AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 44
Points : 185
Date d'inscription : 17/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Mimigal - Funécire - Rattata
× Bonus: Bonus CT

Strass et paillettes

MessageSujet: Strass et paillettes Ven 17 Mar - 22:50


Lupin Dépiss
la petite citation qui sonne bien

Pseudo × Vous me connaissez
Âge × Ca aussi je l'ai déjà dit
Pays × Si, mucho tacos !
Avatar × Aloys Trancy – Black Buttler
Petit mot × o/
Code du règlement ×
YOU



Nom × Dépiss
Prénoms × Lupin
Âge × 15 ans
Originaire de × Bourg Cadran
Groupe × Coordinateur
Bonus × Bonus cts
Starter × Mimigal
[Equipe × Écrire ici]
THEM
Caractère
Ce p'tit con est une vraie peste. N'allez pas chercher plus loin. S'il vous sourit et vous fait de bonnes manières, c'est surtout parce qu'il a à y gagner. Opportuniste, Lupin se préoccupe avant tout et surtout de ses intérêts et de sa personne. Egoïste ? Totalement, et il l'assumerait presque si cela ne lui attirait pas temps d'ennuis. En réalité, Lupin fait parti de ces gens qui accordent énormément d'importance à l'apparence. Peu importe si l'envers du décors est pourri, il faut toujours montrer son meilleur profil pour se faire apprécier. Et ça, se faire apprécier, il sait faire. Il a toujours le compliment facile et d'aucun le qualifierait d'hypocrite.. C'est certainement le cas mais il s'en accommode parfaitement. Parfaitement ? Presque. Pessimiste, réaliste et désabusé, le Lupin qui se retrouve seul perd beaucoup de son faste. C'est un enfant solitaire qui, s'il sait attirer les projecteurs sur lui, ne les aime que pour l'images qu'ils renvoient de lui. Car oui, Lupin ne s'aime pas. Il n'aime pas la personne qu'il est, il n'aime pas sa faiblesse, il n'aime pas ses origines... Tout ça, il veut le faire disparaître, et pour se faire, il n'a rien trouvé de mieux que le faste des concours. Sous les paillettes, les costumes et les projecteurs, sous la lumière et les applaudissements, il n'est plus Lupin le batard, fils de personne, il est Lupin le coordinateur. Enfin, c'est son rêve du moins. Un rêve qu'il nie et qu'il nourrit paradoxalement. Il n'aime pas avoir de l'espoir, pourtant il en a. Il fait parti de ces gens qui, quand ils sont heureux, attendent avec appréhension le prochain coup bas de la vie.
Parlons en de la vie. Il dit ne rien en attendre, mais c'est faux. Il en attend, et énormément. Du moins, essaie t-il de prendre sa revanche. Cela fait certainement de lui une personne dotée d'une grande volonté et ce n'est qu'à moité vrai. Car le Lupin se laisse facilement tomber lorsqu'il n'a plus de force. Il n'est pas du genre à puiser dans ses dernières ressources pour faire pencher la balance en sa faveur. Il pourrait mais... Il n'a pas confiance. A quoi bon ? Il a déjà tellement lutté, et les résultats ne sont jamais tombés tels qu'il les espérait. Abandonne t-il facilement ? Oui et non. Disons que s'il pense qu'une situation ne tournera pas à son avantage, il la laissera tomber mais.. Il a une certaine faculté d'adaptation qui lui permet de retrouver tout de suite – ou presque – un plan B. Il abandonne mais ne se morfond pas, pas tout de suite.
Les séances d'auto-apitoyement sont cependant bien présentes, et il n'est pas rare que quelqu'un l'assiste dans ces moments. S'il garde un témoin près de lui, c'est parce qu'il aime inspirer la pitié et qu'il veut se faire plaindre. Pathétique ? Oui, un peu, mais c'est une manière comme une autre de demander de l'aide et de se faire rassurer. Quand il doute, il a la larme facile et la parole malheureuse, et il se surprend alors à angoisser et à penser que le monde entier cherche à le faire tomber. N'est-ce pas un peu arrogant ? Si, car il l'est. Paradoxal, n'est ce pas ? Mais c'est surtout son désir de faire peau neuve qui le pousse à aller contre une nature craintive et peureuse. Il doit se montrer sûr de lui pour faire face à la vie. Cette attitude le pousse souvent à se montrer insolent et moqueur, et lorsqu'il se trouve en position de force, il n'y a pas à s'attendre à une réaction digne et fière de sa part, non. Il fera savoir qu'il a été le meilleur, avec le plus adorable des sourires.

Enfin, si on fait abstraction de tous ces défauts, Lupin est relativement agréable à vivre dans la vie de tous les jours. Lorsqu'il ne joue pas son rôle à fond, il se révèle même être un joyeux compagnon. Il n'est pas impossible de lui arracher un sourire ou un mot sincère, mais il n'est pas non plus aisé de les discerner en tant que tels. C'est en réalité un gamin perdu qui se cherche encore. Il essais de faire abstraction de qui il est, de ce qui le rend faible et qui peut le blesser – il y arrive plutôt bien la plupart du temps – et, bien qu'il la quémande souvent, refuse généralement l'aide qu'on peut lui offrir par pitié. Lupin est fier, trop fière pour ce qu'il est, mais c'est la dernière chose qui semble lui rester. Son orgueil l'étouffe, d'autant plus qu'il est lâche. Il est lâche, la peur d'échouer se mêle souvent à un désir de faire ses preuves. C'est ce qui le pousse à préparer plans C sur plans B et à ne pas persévérer dans une route lorsqu'il voit la défaite se pointer à l'horizon. C'est dommage, quand on sait que l'on apprend plus de ses défaites que de ses victoires, n'est ce pas ?

Physique
Des cheveux blonds coupés courts tombant sur des yeux bleus azurés, un teint de porcelaine et un sourire narquois ? Pas de doute, vous vous trouvez face à Lupin. Si le jeune homme ne se détache pas de la masse par un physique particulièrement impressionnant, c'est surtout ses manières et son sourire toujours présent qui vous marqueront le plus. Oui, Lupin aime se donner des airs. Il n'est pas forcément exagéré dans ses gestes, mais ils sont bien marqués et souvent calculés pour le mettre en valeur.
Lupin, c'est cet adolescent fin et frêle que l'on aurait presque peur de briser si on le touchait un peu trop fort... Et ce n'est pas faux. Le jeune garçon est faible. S'il peut se montrer agile lors de pics d'adrénalines, il n'est pas taillé pour la course, le combat ou toute autre formes d'exercices physiques. Ses muscles sont présents, certes, mais on ne les voit pas, parce qu'ils ne sont là que pour supporter un corps fin et gracile. Si Lupin aurait put se plaindre d'un physique aussi fragile, il a décidé de l'utiliser à son avantage. Aussi, il sait surjouer la délicatesse comme la faiblesse et n'hésite pas à jouer sur ses vêtements pour porter à confusion quand à son identité.
D'ailleurs, parlons en des vêtements. Lupin affectionne particulièrement les beaux habits, mais il opte généralement pour des tenues légères qui lui permettent de se mouvoir à sa guise. Ceci dit, lorsqu'il fait trop froid, il ne crache pas sur les gros pulls bien moches mais qui tiennent bien chaud. Il les aime même, mais s'il préférerait se faire couper la langue que de l'avouer. Car oui : Lupin apporte énormément d'importance aux apparences (je... L'ai déjà dit je crois). Aussi, son sourire est toujours présent, sa tenue toujours impeccable et ses cheveux toujours brillants – quand il est en ville du moins... Essayez de le choper sur un sentier, c'est une autre histoire –. Parce que oui, sous des airs de coordinateur soigneux, Lupin est en réalité un petit casse-cou. Il n'aime pas le danger, et en même temps... Les émotions fortes sont son dada. Il ne devrait pas, mais il embête les pokemons sauvages, tente de grimper aux arbres et dérape lorsqu'il veut escalader... Sa peau laiteuse est souvent marquée de bleus en tout genre mais... Il s'en accommode et les cache lorsqu'il est en présence de quelqu'un... Ceci dit, il lui arrive également d'inventer une histoire dantesque pour expliquer à quel point « Le pokemon était énorme et a bien faillit me dévorer ! Mais j'en ai réchappé en lui faisant une magnifique démonstration de coordination. Il était tellement ému qu'il m'a laissé partir car il ne pouvait pas faire disparaître tant de talent. ».
Bref, si vous ne remarquez pas Lupin à première vue, il se débrouillera pour que vous finissiez par lui accorder l'importance qu'il mérite !  

code by Elle




My story
« On ne naît pas p'tit con, on le devient~ »
Notre histoire commence dans un grenier du Palais royal de Bourg Cadran il y a 15 ans de cela. Il y avait là, entre les toiles de Mimigal, la poussière et quelques malles oubliées, un couple s'aimant à la folie. Il s'agissait là d'un duc, un membre pas si important que ça de la famille royale et d'une servante. Une amie d'enfance a qui il avait promis le mariage. Comme il n'était pas considéré comme important par ses paires, il avait naïvement crut que son union, si elle n'était pas approuvée, serait tout de même célébrée dans l'indifférence la plus totale.. Ha ! Que de candeur. Important ou pas, il était représentant de la famille la plus importante et la plus puissante de Rigel. On ne lui laissait pas le choix, il ne pouvait pas se marier avec une roturière...
Quelle peine, l'union était déjà consommée et le ventre de la jeune fille s'arrondissait bien vite au grand damn de sa mère. Comment faire ? La mariage ne serait pas accepté et un bâtard sans père non plus... Alors... Alors les (mal ?)heureux parents décidèrent de prendre les choses en main et de.... Fuir. C'était la seule manière de vivre leur amour et de fonder leur propre famille. Pour ne pas se faire repérer, ils s'envoyaient surtout des lettres malgré leur proximité, là, ils décrivaient leur plans, se juraient un amour éternel et un avenir radieux. Ha ! Que d'innocence ! Leur manège fut découvert et mis à jour. Un scandale éclata presque au sein de la branche de cette famille. Comment osaient-ils braver les interdictions de la royauté ? Comment leur fils osait-il salir ainsi le nom de leur famille ? Inconcevable !
La jeune femme fut enfermée le temps d'accoucher et on arrangea un mariage pour le duc avec une cousine lointaine (#laroyauté). Désespérée, la roturière mit à bas son enfant avec difficulté mais, voir arriver dans ce monde un petit être si pur et si fragile lui redonna la force de continuer à vivre... Jusqu'à ce qu'elle apprenne le mariage de son bien aimé. Ce dernier le lui annonça lui même, de manière froide et distante. Il refusa même de poser les yeux sur son fils et ne s'attarda pas plus que nécessaire. Ce qu'elle ignorait, c'était le fait qu'il avait été menacé par sa propre famille : s'il n'obéissait pas, on lui arracherait sa dulcinée et son fils de la plus cruelle des façons. Cependant, dans un élan de magnanimité, on lui permit de garder la jeune femme comme maîtresse. (#Générosité).
C'était dégradant, insultant même mais... Quelque part, le jeune couple finit par décider de s'en accommoder. Le futur s'annonçait moins radieux que prévu mais... Au moins, ils seraient ensemble, n'est ce pas ? Oui mais non...
5 ans plus tard, Meora montait sur le trône. Au même moment Lupin fêtait ses 5 ans de vie et ne pouvait être plus détaché de la réalité politique de son pays. Tout ce qui l'intéressait en ce jour c'était les attentions et les sourires de sa mère. Il n'avait pas le loisir de souvent voir son père, si bien que l'unique présence familiale qu'il avait était celle de sa mère et de sa mère-grand. Il ne s'en plaignait, il les aimait beaucoup toutes les deux, mais un nuage vint obscurcir le tableau.

La famille royale bougeait énormément depuis l’ascension de leur princesse désormais reine. Ils savaient qu'elle allait changer les choses, qu'ils perdraient certainement leurs privilèges. Les grand-parents royaux de Lupin savait également que leur fils en profiterait pour s'enfuir avec sa dulcinée aussitôt que l'occasion se présenterait, son couple officiel ne lui ayant pas donné d'héritiers, il n'avait aucune raison de rester... C'était mauvais. Cette cousine éloignée était l'héritière d'une entreprise technologique de Rigel. Elle se chargeait de la confection de pokématos et de pokémontres pour l'archipel. Même si leur famille perdrait leur fortune à cause de Meora, leur futur aurait été assuré grâce à cette branche là de la famille, il ne fallait pas la perdre ! Alors... Ils prirent une triste décision et... Peu après, la mère de Lupin se sentit malade, bien trop malade pour sortir de son lit.
Sa maladie la cloua au lit plusieurs jours et, au terme d'un long mois de combat acharné, elle s'éteignit en un soupir. On ne sut jamais à quoi cette étrange maladie avait été dûe, ni pourquoi les plus grands médecins n'avaient rien put y faire... Le fait était que Lupin avait perdu sa mère en un triste jour, où le soleil se montra le plus cruel des témoins. Triste, malheureux, Lupin se retrouva seul à ses 7 ans, sans comprendre pourquoi le monde ne s'arrêtait-il pas de tourner alors que le sien avait été détruit. Pire que tout, son père, son effroyable père ne vint même pas dire au revoir à celle qu'il prétendait aimer... A vrai dire, on venait d'annoncer à celui-ci qu'il allait être à nouveau père, et d'un véritable héritier cette fois ! Avait-il été heureux à cette nouvelle ? Avait-elle atténué la douleur de perdre l'amour de sa vie ? S'en souciait-il au moins encore, de cette jeune femme qui l'avait aimé malgré ses défauts ? Lupin ne le sut jamais et ne s'en soucia pas non plus. Il détestait son père, il détestait cette famille royale, et la seule personne qui semblait encore pouvoir calmer ses ardeurs était sa grand mère. C'était une vieille femme courbée par les ages. Elle aimait son petit fils, autant qu'elle déplorait sa venue dans une telle ambiance. Elle aurait voulu pour lui le meilleur des mondes et lui racontait souvent les histoires et légendes de Rigel qu'elle connaissait. L'une de ses favorites était celle des Etoiles de Jirachi, un groupe d'hommes et de femmes illuminés qui vantaient les mérites de Jirachi et qui aidaient la population. Avec le temps... Il avait finit par haïr cette histoire tant elle lui semblait éloignée de la réalité... Il n'était pas possible qu'en ce monde existent des personnes aussi altruistes.

A ses 10 ans, la famille royale perdit enfin ses privilèges et il faillit, avec sa grand mère, se retrouver à la rue. Ce ne fut que grâce à l'intervention d'un père qu'il méprisait qu'ils réussirent à garder une place auprès de lui. C'est certainement à ce moment là que Lupin apprit à cacher ses émotions et à se montrer d'autant plus hypocrite. Il comprit que son père se sentait coupable et voulait son bonheur. A la bonne heure ! De cette manière, il arrivait à obtenir presque ce qu'il voulait... Sauf que son demi-frère, alors agé de trois ans commençaient à grandir, et à se montrer beaucoup trop demandeur. 3 ans plus tard, Candide avait déjà supplanté son aîné qui retrouva pour de bon et définitivement cette fois sa place de bâtard. Plus moyen d'attirer la sympathie désormais, et si son père tentait encore de lui offrir quelques cadeaux, toute son attention était désormais tournée vers cet autre fils que le destin lui avait donné. Lupin le détesta également.
C'était ironique, en sachant que le petit Candide adorait son demi frère aîné malgré la désapprobation de ses grand-parents... Très ironique.
Et puis, deux ans s'écoulèrent encore et le destin de Lupin prit un tournant décisif. A l'aube de ses 15 ans, sa grand mère expira à ses côtés. Elle lui lisait un livre de contes – il était beaucoup trop vieux pour ce genre d'histoires, mais il ne disait rien car il aimait la voix tremblotante de son aïeule – et après quelques chapitres, finit par s'endormir... Ce fut un sommeil éternel auquel ni les plaintes, ni les pleurs de Lupin purent l'arracher... Elle était partie, le laissant seul dans un monde qu'il n'aimait pas. Ce jour là, quelque chose se brisa en Lupin. Il avait perdu la foi que quelque chose de bien lui arriverait. Il avait perdu toutes les personnes qu'il aimait, et la dernière personne qu'il aurait voulu voir s'était approché de lui pour lui présenter ses condoléances. Son père... Lupin le méprisait toujours autant, sans parvenir à le haïr. Il avait finit par comprendre que s'il avait agit comme ça, c'était surtout pour ses intérêts, et... Il n'y avait qu'à l'observer, entouré de sa famille, pour constater que cela lui avait servit. Lupin n'aimait pas son père, mais il devait admettre qu'avec sa tête de con, il avait bien joué le jeu.
Quelques jours plus tard, après le décès de sa grand-mère, le jeune garçon reçut la visite de son paternel qui tenta, pour la première fois, d'entamer un vrai dialogue avec lui. Ils discutèrent longtemps contrairement à toutes attentes. Lupin avait toujours crut qu'il ignorerait son père si un jour celui-ci venait à lui adresser la parole de cette façon mais... La curiosité l'avait emporté et il voulait savoir ce qu'il avait à dire.
Bizarrement, la conversation réconforta Lupin qui refusa d'admettre le moindre signe d'affection envers celui qu'il considérait comme un traître, même quand celui-ci lui offrit une pokéball pour « se faire pardonner le temps perdu ». Ce fut certainement cette phrase qui empêcha l'adolescent de vraiment le prendre au sérieux. Vraiment ? Un pokémon contre 15 ans d'indifférence (du moins le ressentait-il de cette façon) ? Ha... Quelle ironie ! Lupin n'ouvrit jamais l'appareil, et ne découvrit jamais la créature qu'il abritait. Non, jamais. Il ne voulait pas devoir quelque chose à son père. Aussi, et avec toute la maturité qu'il avait, il vola une pokéball vide et se précipita au grenier, là où tout avait commencé.
Ce fut également là que tout commença pour lui. Il cherchait quelque chose et lorsque ses yeux se posèrent sur un Mimigal qui passait par là, il savait qu'il l'avait trouvé. Les Mimigals n'étaient jamais les bienvenues, nulle part. Ils étaient considérés comme des nuisibles, des créatures à exterminer, comme lui. Alors, il décida que le pokemon serait son compagnon. Il ne lui posa même pas la question tant c'était évident pour lui, et heureusement que l'insecte était faible et surpris par l'objet qui tombait sur lui car... Il n'était certain qu'en d'autres circonstances, il aurait accepté de partir en voyage.
Sa capture accomplie, il récupéra ses économies, vola de l'argent en plus (il ne le sut jamais mais Candide l'avait vu et avait décidé de ne rien dire), ordonna un sac avec des vêtements pour la route et partit à l'aventure. Son objectif ? La coordination. Il voulait devenir tellement brillant qu'il éclipserait sans problème cette famille qui l'avait renié et qu'il reniait désormais à son tour.
code by Elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 123
Points : 465
Date d'inscription : 20/02/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Goupix d'Alola • Goupix • Tarsal • Evoli
× Bonus: CT-CS

Strass et paillettes

MessageSujet: Re: Strass et paillettes Ven 17 Mar - 23:20
Congrats !
Like no one ever was ! To catch them is my real test, to train them is my cause. I will travel across the land, searching far and wide each Pokemon to understand the power that's inside. Pokemon, gotta catch 'em all ! It's you and me, I know it's my destiny. Pokemon, oh, you're my best friend, in a world we must defend Pokemon, gotta catch 'em all. A heart so true, our courage will pull us through. You teach me and I'll teach you.. Pokemon, gotta catch 'em all ★
Alors j'ai pas le droit de faire de drama mais toi tu me fais rire puis pleurer ? Mépris. MÉPRIS. Enfin ! Lupin est un précieux sinnamon roll et je l'adopterai peu importe son consentement pour qu'il soit heureux de vivre.

Tu es donc validé ! Tu obtiens 50points pour ta validation et tu peux rajouter avec la pokéball de ton starter, trois autres pokéballs vides qui te seront précieuses pour commencer ton aventure !

Mais la paperasse n'est pas encore terminée : n'oublies pas de recenser ta bouille, de faire ta fiche de liens, celle de tes pokémons avec la t-card et ensuite tu pourras faire un tour du côté des demandes de rp où se trouvent les attributions !

ET QUAND CE SERA FAIT ! Mon fils Ton coordinateur pourra se préparer à devenir une autre personne sous les feux des projecteurs ! U go boi !
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un Horizon de Paillettes et d'Amour.
» « Des strass et des paillettes » † Maïwenn K.-P de Breteuil
» Les paillettes sont là où on ne les attend pas. [Ambre]
» Ma vie à paillettes, de Célestina Moldubec
» ~ Crapaud, Chocolats &' Paillettes ~ { Terminé ! }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ Paperasse et Diversion :: × fiches :: × validées-