé d'éviter ses propres boules de neige ! Ce n'est pas très très gentil de la part de l'autre qui en plus, a osé demandé du renfort ! Lui est tout seul après tout ! Et s'il voudrait les laisser passer pour s'en débarrasser mais l'humain a remarqué..! Eh bien, son humaine. Alors il continue de faire des boules de neiges même si ça veut dire s'époumoner à les esquiver juste après et cette situation dure un petit moment jusqu'à l'accident. Accident que les deux camps auraient pu prévoir et anticiper mais, qui dans le feu de l'action, a été délaissé.

C'est ainsi que la silhouette endormie de la coordinatrice se prend une boule de neige d'on-ne-sait-qui alors qu'elle songeait tranquillement, sourde à la guerre qui se déroulait à côté d'elle. Malgré la sensation de froid immédiate qui lui parcourt le dos, elle prend son temps pour se lever en douceur et pour ne pas brusquer Dolce dont la respiration était encore lente et profonde, témoignant d'un sommeil de qualité. Alors qu'elle s'étire en ôtant le voile dans lequel ils dormaient et qui a reçu la boule de neiges, la demoiselle lance un regard assoupi vers Edelweiss. Est-ce lui qui l'a réveillé avec une méthode aussi fourbe ? Elle cligne des yeux pour s'habituer à la lumière naturelle avant de réprimer un bâillement. Sa vue était un peu plus adaptée maintenant qu'elle n'est plus à moitié dans les bras de Morphée, Yll constate du champs de bataille. Très brièvement elle pense simplement que Weiss s'est ennuyé et a joué seul dans un terrain de jeu improvisé mais le renard est là et tend la patte vers ce qu'il désigne comme les coupables.

Le sourcil arqué, la prophétesse se redresse donc laissant son Tarsal près de leur lit de fortune pour s'avancer et y voir un peu plus clair. Les cheveux en batailles sous sa coiffe, un léger filet de bave cajolant le coin d'une lèvre inférieure rosie par la morsure des dents supérieures, l'habit tout emmêlé, et le pied toujours trop nu pour avancer sur le sentier désormais gelé, Weiss déplore l'état de sa dresseuse. Surtout qu'il le voit, qu'elle meurt d'envie d'aller à la rencontre de l'autre duo pour leur demander des explications et agir en conséquence ! Mais elle est là, les joues rougies par l'embarras, à regarder comment elle peut aller jusqu'à eux sans poser un pied sur le chemin aménagé. Finalement c'est le Goupix qui soupire, et même si le feu avait cessé depuis un moment, il annonce clairement à la Tarsal qu'il arrête les hostilités s'ils veulent bien s'avancer.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Jeu 9 Mar - 17:25
Le conflit perdurait dans le temps. Pas une minute ne comptait sans qu'il y aie au moins une salve à parer. Heureusement que la sagesse de Belle se prête bien à la situation... Le duel glacial entre les deux Pokémons gagne en tension, et tu as pourtant l'intime impression que la Psychique gagne l'avantage. Il faut dire qu'entre une visée anarchique et le pouvoir de l'esprit, la question n'a plus lieu d'être ! Tu baisses alors ta garde et sourit amicalement à la scénette, avant de persister dans ton indiscrétion... Est-ce que ce Goupix anormal appartient à la demoiselle qui gît juste derrière son rempart de givre ? Plus important; comment est-ce qu'elle justifiera l'obtention d'un spécimen aussi particulier... ? Tu es sincèrement intrigué par cette étrangeté ambulante, qui, malgré les apparences, a quand même l'air bien plus chaud que ses congénères du Type Glace. C'est tout de même un Type réputé pour... Et bien... Sa froideur ?

Enfin, qu'importe. Tu auras tout le loisir de la questionner d'ici peu, imaginais-tu en tentant de positiver au dernier acte du combat de folie entre azur et turquoise. Tu te fendais déjà d'un rictus nerveux, absolument désolé de ce qui finit par arriver... Il fallait croire que tu avais mal évalué l'espièglerie de ton acolyte. Parce qu'au moment où tu l'abandonnas du regard pour mieux observer ce qui rendait le portrait endormi de la belle unique, ses ardeurs l'emportèrent et le Choc Mental de trop signa l'arrêt des hostilités... Tu froissais des épaules en grimaçant honteusement; Belle de son côté glapit de surprise et se rua derrière toi dans l'espoir qu'on ne la pointe pas du doigt; en dévisageant au ralenti le projectile glacé fondre sur une cible perdue... Le dommage collatéral n'était autre que la pauvre Dresseuse à peine emmitouflée sous ce qui n'avait même pas l'allure d'une couverture décente. Tu t'insultais à l'idée de la juger si vite, mais les circonstances ne te permettaient pas de croire autre chose qu'à une sans-domicile... Et en même temps, ses attraits raffinés -et même les soigneuses coutures de son faux drap- relevaient une qualité dont ta vie de simple campagnard n'a jamais pu témoigner auparavant.

Ta main se porte jusqu'à ton échine, dans un timide réflexe où tu te frottes légèrement l'échine à défaut de savoir comment réagir. Mais tu retrouves très rapidement ton allure insouciante, attentive en fait, quand la démoiselle s'éveille plus sérieusement... Il fallait supposer que sa conscience ne suivait pas le geste; tu t'attendais à une réponse explosive. Mais au lieu de ça, te voilà spectateur d'un tendre lever soutenant le confort dans lequel vivait malgré sa condition la demoiselle. Tu arques un léger sourcil en l'observant retrouver ses esprits à son rythme, sans tenir compte du froid tiraillant sa chair, et quand son renard gelé s'écarte en pestiférant silencieusement, tu rejoins lentement le chevet de la jeune fille... À mieux y regarder d'ailleurs, elle avait l'air d'être dans ta tranche d'âge. Est-ce qu'elle part elle aussi en quête d'épreuves ? "Je... Navré, nous cherchions pas à te réveiller. En fait, sur l'instant, j'ai été surpris et j'ai appelé..." Tu t'arrêtes, perplexe quant à la lucidité de ton interlocutrice... Tes interrogations seront pour une autre heure. Tout d'abord, tu aimerais essayer de lui alléger la fastidieuse tâche qu'était celle du réveil. Un souffle attendri plus tard, tu devais bien avouer que ça t'amusait de voir un portrait qui devait être si noble en temps normal réduit à une innocence pareille. Quand tu finis par déceler la fébrile perdition de cette dernière, tu t'actives à débarrasser le sol de sa pellicule de neige pour lui permettre de mieux y agir.

Belle restait méfiante. Du moins, c'est ce que la brutalité de ses refus laissait à croire : la petite niait la présence du Goupix non loin et s'enfouissait capricieusement contre les pans de ton pantalon. Peut-être tentait-elle d'échapper aux accusations précédentes, ou bien l'enfant spirituel n'était pas encore prête à être autant sociable... Quoi qu'il en soit, tu finis de déblayer la terre et, dans un élan de galanterie, tu finis même par lui céder ton manteau. Bien que tu t'attendais à ce qu'elle repousse autant d'aide d'un coup, tu ne pouvais juste pas accepter l'idée de la laisser comme ça... Et puis, c'était la moindre des choses pour l'avoir extirpé de son repos prématurément. D'un geste habile, tu ôtes donc ton veston et le déposes sagement sur ses épaules, une fois courbé à cette optique. Puis trouves ton siège face à la belle, que tu avais creusé au préalable. Un énième soupir satisfait, tu joins tes mains face à tes gambettes, tenu en tailleur; et tu salues l'inconnue d'un sourire léger en reprenant la parole... "Excuse-moi pour le dérangement. Je m'appelle Duncan, pardonne-moi pour cette petite histoire, c'est ma faute, heh..."

Comme s'il n'en valait pas la peine, ton nom se confondait dans tes excuses. Parce que ce qui importe à tes yeux est tout d'abord ton prochain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 430
Date d'inscription : 20/02/2017
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Jeu 9 Mar - 19:49

❝ Sleep, sugar, let your dreams flood in
like waves of sweet fire, you're safe within ❞
Yll&DuncanYll se voit assaillie par les paroles de l'inconnu qui se confond en excuses, tentant au mieux de lui expliquer comment tout cela a commencé mais il constate bien vite que la demoiselle n'est pas encore prête à tout entendre. Consciencieux, il s'arrête lui-même pour lui laisser le temps de regagner parfaitement ses esprits, chose qui fait sourire celle qui dormait encore il y a peu. Au premier abord, il a l'air gentil et ce trait se confirme quand il s'affaire à débarrasser le sol pour qu'elle puisse enfin avancer. Edelweiss ne le regarde donc plus d'un mauvais œil mais reste sur ses gardes, scrutant les prochains gestes du dresseur ainsi que ceux de son pokémon. La Tarsal n'est pas comme son partenaire, lui qui était venu de suite à sa rencontre, elle se cache dans les jupons de son maître. Ah ! On rigole moins quand ça ne tient plus du combat !

Mais là où le Goupix de glace se fait fier, sa dresseuse est plus fébrile, attentive et curieuse. Alors pendant que le garçon est occupé avec son veston, Weiss lui donne un petit coup de patte pour qu'elle se redonne un petit coup mais il est rapide, trop pour elle qui se retrouve avec le manteau de l'autre sur ses épaules. Son réflexe premier est de toucher ce dernier avant d'apprécier la chaleur qu'il apporte avant de remercier le dresseur d'un sourire timide, ses joues passant du rose au rouge pour témoigner de sa gêne. Et ils n'en n'ont pas fini avec l'embarras, loin de là ! Le garçon tient à se présenter en se mettant à sa hauteur et à nouveau, les mots tombent de sa bouche, maladroits. Elle tourne la tête et rigole, doucement, car sa voix n'est pas encore prête à répondre alors c'est un moyen de montrer que tout va bien. Cette boule de neige ne l'a pas tué et.. Edelweiss a sûrement commencé. Puis elle en profite pour enlever son filet de bave et remettre ses cheveux en état avant de refaire face au jeune homme. A ce moment la prophétesse se saisit des mains de ce dernier pour les porter à sa bouche afin d'en embrasser les phalanges pour le saluer. Et sans lui lâcher les mains qu'elle tient le plus délicatement, elle fait finalement entendre sa voix au timbre toujours légèrement assoupi.

Enchanté Duncan, et ne vous excusez pas, tout est pardonné.

Dolce s'éveille enfin et retrouve bien vite le chemin des genoux de sa dresseuse qui se voit contrainte de lâcher le dit Duncan pour prendre le petit Tarsal dans ses bras. Il y aussi Edel' qui jappe pour quémander de l'attention, alors malgré ses doigts qu'elle avait légèrement réchauffé avec celui de l'autre dresseur, elle les passe tendrement dans la fourrure fraîche du Goupix. Et vient un petit hoquet de surprise. Elle ne s'est pas présentée ! Son visage reprend donc des couleurs avant qu'elle ne se penche vers Duncan pour lui montrer qu'elle ne l'a pas oublié.

Je m'appelle Yll ! Edelweiss et Dolce sont mes compagnons.

Elle déglutit d'appréhension. La demoiselle n'a nullement l'habitude de parler trop fort et elle vient de s'exclamer. Alors le remerciement pour le manteau se fait chuchoter derrière le casque du pokémon psy puisqu'elle cache son visage honteusement derrière lui.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Ven 10 Mar - 11:23
En fin de compte, le climat se fait propice à une rencontre toute somme agréable. En dénotant les mimiques de la jeune femme, tu t'affranchis d'un sourire au moins aussi paisible que l'esprit guidant l'éveillée. Tu es sincèrement soulagé de remarquer la sérénité que vous partagez tous deux, et avec laquelle Yll tente d'apaiser tes remords en te pardonnant sans hésitation. Tu pourrais mettre ça sur le dos de sa fatigue persistante, mais tu préfères de loin lui trouver ce côté compréhensif qui te faisait déjà l'apprécier. Tu te confortais aussi dans l'idée que le sentiment était équivoque, en percevant son rire leste ou bien en entrevoyant son sourire affiné. Cette personne doit faire une compagnie adorable, t'imagines-tu non sans appuyer tes pensées à ton tour d'un brin de rire empreint de gentillesse. Et tu ne savais si tu avais provoqué ce brusque éclat de gêne chez elle, ou si sa nature était tout autre; mais à la vue évidente de son malaise, tu restais perplexe...

Ses facettes défilaient les unes après les autres; ses manières lorsqu'elle se pomponnait à la va-vite pour se présenter en toute humilité, la charmante tendresse avec laquelle la douce faisait découvrir à tes doigts la pulpe chaude et délicate de ses petites lèvres... De plus, à cet instant-là, tu te perdais en soupçons de rires nerveux et en œillades fuyardes. Tu n'aurais jamais pu anticiper un geste aussi particulier, d'une part parce que cette marque affective sortait de nulle part... Mais en prime, tu n'aurais jamais songé à inverser les rôles ! Qui est la princesse, entre la belle aux bois dormants et le jeune aventurier venu lui soutirer son tendre sourire ? Tu t'en retrouvais consterné; scindé entre amusement et un zeste de honte... Tu la connais cette émotion, ce mélange intriguant de complaisance, de réconfort et de culpabilité. Tu avais subitement l'impression d'abuser de sa délicatesse, lorsque tu ne fis rien pour l'empêcher d'agir comme bon lui semblait... Et par une sorte de rancune va-t-on dire, tu exprimes le besoin de lui rendre ce mignon petit malaise. Quand tu retrouves alors ta pâleur insouciante, ton timbre suave et de l'assurance, tu répliques... "Yll ? C'est un beau nom, je trouve... Ça change du quotidien !"

Et au fil de tes éloges, c'est ta disciple qui vient réclamer sans mot dire ton attention en serpentant jusqu'à tes cuisses. Belle trouve son siège contre toi, le visage suffisamment tourné pour observer l'autre camp du coin de l'œil; d'ailleurs le charme de la jeune Dresseuse n'a pas manqué de faire réfléchir la Tarsal... Qui, dans ses enfantillages hésitants, ne trouve rien de plus à faire que de t'étreindre de ses bras trop petits pour réellement t'entourer. Tu accueillais l'enfant psychique d'une main sage, avec laquelle tu caressais précieusement sa coiffe chromatique. Et tu hausses un sourcil furtif, tout de suite désireux de faire profiter du moment à ta petite troupe... Alors de ton autre bras, tu empruntes deux Poké Balls de ton sac avant d'appeler à tes côtés tes autres coéquipiers. Ascalon, contrasté par une palette de couleur ternie; et l'Evoli boiteux te rejoignent tour à tour. Le premier grogne sympathiquement en saluant les inconnus, tout sourire, et le renard au pelage cendré rejoint ton épaule sans quitter Yll des yeux.

"Voici Belle, qu'Edelweiss a donc rencontré plus tôt, hem... Et voici aussi mon Evoli. J'avoue ne pas avoir trouvé un surnom tout de suite, vu qu'il n'est pas vraiment mon domaine... Je l'ai croisé sur la route, blessé, et je pensais le soigner pour le relâcher ensuite. Je ne sais pas trop." Et, le meilleur pour la fin vient avec un plus beau rictus, rayonnant de fierté... "Et ce petit gaillard, c'est Ascalon. Ce Coupenotte est mon partenaire de départ et un fidèle ami..." Tu rehausses un regard plus tranquille, comme si présenter tes alliés suffisait à te rendre heureux. Il faut dire que tu étais fier d'eux... Mais tu te retenais d'abrutir ta pauvre interlocutrice d'un discours sur les Dragons. Au lieu de ça, tu te bardes d'une expression joyeuse, doublée de plénitude, et tu rajoutes... "Nous sommes ravis de te rencontrer !"

Tes compagnons rétorquent à l'unisson d'un glapissement symphonique, et la plus anxieuse des trois parvient enfin à se détendre... Belle ose vaillamment aviser ses camarades de face, et vient enfin le moment de déposer ses prunelles invisibles sur son congénère masculin. Sans quitter tes bras, lovée contre toi, elle salue malgré tout ce dernier d'un sourire enjôleur orné de pommettes faiblement rosies. Quant à toi, tu inclines sensiblement ta caboche sur le côté et fait profiter la diseuse de bonnes aventures de ta réconfortante insouciance au détriment d'une droiture solennelle. "Je suis soulagé de ne pas trop te déranger... À vrai dire, te croiser me rend curieux. Si tu n'es pas trop gênée... Tu voudrais bien me parler de toi ?" Des prunelles les plus honnêtes qui soit, tu interroges ta comparse avec intérêt...

... Tous les dragons n'ont pas la chance de côtoyer une princesse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 430
Date d'inscription : 20/02/2017
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Sam 11 Mar - 16:23

❝ Sleep, sugar, let your dreams flood in
like waves of sweet fire, you're safe within ❞
Yll&DuncanLe compliment sur son nom a le don de la faire sortir de derrière la coiffe de son Tarsal, plutôt habituée à ce que l'on le trouve original. Mais elle n'a pas le temps d'être plus mouvée par cette remarque des plus agréables qu'un autre spectacle accapare son attention. Duncan possède lui aussi un Tarsal, d'une couleur et d'un caractère différent au sien, qui se niche dans ses bras d'une façon à lui faire fondre le cœur. Yll en est désormais certaine, le pokémon en face de lui est bien trop précieux pour avoir été à l'origine du conflit mais elle ne peut blâmer Edelweiss à qui elle avait donné la lourde de tâche de protéger leur sommeil. Et le dresseur lui réserve d'autres surprises car maintenant que la petite Tarsal est face à elle, il lui présente deux autres pokémons. Elle reconnaît facilement la bouille pelucheuse d'un Evoli mais se montre curieuse face au petit dragon qui semble si joyeux. On lui donne ensuite le nom de chacuns et elle leur sourit tendrement même si un voile d'inquiétude s'empare de son visage quand elle sait l'Evoli blessé qui lui rappelle son propre Concombaffe qu'elle doit amener au centre pokémon le plus proche.

Cependant l'allégresse présente au sein du groupe adverse est communicative et elle se voit enchantée d'être présentée à tout ce beau monde, et d'apprendre le nom de ce pokémon qui lui était encore inconnu. Ascalon est donc son pokémon de départ ? Ça ne l'aide pas vraiment à déterminer quelle voie le dresseur a emprunté mais Yll met cette question de côté devant le salut commun de la troupe de Duncan. Qu'ils sont adorables ! Dolce semble aussi partager son avis, tentant de s'échapper de ses bras pour aller sceller de nouvelles amitiés par des embrassades. La coordinatrice le retient fermement cependant, elle n'aimerait pas qu'il effraie sa congénère ou blesse la petite boule de poils grise, alors il boude, brièvement. Brièvement car il se voit intéressé par les paroles de l'homme qui se fait plus droit, sa capture s'est faite si vite qu'il ne connaît rien de la demoiselle avec qui il a pourtant accepté de voyager !

Ça ne me dérange pas, je ne sais juste pas trop ce que je peux vous dire.

Et heureusement pour l'autre, Edelweiss est là. Il donne un coup de tête affectueux à sa dresseuse avant de japper, pour la motiver. La présence de son compagnon l'inspire mais n'efface pas tout l'embarras qui se crée quand l'on doit parler de soi alors sa voix reste aussi douce et basse que quand elle confesse un présage.

Je suis partie d'Oyranío pour devenir coordinatrice, essentiellement pour Weiss. Avant j'assistais ma famille dans la lecture des astres, le ciel de notre ville est parfait pour les voir mais.. C'était avant, aujourd'hui nous sommes là à voyager en direction de Suêtes pour soigner mon deuxième compagnon.

Elle se tait, timidement et le souffle court. Elle a l'impression d'avoir trop parlé et ne souhaite en aucun cas embêter Duncan avec toute son histoire. Elle a été à l'essentiel, c'est suffisant n'est-ce pas ? Il n'a pas besoin de plus ? Car ce qu'on lui demande généralement ce n'est pas de se présenter mais de lire, de servir. Elle est plus habituée à être une fidèle servante qu'une héroïne et elle se rend compte que maintenant qu'elle prétend à la course aux rubans, c'est le rôle qu'elle devrait endossée. Un rôle que ses frêles épaules ne sont pas sûres de pouvoir endosser. Si elle est muette pendant que ces pensées fulminent dans sa tête, ses doigts fins témoignent des inquiétudes qui la guettent puisqu'elle joue un peu plus avec le pelage de son renard blanc qui se laisse faire. Et quand elle s'est calmée, c'est Dolce qui vérifie qu'elle va bien en posant la tête contre sa poitrine pour écouter les battements de son cœur. Rassuré, le petit Tarsal manifeste son contentement en lui priant de continuer à faire vivre la conversation.

Qu'en est-il de vous ?

Car si c'est l'honnêteté que l'on pouvait lire dans les prunelles de son homologue humain, chez les prunelles dorées d'Yll c'est plus une curiosité enfantine. Dans un élan d'enthousiasme, elle s'est même rapprochée un peu plus pour l'entendre au mieux et manifester physiquement son envie d'en apprendre plus sur le premier autre dresseur à qui elle prend vraiment le temps de parler.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Dim 12 Mar - 9:46
Le débarquement de ta troupe semblait égayer la devineresse, et plus particulièrement son Tarsal personnel. L'engouement d'Ascalon est contagieux; pour en avoir fait les frais, tu ne peux que comprendre la naïve réaction qu'était celle du garçon psychique accoutré des bras de sa maîtresse. Tu souriais à ses vains efforts, en sachant qu'Ascalon lui promettait déjà de l'œil une amitié d'époque; celles qui se régissaient sur les simples goûts des concernés. L'enthousiasme de Dolce amusait le Coupenotte, qui répliqua d'un hochement de tête compatissant. Ne t'en fais pas copain, on se serrera la patte après !

Belle pour sa part, restée pelotonnée contre ton ventre. Tu pouvais la sentir mouver sa bouille de long en large, comme si ressentir ta légèreté d'esprit l'incitait à se détendre plus insouciamment. Et ce n'était pas plus mal pour elle, d'ailleurs... Le carmin de sa honte s'effaçait lentement mais sûrement, à mesure qu'elle te dérobait davantage de ta chaleur. Mais c'est en empathie avec le sentiment d'intrigue que tu tournes à Yll que le Pokémon Sentiment abandonne doucement son tendre refuge et fixe plus curieusement la narratrice, par delà son casque bleuté. Les Tarsal vivent selon les émotions qu'ils perçoivent, grâce à leurs capacités extrasensorielles. Belle était tout de suite captivée par ce que racontait la demoiselle; au même titre que tu buvais attentivement ses paroles...

... Ainsi, la fille s'était voué à la lecture des astres ? Une occupation qui te semblait fantaisiste... Et c'est une raison suffisante pour que l'idée te plaise ! Mais, en décelant cette fraction de ce que tu prends pour du dépit au sein de ses paroles, tout ceci te paraît plus étrange. Tu n'osais pas insister, de peur de froisser ta partenaire, mais en assouvissant ta soif de savoir; une myriade d'autres questions te rongeaient maintenant la conscience. Mah, qu'importe... Tu en fais fi et plus tard tu songeras peut-être à la questionner de nouveau. Pour l'heure, tu te satisferas de ce que tu viens d'apprendre. Au moins, tu comprends mieux d'où est issue la qualité dont fait part sa robe, ou bien la noblesse éparse qui se lisait sur les attraits qui n'étaient pas encore débroussaillés avec le reste... Et, tu étais presque gêné de croiser la route d'une sorte de sommité.

Puisque tu ne savais pas comment réagir, tu te contentes de redresser plus convenablement ton minois, et de hocher sympathiquement la tête à l'égard d'Yll. "C'est plutôt intéressant." Pensais-tu naturel de rajouter. La timidité ne la lâchait pas d'une semelle, la pauvre... Tu ne pouvais pas lui ôter le fait qu'elle en devenait plus mignonne, mais il serait navrant qu'à chaque mot prononcé, la belle soit plongée dans tous ses états... Ainsi, pour la soutenir et espérer lui changer les idées, tu râcles brièvement ta gorge avant d'entreprendre une intonation plus délicate. La voix d'Yll était douce, délectable. Tu ne prétends pas pouvoir en faire autant, mais tu t'appliques à rendre son écoute aussi agréable que possible...

"Je viens d'Unys ! Du Pont du Hameau, plus précisément. Et pour ma part, je vise le titre de maître Dracologue." À ce simple postulat, tu parais magnifiquement enjolivé. "Je trouve que le Type Dragon est le plus impressionnant qui soit... Et j'aimerais sincèrement pouvoir tous les capturer. Me lier à eux et les connaître par cœur. Mais pour arriver à une fin pareille, je dois gagner en puissance pour mieux les affronter. Ils sont réputés pour leur force écrasante, alors je ferais mieux de m'y préparer. C'est pourquoi j'ai Ascalon à mes côtés ! C'est le premier Dragon que j'ai eu, et celui d'une longue série, j'espère bien. Sur ce sentier, j'ai trouvé Belle que je pense garder... Dans une équipe draconique, il faut pouvoir contrer les contres. Alors un Type Fée et Psy est la bienvenue. Par contre, pour cet Evoli..."

Tu interroges intérieurement le Pokémon évoqué du coin de l'œil, que tu réchauffes vainement d'une caresse entre les oreilles. Tu ne savais juste pas quoi faire de lui... Il n'allait pas convenir aux normes de ton équipe, et bien qu'il reste très sûrement un compagnon très aimable; il n'est pas d'une espèce qui sait accrocher ton attention... Tu papillonnes alors brièvement du regard, et tu ravises la belle aux cheveux en cascade avec le plus grand des intérêts. "Tu pourrais peut-être le prendre avec toi ? Un Évoli, pour les coordinateurs, ça peut sûrement en valoir la peine, non... ?" Au fond de toi, tu pries pour qu'elle le récupère...

Autrement, tous n'auront pas la chance de vivre une aventure unique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 430
Date d'inscription : 20/02/2017
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Dim 12 Mar - 19:28

❝ Sleep, sugar, let your dreams flood in
like waves of sweet fire, you're safe within ❞
Yll&DuncanAinsi son interlocuteur vient d'une contrée différente ? La prophétesse écarquille les yeux. Elle ne pensait pas rencontrer des personnes qui venaient d'en dehors Rigel ! Du moins, pas aussi jeune. Mais cela explique bien des choses, comme son ignorance des plus logiques fasse à son accoutrement. Alors elle l'écoute, captivée de cet endroit dont elle ne sait rien, captivée par l'intérêt qu'il a pour les dragons. Elle n'a jamais eu un amour particulier pour un type de pokémons, après tout, elle n'a côtoyé que des Xatus et maintenant elle en découvre tant qu'il est difficile de savoir où donner de la tête. Mais Duncan sait ce qu'il veut ! Il est conscient du challenge supplémentaire qu'il s'impose en voulant maîtriser ce type quand l'on sait qu'il commence en plus.. Ici. Yll ne sait pas grand chose des autres régions mais tous les habitants de Rigel savent que leurs défis sont plus durs qu'ailleurs. Est-il aussi chevronné que les dresseurs qui sont nés ici et se sont préparés mentalement toute leur vie ?

Mais ce flot de questions cessent quand la fin de sa phrase concernant son équipe reste en suspend. Si chacun a une place bien définie et stratégique au sein de la team, ça ne semble pas être le cas de l'Evoli. La pauvre petite boule de poils obtient néanmoins une caresse affectueuse de la part de son sauveur. La demoiselle essaye de ne pas trop se montrer chambouler par le sort de la petite bête, après tout, il l'avait capturé pour la soigner ? Ce qui, en soit, est très bien ! Mais Dolce sentant que ses sentiments sont bouleversés fini par l'éteindre doucement pour lui faire comprendre que c'est normal d'avoir mal pour la créature grise. Tous ne sont pas faits pour combattre, ni pour rejoindre simplement un humain !

Pourtant Duncan semble penser le contraire : cet Evoli pourrait très bien convenir à un coordinateur et plus précisément, une coordinatrice aux cheveux bleus qui le regarde, interloquée. Est-ce..? Un échange ? Elle n'a pas de dragons à lui confier ! Et même si l'Evoli est apprécié par toutes les types de dresseurs, veut-il d'elle ? Edelweiss, véritable chef de cette équipe de bras cassés, juge ce potentiel compagnon. Il est mignon, bien plus que le Concombaffe, et plus doux que le Tarsal. Mais dans l'état actuel des choses, impossible de lui demander une démonstration de sa façon de bouger. Alors le Goupix de glace se lève, le bruit de ses pattes comblant le silence qui a suivit la requête du dresseur et il s'approche de celui-ci. Il tourne plusieurs fois autour de l'humain après tout, il peut en profiter pour juger au passage ce dernier et s'amuse même à secouer un peu ses queues pour mettre de la poudreuse dessus.

Même si Weiss l'approuve je n'ai pas de pokémons à échanger et je ne sais pas s'il veut vraiment me rejoindre, je ne souhaiterais en aucun cas le forcer à me suivre dans une voie qu'il ne lui convient pas ou avec une dresseuse dont il ne veut pas.

Et pour l'approuver, le Goupix l'approuve ! Il n'a pas sa prestance ni son degré de mignonneté mais il n'est pas mal ! Il le gratifie même d'un petit cri de contentement avant de repartir aux côtés de sa dresseuse non sans remettre un peu de neige sur l'autre humain. Lui ? Une teigne ? Ah ! Absolument pas. Ou alors juste un petit peu.

Ne te sens pas obligé de quoique ce soit, chacun est libre de ses choix.

Que l'aspirante coordinatrice se sent obligée de rajouter à l'attention du pokémon que l'on essaye de lui donner sans trop lui demander son avis. Elle a bien entendu parler de dresseurs qui capturent et se lient après mais.. Comment être sûr que le feeling sera le bon ? Yll préfère lui laisser la parole pour ne pas être trop prétentieuse et se montrer comme étant celle qui le fera briller car il y a tant de coordinateurs si doués qu'elle le sait, leurs débuts seront des plus ardus.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Data

chill buddy ✲ duncan

MessageSujet: Re: chill buddy ✲ duncan Mar 14 Mar - 9:17
Ta suggestion n'a pas laissé la timide indifférente. Au contraire, elle continuait inlassablement à jongler entre les plus franches expressions qui soit. Pour une noble lectrice des astres, Yll est plutôt émotive ! Mais, loin d'y dédier quelque reproche que ce soit, tu la gratifiais d'un plus beau sourire à chaque nouvelle moue en guise de reconnaissance. Tu trouves bien plus agréable de côtoyer quelqu'un qui se laisse porter par les aléas de ses songes qu'un rempart impassible ! Mais désormais, il fallait rassurer la coordinatrice et lui offrir la quiétude qu'elle cherche désespérément à travers ses paroles, implicitement pensais-tu. Sauf qu'au moment où tu espérais reprendre tes mots et les remanier plus savamment, le renard des neiges ne trouva rien de mieux à faire que de te couvrir de givre ! Comme ça, en passant et en jaugeant de son petit air snob le Pokémon évolutif attentif à son sort ! Tu étais maintenant certain que si ton interlocutrice n'avait rien à voir avec les clichés de l'aristocratie, lui se chargeait de remplir le quota !

Tu récupères alors précautionneusement l'Évoli contre toi, et Belle s'accaparait déjà sa queue comme une couette en y étouffant un glapissement heureux. Ascalon lui, faisait le mariole devant Edel dans l'intime espoir de le presser loin de toi. Et finalement, tu secoues brièvement tes épaules afin d'en ôter la neige. De même avec ta chevelure que tu bataillais d'une main perplexe, avant de soupirer un brin de rire nerveux. Tout de même, heh... " Et bien, c'est important qu'il puisse s'entendre avec ton équipe, mais il faut surtout que toi, tu y tiennes... Oh ! Et ça n'a rien à voir avec un échange ! Vois ça comme une nouvelle amitié à part entière. Je n'attends rien en retour, ne t'en fais pas. Honnêtement, ça me ferait vraiment plaisir si on pouvait éviter de bêtement abandonner un être aussi spécial... On ne croise pas une Évoli chromatique tous les jours."

À tes dires, l'argentée relève une œillade fébrile à ton égard. Si sa moue ne faisait démarquer rien de plus que la douleur infligée par sa pauvre patte, en cet instant précis, elle paraissait à peine sourire au compliment. Qu'il s'agisse d'un début de prétention, d'un soupçon de courtoisie ou même de tendresse; le fait est que la situation suffisait au Pokémon. Elle fit alors des bras et des jambes pour aviser son éventuelle future maîtresse... Non sans geindre de difficulté au moindre mouvement plus important. À cette alerte, ton Dragon ne laissa l'occasion à personne de respirer ! En un éclair, le Coupenotte se rua à sa rescousse et l'emporta fièrement jusqu'aux gambettes de la demoiselle, en tenant bien compte de l'état du Pokémon que son dos supportait aisément. Et d'un salut formel, comme le ferait le plus excentrique des militaires, il présenta à Yll le sujet de leur conversation.

Là, c'est à l'Évoli de se donner au spectacle... Alors dès qu'elle se pose contre les cuisses de l'azurée, elle défie sa ténacité d'une œillade enjôleuse. Est-ce qu'elle lui donnait son accord, son approbation ? Témoignait-elle même d'un désir soudain de se joindre à son histoire, ou la narguait-elle simplement avec l'air le plus adorable qu'elle pouvait dépeindre... ? Ce qui compte -après t'être enfin débarrassé de toute cette neige-, c'est que l'Évoli ne semble pas plus outrée que ça par vos questions à son propos. À vrai dire, le Pokémon laissait sous-entendre que tout lui suffirait... Et puis, elle aurait la compagnie d'une jeune femme issue de la noblesse ! C'est tout de même mieux que le banal enfant d'un bourg perdu, non... ? "Je pense qu'il n'y a pas que moi qui en serait heureux. Le verdict est tien !"

Chacun a droit à sa chance !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» [One Shot - Initiation ] Chill
» Keep Smiling Buddy ! | Gram Liens & Rp
» entre aix et avignon ainsi qu' en ardéche et lozére [Ajouté]
» BUDDY MIGNON PETIT CROISE 1 AN FOURRIERE 62 URGENT
» (M) Arthur Darvill ► Humain (Best buddy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Port Mĭaria :: × Sentier 7-