AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
Messages : 108
Points : 490
Date d'inscription : 19/02/2017
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 19:40
Le... Bal ?


Il la voit, s'arrête de jouer et se relève. Ah ! Ils vont pouvoir discuter et elle allait pouvoir s'assurer qu'il était suffisamment sobre... Autrement, elle devrait le traîner de force au centre pokemon... Sauf que ses plans se voient contrecarrer et Judas, s'étant approché de la foule, se laisse tomber à la manière d'une idole de la musique. Paniquée, Candela se jette vers lui – trop tard pour le rattraper – et ne peut que se convaincre qu'il est définitivement bien saoul. Elle entend des plaintes, mais les gens réclament surtout la suite de la musique plutôt que des excuses pour cette chute intempestive... Mince, son cousin était donc si léger que ça pour que les gens ne l'envoient pas valser après ça ?

-Cousiiiiiine ! Ça fait longtemps ! Je suis heureux de te voir !

Et il l'accueille d'une bonne tape dans le dos qui la surprend autant par la froideur du toucher – qui reste d'ailleurs sur elle – que par l'acte en lui même. C'était elle qui lui tapait dans le dos, pas lui. Mais l'action ne s'arrête pas là et son cousin fait glisser cette main décidément trop froide dans son dos jusqu'à ses reins. Elle frissonne. C'est quoi ça Judas ? Son regard outré se pose sur lui, mais il n'en a pas finit ce p'tit con.

-Mesdames et messieurs ! Voilà Candela ma cousine ! C'est MERVEILLEUX ! Nous sommes prêts pour le plus grand des spectacles !

Plait-il ? L'outrage de ses yeux se change en panique. Comment ça le plus grand des spectacles ? AH NON JUDAS ! Tu veux danser le tango avec Alex, soit, mais tu ne l'entraîne pas dans tes délires s'il te plait ! … Trop tard, la plainte silencieuse n'est pas entendu et son cousin la pousse vers l'estrade, lui glissant qu'ils pourront parler plus tard. Le regard mauvais de la jeune fille laisse sous entendre qu'elle attendait plus qu'une discussion après ça : elle voulait des explications. Ceci dit, avant de monter, elle se figea, tétanisée. Peut être pourrait-elle s'enfuir encore ?

-ALLEZ ! APPLAUDISSEZ ENCOURAGEZ NOTRE MERVEILLEUSE CHANTEUSE !

Nop... Armé d'un chapeau de cow-boy qui n'allait décidément pas avec la tenue, Judas venait de couper court à toute fuite décente. On l'applaudissait, on lui criait de le faire, on l'encourageait et elle... Elle était tétanisée, paralysée par le bruit alentours qui l'assourdissait et lui faisait perdre ses repaires. Et puis Judas commença à jouer... Et cette musique... Elle... Elle la connaissait !
Apparemment, les habitants de Cousterain la connaisient aussi et déjà, ils s'agitent et tapent des mains en rythme. Candela, elle, ayant reprit un certain poil de la bête, lance un regard enflammé à son cousin, attrape à son tour un chapeau de cow-boy qui passait par là et monte d'un air décidé sur la scène. Non mais oh ! Elle était dresseuse maintenant ! Pas loin d'égaler son cousin en tant que championne – merci de rêver –, elle ne pouvait pas se dégonfler comme ça ! Et pendant un instant, elle oublie donc que Judas ne se comporte jamais comme ça, et qu'il avait certainement bu pour en arriver là. Elle entre dans la danse, elle rentre dans le jeu et l'accompagne. Elle ne chante pas si bien, mais elle chante avec émotion et dévotion. Pas question de se laisser marcher dessus ! Elle assume les quelques fausses notes qui viennent se glisser dans son chant et se met même à sauter en rythme et à taper des mains pour chauffer la salle. Mince, elle aussi a chaud, mais à mesure qu'elle entre dans le bain, sa voix se fait plus sûre et elle sourit. Pour un peu, elle remercierait presque ce Judas... Mais elle n'oublie pas qu'elle devra lui tirer les oreilles à la fin.
Alors, comme à leur habitude – violon en plus – les deux cousins forment leur duo de chant, et c'est Judas qui se colle à la voix féminine. Note après note, Candela finit par se déchaîner, agitant et faisant tourner son chapeau emprunté. Peut être un peu trop sûre d'elle, elle finit par l'envoyer dans le décor mais ponctue l'erreur d'un « YI-AH ! » pour donner l'impression qu'elle l'avait fait exprès. Dans le public, certains lui répondent et ses inhibitions partent d'elles mêmes.
Ainsi, de temps à autres, elle lance des regards vers un cousin qu'elle ne reconnaît décidément pas, mais qu'elle finit par apprécier tout autant. C'était qu'il était amusant ce Judas là... Forcément, il était gaie ♥

ft. Everyone
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Points : 460
Date d'inscription : 01/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team:
× Bonus:

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 20:18
Un bal
mouvementé!




« Il n'y a pas de danse sans que le diable y mette sa queue. »


Le spectacle continuait et voilà que Judas avait invité sa cousine à se joindre à la fête, le blond pu donc la voir d'un peu plus près, plus jeune, mais les même. Oui, une pâle copie de Judas bien qu'un brin moins nerveuse voir même fonceuse, Alex releva son chapeau pour lui dire bonjour et, n'ayant pas d'autres occupations que ces deux-là, il observa la scène qui se déroula sous ses yeux. Le petit numéro du brun pour descendre la rejoindre, son sans gêne avec sa propre cousine, ça, c'était marrant! Et puis il y eu ce moment enfin où il l'a força littéralement à être l'actrice de ce grand spectacle qui avait lieu, à prendre sa place en tant que comédienne de sa pièce de théâtre, il agençait ses pions comme un chef d'orchestre, il se préparait à voir du grandiose et.... Alex Ception devient rapidement Dé Ception. Qu'est-ce que c'était que cette musique campagnarde? C'était....nul! Bon d'accord, il avait bien idée de ce qu'il y avait derrière mais....cela eu le don de le refroidir complètement....on se serait crû là-bas. L'amusement qu'il avait ressenti précédemment était vite parti pour être remplacé par de l'ennui, le voilà détourner le regard. Oh non...il avait l'impression d'y revenir.

Il se revoyait étant plus jeune, assis sur une botte de foin, à l'écart des habitants de la ville, boudant en criant des "je m'ennuiiiie" à qui mieux mieux et il voyait les autres enfants s'amuser autour de lui, trouvant des occupations dans des choses bien ennuyeuses. Oh un brin d'herbe, c'est marrant. Oh ratisser la terre, c'est marrant. Oh aider une grand-mère à porter ses affaires, c'est marrant. Not fun. Et la fille du bibliothécaire dans la quatrième rue sur la droite, elle lui avait dit qu'elle lui ramènerait un livre. Et elle n'était toujours pas là. Lui avait-elle posée un lapin? Il soupirait d'une certaine impatience, même lorsqu'il était dans ses livres, il dérangeait, oui, visiblement le voir lire autant n'était pas non plus normal, il était trop centré sur l'extérieur de la ville. "Il n'y a rien en dehors, tu fais partie de cette ville et tu dois suivre ses règles" Finalement, il apprit quelques jours plus tard que même ses parents allaient voir les bibliothécaire pour leur demander d'arrêter de le faire sortir du droit chemin, tsss, ben voyons, encore une manière de lui pourrir la vie. Et cette fille ne le fréquentait même plus, bien vite, ils s'y mirent tous, plus un regard, on ne lui accordait qu'une parfaite indifférence.

Le blond revint à lui, surpris de constater que son regard s'était focalisé sur la coordinatrice et l'autre homme, il fallait croire que cette fête de Cousterain n'était pas pour lui. Il n'aurait jamais dû venir, cela ne lui évoquait que de mauvais souvenirs. Las, il ne participa à cette bonne ambiance qui meurtrissait son âme. Ne pouvez-vous pas vous étouffer avec ces petits fours? Ne pouvez-vous pas vous effondrez lamentablement sur le sol après une fausse mesure? Ne pouvez-vous pas juste...cesser de sourire? Il n'y a pas de quoi rire, sourire, vous êtes tous pathétiques les uns que les autres. Comment pouvez-vous vous contenter d'être des imbéciles suivant tel de gros moutons les règles sans chercher à trouver un minimum de distraction dans quelque chose de bien plus captivant? Alex récupera vite son sourire, voyons, cela ne lui ressemblait pas de faire pâle figure ainsi, il devait faire comme eux et applaudir avec un air faussement gaie, il n'aimait pas ça, vraiment pas ça et plus l'ambiance devenait chaleureuse, plus lui, au contraire, avait des envies de meurtre. Who is the first one to die tonight? Haha, non, il allait juste réfléchir sur ce qu'il pourrait faire si cela s'éternisait trop.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 165
Points : 345
Date d'inscription : 01/03/2017
❝ champion insecte
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 20:25
Danse macabre
all of YOU
Equipe : ???

“Quand le prêtre joint les mains, le ciel s'agenouille.”




Que quelqu'un les arrêtes ! Plus personne ne pouvait stopper ce duo infernal déclenchant la passion du publique ! Cousin cousine dans un chant country des plus entraînant. Où était donc passé le regards quasi meurtrier de Candela ? Celui-ci avait peu à peu laissé place à un grand sourire.
Well, il était plutôt surprit, il aurait plutôt pensé qu'elle aurait hurlée, qu'elle se serait enfuie en courant. Et ça aurait été marrant. Mais avoir quelqu'un à ses côtés qui s'amuse autant que soi... c'est encore mieux ! Il l'aimait bien cette fille. Elle savait prendre le fun là où il était. Et elle jouait le jeu, parfait !

Durant cette musique endiablé, il tapait du pied regrettant de ne pas avoir des bottes de cow-boy. Son arc frottait tellement vite les cordes du violon qu'il avait presque peur qu'elles cèdent, mais heureusement pour lui il avait volé emprunté un violon de très bonne qualité !
Le voilà qui sautait en rythme tandis que sa cher cousine chantait la voix masculine. Quoi, c'était à lui le mec de faire la voix féminine ? AUCUNE PROBLÈME ! Il y mettrait tout son cœur ! Il arrêta de gratter son violon quelques instant pour hurler de tout son coeur tandis que la foule tapait elles aussi des pieds au sol tout en poussant des HIIIIIIHAAAA !

Bientôt la foule criait en rythme. Il courra presque vers le devant de la scène pour se jeter à genoux dans un solo de violon endiablé.



Il était totalement endiablé par cette musique. Le sourire aux lèvres qui à déformer les traits de son visage. Qu'est-ce qu'il ADORAIT ça ! Se retrouver devant une foule en délire, à la vue de tous, s'amuser sur scène, faire le fou. OK. Il mettait de côté ses préjugers niveaux musique. Cette putain de country était GÉNIALE.

-HEY HEY HEY HEY HEY HIIIYHAAAAAAAA !


Le voilà qui en avait finit de son violon pour se faire un solo de danse sous les cris en délire de la foule.



Il finit par faire tourner son chapeau au bout de ses doigts sauter en l'air et le lancer vers le publique. Les gens hurlèrent de plus belle, ceux qui avaient un chapeau le lancèrent également et certain se sautèrent dessus pour s'arracher celui qu'il venait de jeter. Une vrai rock star !



Hahaha ! Il s'amusait tellement qu'il était hilare. Son violon était posé plus loin sur l'estrade, mais il ne pouvait décidément plus jouer tellement il était essoufflé. Son rire ne s'arrêtait pas. Il allait devoir faire une petite pause. Une micro entorse à son plan. Mais avant ça, il devait féliciter comme il se doit sa magnifique partenaire !
Attrapant le bras de sa cow girl, il la tira vers lui pour passer ses bras autours d'elle. Une étreinte paradoxale, aussi gelée que chaleureuse ! Il se retint même de faire un certain geste qui aurait pu paraître un peu trop osé.

-Merci beaucoup Cande' ! T'as été super ! On remet ça quand tu veux bichette !


La serrant un trop peu plus fort, il finit par la relâcher. La gardant toujours prêt d'elle. Il lui avait même donné un surnom affectueux. La grande classe !
Son regard harponnait le sien sans jamais cligner des yeux. A moins qu'il clignait en même temps qu'elle le faisait...!

-Qu'est-ce que tu voulais me dire ?

Favoritisme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 236
Points : 516
Date d'inscription : 06/03/2017
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 20:39
Show must go on

Event



Piquée par une pointe d'interrogation, Vanya ne put s'empêcher de noter la gêne qui parcouru un instant la voix de son partenaire si bien qu'une malédiction silencieuse sanctionna un humour décidément peu développé. Mais entre Oreste, Erle ou Nero comment voulez vous qu'elle s'entraîne et le développe correctement ?... Heureusement pour elle l'Homme de foi ne lui en tint pas rigueur plus que nécessaire et la dirigeait d'ors et déjà sur cette table longiligne. Elle se contenta donc d'un dernier sourire et remercia doucement le tatoué lorsque celui-ci lui vint lui tendre un verre d'eau et, c'est d'un geste presque coupable que la demoiselle finit par se rabattre sur les petits fours qui lui était présenté, le regard perdu sur tout ces couples qui se mouvaient devant eux. Cependant un bref éclat de rire la ramena a la situation, quelque peu surprise. Qu'avait-elle dit ?
Cependant, et bien que son regard sembla longuement fouiller cette âme des plus insondable, Vanya ne parvint à déceler aucune mesquinerie tapis là, derrière des sourires décidément trop bienveillants, si bien que tout cela sembla la faire douter un instant des facettes les plus sombre de l'humanité. Etait-il a la manière de ce ranger croisé plus tôt animé d'une pureté à toute épreuve ? … Mais comment parvenait-il à la maintenir intacte dans pareil monde ?  Vanya l'ignorait mais ne pouvait fermer les yeux sur cette pointe de jalousie qui l'envahissait dès lors, prisonnière d'une fascination des plus étrange pour le regard de cet homme posé sur le monde. Emplit d'enthousiasme.
Et bien, cela faisait un petit moment que Vanya n'avait su croiser pareille foi en le genre humain...

-Sachez le mademoiselle... En chaque cœur repose le bon et le mauvais. Nous sommes tous prêt au pire comme au meilleur, tout dépend des circonstances.

Mmh. Etait-ce là un stratagème pour entraver sa morale et tenter de la déculpabiliser quant à ces actes passé ? Peut être bien, mais c'était diablement efficace. Aussi Vanya ne dit mot, pesa donc longuement ces mots un à un et finit par se laisser bercer au rythmes de ceux de son partenaire tout en piochant de temps à autre quelques gourmandises ici et là. Leurs mains se lia de nouveau si bien que Vanya ne put s'empêcher de lui accorder un regard presque coupable à trop solliciter son attention mais son regard glissa parmi les danseurs, s’agrippant avec un certain enthousiasme sur sa précédente partenaire d'épreuve et son cavalier appartenant également à l'équipe de Judas. Et oui, la douceur qui émanait de leur échange se sentait jusque ici, si si. Cependant le rythme de cette douce berceuse qui avait tant apaisé Vanya sembla soudainement se figer dans le temps et ainsi alerter tout les sens de la demoiselle, attisant et son regard, et une curiosité des plus étrange posée désormais sur le sourire crispé du maître de cérémonie. Bon, clamer qu'elle croyait à la pureté totale de son cœur aurait été un magnifique majeur accordé à la vérité mais... L'attitude qui suivit ses mots semblèrent cultiver un mystère auquel Vanya succomba instantanément. Elle voulait en savoir plus. Il ne pouvait pas la laisser sur pareille note et lui glisser un « a suivre » pour ponctuer tout ceci. Non, elle le refusait ! Elle était bien trop curieuse pour ça !
Alors la demoiselle ficha son regard dans le siens et s'apprêta à le questionner quand... Surprise. L'une de ses coéquipières fut hissé sur la scène. Vanya esquissa alors un fin sourire et agita sa main en sa direction comme pour l'encourager, laissant alors les clameurs saluer la prestation de... La cousine de Judas ? Sérieusement ? Et bien, miss Nawra semblait des plus étonné par cette nouvelle.

Alors la musique se fit plus forte. Le chant entraîna danse et écho parmi les Cousterainais qui connaissait décidément tous cette musique, ce n'était pas possible sinon, et Vanya ramena doucement ses lèvres à son verre à défaut de pouvoir chanter. Elle ne connaissait pas les paroles... Allez, balancez des chants de marins wesh ! … Quoi qu'il en soit son intérêt fut rapidement ramené à notre mystérieux invité qui lui proposait une discutions au calme, loin de l'euphorie rigeloise. Pourquoi pas ? Après tout ses précédentes paroles ne pouvait être ainsi balayée au profit de chants payard, et puis... Trop de mystère pesaient sur cet homme dont elle ignorait le nom. Alors, pour toute réponse un fin sourire se dessina sur les lèvres de la demoiselle qui resserra doucement son étreinte autour de cette main qu'elle n'avait pas lâché et ce, afin de l'attirer un peu plus loin, tranquillement.
Elle lutta donc contre le vent qui se levait et referma doucement la veste subtilisée à Erle quelques temps plus tôt pour progresser au plus loin de cette fête, sans un mot. Après tout qu'aurait-elle put dire ? Elle ne savait pas même pourquoi ses sens d'aventurière s'étaient mis en marche, sans doute motivée par un mystère qui n'en était pas un. Vanya était après tout souvent comme ça, à interpréter tout et n'importe quoi afin de correspondre à sa vision du monde et se complaire dans les aventures que portaient ses fantasmes. Et pui...Hiiiii ! ... Non, ça va, elle n'était pas tombée. Maudit pavés, ennemi des escarpins ! La jeune femme stoppa donc sa progression, retira ses talons sans pour faciliter sa marche mais finit par ficher ses grands yeux bleu en pleine nue étoilée, un fin sourire aux lèvres comme pour chasser tout questionnement superflus et se focaliser sur le plus important. Et, ce fut tout doucement que cet éternel sourire s'affaissa pour mourir dans une parole douce mais teinté d'une certaine gravité :

Je suppose que vous avez raison... Mais il est toujours plus aisé de faire du mal et de semer le chaos que porter la douceur et la lumière n'est-ce pas... ? Si bien que je doute parfois que nous soyons encore capable de faire preuve de gentillesse désintéressé et d'altruisme. Cependant c'est en croisant des personnes telles que vous que je reprend un peu foi en l'humanité. Elle marqua une courte pause et finit par reprendre comme auréolé d'une confiance retrouvée, affrontant désormais le regard de cet homme avec plus d'entrain. Vous semblez posséder la force d'un véritable guide, alors qui sait, peut être que Rigel connaîtra lui aussi son printemps grâce à votre ordre ? Haha...

Excentré de la fête avec Boo
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 108
Points : 490
Date d'inscription : 19/02/2017
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 21:17
Le... Bal ?


Ils chantent, dansent et s'amusent. Judas se laisse même glisser au devant de la scène pour magnifier son solo de violon. Candela l'accompagne en tapant des mains, mais rapidement, elle se fait éclipser par un Judas transformé. Il se déchaîne, encore plus qu'elle. Il danse, fait tourner son chapeau l'envoie valser. La plupart des gens l'imitent dans un concert de cris, de bousculade et de joie. Candela ne se sent plus et en entendant le rire de son cousin, elle rit à son tour. Elle a alors l'impression d'être enivrée, d'avoir bu alors que ce n'est pas le cas. Peut être était-ce la même chose qui affectait Judas en ce moment précis ? C'était possible après tout, n'est ce pas ?
Alors, ils se dandinent encore un peu, échange des jeux de jambes, sautent et se tapent même dans les mains. Ils s'amusent comme des petits fous jusqu'à ce que finalement, la fin du spectacle arrive. Les deux cousins se rapprochent alors l'un de l'autre, essoufflés. Judas la prend dans ses bras et la serre contre lui chaleureusement.. Mais ses mains sont froides... Si froides qu'elles contrastent avec la chaleur de la peau de Candela après une telle danse. Pour un peu, elle se serait décalée, mais elle n'a pas le cœur de le faire, pas après ce moment de complicité partagé avec son cousin.

-Merci beaucoup Cande' ! T'as été super ! On remet ça quand tu veux bichette !

Bichette ? Elle tique. Son sourire est toujours présent mais réduit quelque peu. Depuis quand l'appelle t-il ainsi ? Judas n'était pas du genre à lui trouver des surnoms de ce genre et cette simple constatation la ramène vite à l'origine de sa venue. D'ailleurs, Judas lui pose la question.

-Qu'est-ce que tu voulais me dire ?

Ce regard fixe aurait put la mettre mal à l'aise, mais elle le lui rend sans ciller, plus sérieuse... Tout du moins essaie t-elle de garder son sérieux. C'est impossible, elle ne peut s'empêcher de sourire, et si son cousin l'a relachée, elle repasse son bras autour de ses épaules. C'est à ce moment là qu'elle sent quelque chose d'étrange.

-... Judas tu... Tu t'es parfumé à l'abricot ?

Perplexe, elle se sent plus surprise qu'autre chose. C'est une bonne chose, elle espère que ce changement soit permanent – bien qu'elle ait un léger doute là dessus –, mais ce n'est pas là l'objet premier de ses interrogations, et après un raclement de gorge, elle pose la question fatidique.

-Non, plus sérieusement... Qui êtes vous et qu'avez vous fait de mon cousin ?

Et cette question, elle la pose avec un aplomb digne des plus grands. Elle ne fronce pas les sourcils ni ne le juge du regard, mais elle veut comprendre, juste ça.

-On dirait que tu as bu... C'est la première fois que je te vois te lâcher comme ça... C'est... C'est Alex c'est ça ? Tu as vraiment bu ?

Elle aurait voulut parler d'amour mais elle ne peut pas. C'est un thème tabou, presque sacré pour elle, et dire le « mot » à voix haute lui fait peur, lui donne l'impression de s'immiscer dans la vie privée de Judas. Elle n'en a pas le droit, pas s'il ne l'invite pas, mais elle veut savoir. Alors elle tente de l'attirer à part, pour qu'il puisse se confier à elle comme il l'avait déjà fait par le passé. Après tout, ils avaient toujours été proches malgré la distance.
Et puis, elle se rend compte que, peut être, sa question peut mal s'interpréter, et elle se corrige d'une petite voix.

-Pas que je trouve pas ça génial que tu puisses t'amuser comme les autres ou mieux mais... Genre... Depuis quand tu sais jouer du violon ? Depuis quand tu danses un tango endiablé avec ton rival ?

Etait-ce réellement le pouvoir de l'Amour ? Elle était presque prête à y croire...

ft. Everyone
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 85
Points : 325
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 21:39


Ranger en Service


ft. l'alcool
When life gives you lemons, you make lemonade then find someone who's life is givin' them vodka and have a party ×××
Ce n'est pas parce que tu es chez toi que tu dois te laisser aller, Lester.

C'est ce qu'on lui a dit en début de soirée avant que les rangers ne soient dispersés pour s'assurer que l'ordre règne malgré la fête. Sur le moment, Pietro a simplement sourit en assurant qu'il avait compris puis il s'était dérobé à sa supérieure, fuyant avant qu'elle ne trouve d'autres choses à lui redire. A partir de là le brun s'est évertué à faire profil bas, aidant le plus loin possible pour éviter de se taper les dresseurs qui sentaient déjà l'alcool alors que la musique n'avait même pas commencé. L'avantage d'avoir grandit à Cousterain c'est qu'il connait l'endroit et plus avantageux : il connaît les coutumes. Les paysans "qu'ils" sont ne s'embêtent pas à chercher une nouvelle configuration du lieu chaque année. Pour quoi faire ? Se casser la tête ? Non merci. Au moins pour une fois le brun apprécie leur grande simplicité.

Mais s'il a réussit à fuir l'heure fatidique où il est amené à surveiller comme la plupart dans le bal même, le ranger s'est de base bien occupé à aider à agencer, livrer, porter, escorter.. A la fin monsieur est fatigué et prie pour que le bal soit calme, ce qui serait trop beau pour être vrai car si les habitants sont déjà de bons fêtards, il ne doute pas un seul instant que les participants des épreuves vont aussi se lâcher après tant d'exercices. Avec de la chance, pendant qu'il n'était pas là Jessica les a tous calmé ! C'est donc inconscient de tous les événements qui ont bien pu se passer que Pietro fait son arrivée, son fidèle Brindibou vert sur l'épaule. Son regard balaye rapidement l'assistance, aux aguets d'un potentiel problème à résoudre ou d'une supérieure à éviter. Mais il ne reconnaît que la silhouette de la Maîtresse Vanya bien accompagnée. Peut-être qu'avec cet homme, Judas ne l'approchera pas ! Cette pensée le fait s'arrêter. Elle a refusé l’ordonnance mais toute la journée le champion n'était pas loin et pourrait encore oser lui gâcher sa soirée..

Trouve et garde un œil sur le champion Judas Bricot, s'il te plaît.

C'est un ordre ferme mais chuchoté que le ranger donne à son compagnon qui s'élance dans la halle pour trouver refuge sur les ferrailles qui jalonnent le toit de la bâtisse. Deux missions : réussir à boire le punch de Cousterain et surveiller l'abricot. Easy. Du moins dit comme ça, ça lui semble facile.
©BESIDETHECROCODILE


Dans les halles, proche entrée
Revenir en haut Aller en bas
Boo
avatar
Messages : 36
Points : 210
Date d'inscription : 19/11/2016
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 22:01
Début du Bal  

Alors Vanya prend sa décision, raffermit sa prise sur sa main et l'entraîne à l'extérieur de la halle. Ils font quelques pas et s'éloignent plus ou moins des lumières qui éclairent la fête. L'air frais lui fait du bien et Boo ne peut s'empêcher de prendre une grande inspiration. La nuit lui semble magnifique mais ses yeux se perdent à l'horizon et il remarque les signes avant coureur d'une pluie à venir. Une tempête ? Etait-ce un signe, une mise en garde ? Un sourire discret flotte sur son visage avant qu'il ne se fasse rappeler à la réalité par le déséquilibre de Vanya. Heureusement lui tient-il encore la main et tente t-il de faire contre poids pour éviter la chute. Après cette facheuse expérience, la maîtresse coordinatrice finit par retirer ses talons, ce qui fait réaliser à Boo deux choses : la jeune femme est bien plus petite que ce à quoi il s'attendait et... Damned, avait-elle a réussi à tenir là dessus toute la soirée ? S'il avait osé, il aurait put rire, mais il se contente d'afficher une expression mi amusée avant de suivre le regard de sa partenaire d'un soir.
Elle aussi observe le ciel étoilé et semble plus réjouie qu'un peu plus tôt. A croire qu'elle avait eut ce besoin de s'isoler pendant un bon moment et qu'elle n'y avait pas succombé. Est-il impressionné ? Il le serait réellement s'il pouvait lire dans les pensées de la jeune femme, au lieu de ça, il se contente d'écouter ses craintes.

-Je suppose que vous avez raison... Mais il est toujours plus aisé de faire du mal et de semer le chaos que porter la douceur et la lumière n'est-ce pas... ? Si bien que je doute parfois que nous soyons encore capable de faire preuve de gentillesse désintéressé et d'altruisme. Cependant c'est en croisant des personnes telles que vous que je reprend un peu foi en l'humanité.

La déclaration fataliste résonne en lui. Cette reflexion, il se l'est faite un bon nombre de fois sans trouver le réconfort que Vanya semble voir en lui, aussi, c'est un sourire écorché qui lui répond avant qu'elle ne reprenne.

-Vous semblez posséder la force d'un véritable guide, alors qui sait, peut être que Rigel connaîtra lui aussi son printemps grâce à votre ordre ? Haha...

Il tique mais ne lâche pas son sourire, non. Si la confiance que la coordinatrice lui porte le touche, il est réaliste, il sait qu'il ne sera pas celui qui ramènera le printemps à Rigel. Avec une certaine peine, il secoue la tête.

-Hélas, je risque bien de vous décevoir mademoiselle. Vous avez raison sur un point, il est plus aisé de faire le mal et c'est pour contrer cette fatalité que les Etoiles de Jirachi existent... Ceci dit...

Il prend une pause et observe la voûte céleste un instant.

-Je vous l'ai dit, notre prétention est de tenter de ramener Jirachi parmi nous, et si tel est notre objectif, c'est parce que nous ne nous considérons pas aptes à le remplacer durablement... Notre ordre a déjà faillit par le passé... Je ne vois pas comment...

Cette déclaration l'agace lui même et lui fait serrer le poing. C'est à ce moment là qu'il se rend compte qu'il n'a pas lâché Vanya. Il s'excuse alors d'un léger rire comme pour balayer ses propres dires et il relève la main de la jeune femme pour la serrer avec les deux siennes.

-Pour être sincère mademoiselle Nawra, mon espoir se porte plutôt sur vos et vos semblables. Les écrits racontent que Jirachi chérissait par dessus tout le lien entre humains et pokemons ! C'est chez les Aspirants de la Ligue que nous trouverons notre salut !

Est-il ragaillardi ? Quelque peu. Son espoir est sincère.

-C'est pour cela que je suis heureux que vous vous intéressiez à notre histoire et qu'il me tient à cœur de vous la narrer. Organisons une rencontre où vous pourrez nous voir en action !

Totalement ragaillardi, même un peu entreprenant...
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Points : 460
Date d'inscription : 01/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team:
× Bonus:

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 22:18
Un bal
mouvementé!




« Il n'y a pas de danse sans que le diable y mette sa queue. »


Et voilà même l'autre qui s'y mettait, c'était le pompon! Le blond roula des yeux, non mais sérieusement? Ne lui dites pas que....OF COURSE! Judas était un fucking campagnard! C'était tellement logique qu'il aimait ce genre de musique, TOUT LE MONDEEEE aimait ce genre de musique, n'est-ce pas Alex? Viens danser Alex? Allez danse! Que fais-tu voyons! Viens danser, fais comme tout le monde! Oh non, il devait circuler, sinon il allait perdre son calme, voilà qu'il triturait son noeud papillon comme s'il étouffait. Alors le blond n'attendit pas, non, c'était trop, il se leva de cette foutue botte de foin et épousseta brièvement son postérieur pour retirer les quelques morceaux de pailles qui resteraient. Le voilà donc se diriger vers le buffet pour se prendre un verre, n'importe quoi ferait l'affaire, tient ce verre de punch. Ah, il se sentait mieux, haha, what a joke, bien sûr que non, mais au moins il n'avait plus soif et il s'était éloigné des plus grands perturbateurs et bientôt sa main glissa malgré lui dans sa poche.

Quoi? Il était à ce point désespéré pour prendre la première pokéball sur laquelle il tomberait pour avoir un peu de compagnie? Non, pas de la compagnie, ça, ça lui était bien égale, non, lui, il voulait du divertissement, que quelque chose surplombe cette horrible musique. Alors, comme s'il avait presque honte de ce geste, il appela un de ces pokemons. Il ne devrait pas avoir honte après tout, il allait juste trouver une source d'amusement, martyriser certainement ce pokemon pour son bon vouloir, même devant les autres dresseurs ou même maître cela lui était égal, au fond, ils connaissaient tous comment il était et ne devait pas voir cela d'un très bon oeil. Qu'importe. ....Il avait encore échanger les pokéballs il le savait. Alors il le vit taper dans ses mains en virevoltant à droite et à gauche en ricanant, le voilà même prendre un verre de punch et le lancer dans son sarcophage. Crésus était de sortie, à vrai dire tant mieux, il était le mieux placé pour lui remonter moral. Mais alors le Tutankafer se tourna vers la source de bruit et dansait presque. Lui aussi. C'était bien la peine...pourtant bien vite son regard revint à son maître et malgré son calme olympien il sentait que le moment était mal choisit pour s'amuser.

-I'm bored. Do something.

C'était froid, c'était sec, he just fucked up, didn't he? Le spectre resta un instant interdit, parfois Alex pouvait être très facile à faire rire et pourtant, quand il s'était "braqué", il était plus difficile de le distraire. Parfois il s'agissait d'une petite crise digne d'un môme mais tant qu'il n'était pas loin du problème....welp. Alors le voilà fouiller dans son sarcophage pour en tirer un casque et un lecteur CD mais le mouvement de tête du blond fut radicale. Non? Bon eh bien....peut-être qu'il avait quelque chose d'autre? C'était réellement la caverne d'Ali Baba à l'intérieur, il y avait vraiment de tout et n'importe quoi....surtout n'importe quoi. Le voilà sortir un saxophone et le jeune homme décroisa ses bras et tourna davantage sa tête dans sa direction; puis une nouvelle exclamation du public autour de lui le fit tressaillir d'un profond dégoût et il fit un nouveau non de la tête. N'y avait-il pas un moyen de tous les maudire? Tutankafer en perdrait presque son sourire, ces convives gâchaient tout ses efforts!

-Come on man, give me a hand, you're not even funny!

Le pauvre pokemon fut heurté dans son amour propre et peu à peu s'abaissa davantage vers le sol avant d'avoir une lumineuse idée; le voilà qui fouilla rapidement dans son sarcophage pour en tirer une patte de miaouss ensanglantée....mais naaaaan, c'est juste une patte de miaouss comme le serait une patte de lapin, no worries guys, he didn't kill anything~ Quoi le sang? Mais nan c'était certainement de la gelée de groseille ou un truc du genre, on vous a déjà dit qu'il y a de tout et n'importe quoi à l'intérieur du sarcophage. Le voilà secouer la petite patte avant de la pouiter sur la joue du champion qui ne pu s'empêcher d'éclater de rire. Yes! Mission réussie! Alors il riait aussi, le rire d'Alex pouvait être tellement communicatif, surtout lorsqu'ils riaient pour la même raison, le voilà déjà ranger la patte et virevolter joyeusement à côté de lui.

-Ok, THAT was hilarious, good job!

Et le blond en applaudissait même son ami pokemon, visiblement il avait eu de la chance sur ce coup là, le tutankafer avait bien fait d'échanger les pokéballs pour être celui qui serait choisis par le gentleman.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 165
Points : 345
Date d'inscription : 01/03/2017
❝ champion insecte
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 22:49
Danse macabre
all of YOU
Equipe : ???

“Quand le prêtre joint les mains, le ciel s'agenouille.”


Une bras sur son épaule. Elle le prend en accolade. Ce qui était assez déconcertant puisque le brun pouvait déceler un contraste dans les émotions de sa cousine. Joie et... inquiétude ? Peur ? Nah, il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. La famille était un concept plutôt obscure pour lui. Mais il aimait beaucoup cette jeune fille. Elle savait s'amuser alors lien du sang ou non, c'est tout ce qui compte.

-... Judas tu... Tu t'es parfumé à l'abricot ?

Un petit rire, enfin quelqu'un lui fait la remarque ! Il avait presque cru que ça passerait inaperçu ! Sérieusement. Il était passé du type qui sentait la mort à la fraicheur des abricotiers de Kalos. Si c'est pas un changement ça ! Devait-on se rapprocher si près de lui pour le sentir ? Maintenant qu'il y pense, il aurait dû carrément vidé le flacon sur sa tête. Ça aurait eut plus d'effet. Ça, c'est sûre.

-Non, plus sérieusement... Qui êtes vous et qu'avez vous fait de mon cousin ?

Wow. Il tressaillit. Ses mains se crispèrent l'espace d'une demi-seconde. C'est qu'il ne s'attendait pas à cette question là. Vraiment pas. Qu'est-ce qui pouvait lui faire dire ça ? C'était encore un truc de famille ?........... Non. Non il le savait très bien. Il avait agit trop différemment de d'habitude. C'est cette fête, il s'amusait trop. Ou alors c'est le fait qu'il y a plus de témoins. Est-ce que beaucoup de monde se pose cette question ? Mais... est-ce qu'il à lui-même envie de se faire du mouron là dessus ?
Mh.
Naaaaah.
Il vie sa vie comme il l'entend ! Mais Candela pourrait devenir une gène si cet amour de 'famille' la forçait à prendre des décisions qui... le gênerait. C'est le mot.

-On dirait que tu as bu... C'est la première fois que je te vois te lâcher comme ça... C'est... C'est Alex c'est ça ? Tu as vraiment bu ?

Bu ? Elle pensait qu'il était bourré ? Haha ! Un homme bourré n'apprenait pas à faire tout un tas de chose comme ça. Et puis vu la fragilité de se corps. Well, avec un peu d'alcool il serait raid mort dans un coin en train de ronfler.
Dès qu'il a un peu de fun c'est bon, il faut le corriger ? Ce serait Alex qui a une mauvaise influence sur lui ?  A la bonne heure ! Ce type est sensas !

-Pas que je trouve pas ça génial que tu puisses t'amuser comme les autres ou mieux mais... Genre... Depuis quand tu sais jouer du violon ? Depuis quand tu danses un tango endiablé avec ton rival ?

C'est avec un certain sourire qu'il profita d'être bras dessus bras dessous avec sa cousine pour lui frotter les cheveux de manière espiègle. Il ne fallait pas qu'elle s'en fasse. Il allait très bien. Suite à cette acte il loucha exprès devant elle.

-Bouuuuh je suis possédé ! HAHA. Non je déconne. Sweetie-...Alex n'a rien à voir avec ça. C'est même moi qui l'ai invité. Il aime m'appeler Mister Hide... on peut dire que je suis la facette d'une même pièce. Moi. Judas. T'en fait pas pour moi, j'aime juste m'amuser. J'y ai prit goût ! Ah...... le violon c'est une longue histoire. Quand à la danse... ne me dit pas que tu ne l'as pas aimé ?


Regard insistant de la part de Judas. Ses paroles étaient peut-être un peu maladroite, d'autant que Judas aurait clairement nié une quelconque relation avec Alex. AWWWKWAAAAARD qu'il aurait gueulé. Mais tout ça ce n'était pas d'actualité. Il ne pouvait pas lui dire la vérité au risque de se faire enrayer son plan. Pas plus qu'il n'allait lui dire que tout allait bien. Et puis, soyons honnête, prétendre être siphonné du ciboulot... c'est marrant !

Quoi qu'il en soit. Il s'arrêta de marcher. Il devait reprendre son plan. Les minutes défilent et il voyait déjà quelques personnes s'éloigner ! il finit par lâcher sa cousine. Et se tourna bien en face d'elle. Ayant attrapé l'un des verres d'alcool d'une personne au passage.

-Non je n'ai pas bu, tien, prend ce verre ! J'ai quelque chose à te demander alors écoute bien.

Les yeux dans les yeux, Judas était particulièrement attractif à ce moment précis. Et sérieux qui plus est. Malgré son sourire des plus espiègle.

-Tu veux voir un strip-tease des rangers ? Moi oui ! Alors essai toi et tes amies de les faire picoler, tous ! N'en laisse pas un sobre !


Il ne savait pas si la jeune fille accepterait, quoi qu'il en soit voilà une partie de son plan révélé. Il passa le message également à quelques filles plus loin qui passèrent aussi le message... comme une trainée de poudre. Après tout... l'offre était alléchante ! N'est-ce-pas ?
Le voilà désormais pousser sa cousin plus loin.

-Allez allez, go go go ! J'ai des choses à régler de mon côté on se revoit après ! Merci encore, c'était fun !

Captant soudainement un scène, il vu au loin son ami Alex en compagnie de son fameux Tutankafer. Tien... qu'est-ce qu'ils faisaient ces deux là...... oh.............. oh non............ il n'avait pas ! HAHA. IL ADORAIT L'HUMOUR DE CE POKEMON !
Judas attrapa son micro.

-THAT was hilarious ! HAHA !!


[...]

Alors qu'il ré-accordait son violon après cette country enflammée, il occupait toujours la scène, micro comprit. Des rangers vinrent le voir. Le champion fronça les sourcils. Ils ne semblaient pourtant pas être hostile à son égard.

-Pouvez-vous nous passer le micro ? La mère du petit Julien l'a perdu de vu. Cela fait une heure que nous le cherchons !

-...........


Seriously ? Il les regarda avec dédain. Ils voulaient FRANCHEMENT qu'il quitte SA scène pour qu'ils puissent passer un stupide message ? Et ces incapable n'avait pas pu retrouver le morveux en SOIXANTE minutes ?!! Bande d’incapable ! Mais au vu de leur insistance, il n'allait certainement pas pouvoir reprendre ses musiques avant de les avoir dégager. Grr.
Il se saisit du micro d'un air tout d'abords agacé... puis amusé. Voir sadique.

-Julien ! Ta maman ne t'aime pas. Elle ta abandonnée.


Sa voix résonna dans tout le lieu de fête suivit d'un son aiguë et désagréable du micro. Cela ne le gêna pourtant pas le moins du monde.
Et BIM. Bingo, ça marche à chaque coup. On entendit bientôt des pleures dans la foule. Voilà, il était là le rejeton ! C'était pas si compliqué.
Hilare face aux pleurs du gosse, les rangers en restèrent pantois. Mine de rien, même si c'était cruel c'était super efficace. Les voilà qui se demandaient s'ils ne devaient pas adopter cette stratégie !

Les rangers sont confus. Les rangers se remettes en question.


-Est-ce qu'on doit faire ça maintenant ?

-Ouai.


Clair, net, précis.

[...]

Personne ne monterait sur son estrade. Elle était à lui ! Le voilà qui s'avançait de nouveau, toujours en hauteur. Il leva le bras duquel il tenait son violon et s'exprima à tous.

-MESDAMES ET MESSIEURS ! VOTRE ATTENTION S'IL VOUS PLAIT ! LA DANSE CA REPRENDRE ! JE VOUS INVITE TOUS A REJOINDRE LA PISTE ! FAITE MOI CONFIANCE, CA VA ÊTRE GRANDIOSE ! IL Y AURA MÊME UNE PETITE SURPRISE A LA FIN !


Ni une, ni deux. La majorité des convives se précipitèrent ! Ils avaient désormais une confiance aveugle en lui après tout ce qu'il avait fait ! Haha. Si minions. Ils ne demandaient qu'à danser ♥
Alors il allait leur donner de quoi !

-Connaissez vous l'histoire de cette musique ? Minuit sonne. Satan va conduire le bal. La Mort paraît, accorde son violon.


Une voix douce et suave.



Enfourchant son violon. Il posa de nouveau l'arc sur l'instrument. Ils étaient là. TOUT les fans de country. Parfait. Ils avaient aimé danser et chanter ? Haha ! Voilà que sous le son de cette danse macabre. Ils avaient l'air déçu, bien que cette musique soit exécuté brillamment.
Mais le son qui sortait du violon était de plus en plus fort. Il avait placé le micro sur une perche de manière à amplifier le son de son instrument qui sortait également des basses.

-La ronde commence, presque furtivement au début, s'anime, semble s'apaiser et repart avec une rage accrue qui ne cessera qu'au chant du coq.

L'arc commença alors à crisser sur les cordes. Un bruit ATROCE. Atroce et si puissant. Il ne s'arrêtait pas, il gagnait en puissance ! Non, cela ne faisait pas partit de la musique. Ce son déchirait les tympans forçait les malheureux à se couvrir les oreilles en hurlant.

-Ça ne s'arrêtera qu'au levé du jour ! VOUS COMPRENEZ ? AU LEVER DU JOUR BANDE DE- !!!


Mais alors qu'il eut le temps de faire crisser les cordes de longues secondes voire une bonne minute entière -ce qui peu paraître extrêmement long- il se fit attrapé droit et gauche par deux rangers qui lui confisquèrent son violon et le tirèrent hors de l'estrade. Judas fit tout ce qu'il pu pour se débattre, un beau diable le prêtre ! Il avait profité de la confiance des gens pour mieux les couillonner et il riait aux éclats ! Pas peu fier de son coup !
Il s'était peut être rendu à moitié sourd pour un temps, mais il avait pû gâcher la fête de bon nombre de personnes qui quittaient les lieux en vitesse, furieux.

Il se fit jeter hors de la fête, mais tout le monde pu entendre gueuler au loin un :

-WORTH IT !


Favoritisme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 108
Points : 490
Date d'inscription : 19/02/2017
Data

[EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps

MessageSujet: Re: [EVENT] × Ouverture du Bal du Printemps Lun 1 Mai - 23:22
Le... Bal ?


Alors pour la rassurer, Judas lui ébouriffe les cheveux fraternellement. Elle se laisse faire et étouffe même un léger rire sous les chatouilles du geste avant de rentrer la tête dans les épaules. Et puis c'est au tour de l'expression de son cousin de l'amuser. Il louche et fait l'idée, c'était déjà un peu plus Judas, du moins le pensait-elle à ce moment là. Et puis il ouvre la bouche.

-Bouuuuh je suis possédé ! HAHA. Non je déconne. Sweetie-...Alex n'a rien à voir avec ça. C'est même moi qui l'ai invité. Il aime m'appeler Mister Hide... on peut dire que je suis la facette d'une même pièce. Moi. Judas. T'en fait pas pour moi, j'aime juste m'amuser. J'y ai prit goût ! Ah...... le violon c'est une longue histoire. Quand à la danse... ne me dit pas que tu ne l'as pas aimé ?

Elle tique deux ou trois fois. Sweetie ? Mister Hide ? Elle tente de dissimuler une certaine perplexité mais en vain, a t-elle tant que ça loupé la vie de son cousin ? Ils ne se voyaient pas souvent certes mais... De là à lui trouver une nouvelle vie cachée, un nouveau Judas prêt à enflammer les salles et les foules ? Et le pire dans tout ça, c'est qu'il ne lui répond pas. Il élude et évite son interrogation sur une question à l'intonation innocente. Si le Tango lui a plut ? C'était... Awkward... Elle reste interdite de peur de blesser les sentiments de ce nouveau cousin qu'elle a du mal à suivre. Mais après tout, Judas est majeur et vacciné, un adulte responsable – n'est ce pas ? - de quel droit se mêlerait-elle de sa vie sous prétexte de faire partit de sa famille. Elle pince alors les lèvres avant de voir son regard se faire capter par celui du jeune homme.

-Non je n'ai pas bu, tiens, prend ce verre ! J'ai quelque chose à te demander alors écoute bien.

Transition... Parfaite ? Il lui tend un verre qu'elle sent avec curiosité. Et puis elle reconnaît l'odeur... De l'alcool ? Dude, tu n'aurais pas put être moins crédible qu'en ce moment. Ceci dit, elle ne le décline pas et attends la suite avec une certaine curiosité. Allai-il lui proposer un autre duo de choc sur la scène ?

-Tu veux voir un strip-tease des rangers ? Moi oui ! Alors essai toi et tes amies de les faire picoler, tous ! N'en laisse pas un sobre !

Et là... Elle manque de s'étouffer. Le regard qu'elle lance à son cousin veut dire tellement de chose, mais on pourrait le résumer à deux mots : gay et irresponsable. Pour un peu, elle en rirait, elle laisse même échapper un sourire amusé mais perplexe. Il n'était pas sérieux, si ? Si... Il répand l'information à deux ou trois demoiselles qui passaient par là puis la repousse alors, prétextant d'autres affaires.

-Allez allez, go go go ! J'ai des choses à régler de mon côté on se revoit après ! Merci encore, c'était fun !

De... Rien ?
Candela se retrouve alors seule, hébétée et un peu penaude. Et maintenant ? Un regard lui apprit qu'elle ne connaissait personne dans les alentours et.. Toute sa fougue venait de retomber comme dans un soufflet. Son cousin venait-il de l'abandonner ? Et puis... Quelle idée de vouloir faire se déshabiller les rangers ! Quoique... Un regard vers l'un d'eux la fit rougir en se l'imaginant prêt à se dévêtir... Calme tes hormones Candela !
Et puis... Même si c'était une idée qui pouvait semblait excitante d'un certain point de vue, même si elle avait pensé l'exécuter... Elle n'oserait jamais approcher un ranger. Et s'il découvrait le plan derrière tout ça ? Et s'il l'arrêtait ? Et si elle se retrouvait en prison ? Son esprit divague vite et elle panique. Son verre est à nouveau abandonné quelque part, elle se rend compte qu'elle a chaud. Elle n'a pas le temps de voir les autres prouesses de son cousin qu'elle s'éclipse plus loin à l'extérieur des halles. En fait... Elle ne revient que lorsqu'elle entend le violon crisser, et arrive juste pour voir le fauteur de trouble se faire virer de la scène... Judas est trainé de force par deux rangers hors de l'estrade, et si Candela essais de les suivre, elle se fait vite emporter par la foule. Finalement après quelques efforts, elle parvient à attendre l'autre bout de la halle mais... Elle a perdu la trace de Judas... Pas de doute possible, il ne pouvait être que bourré pour faire quelque chose comme ça, ce n'était possible autrement, si ? Ou peut être avait-il décuvé, et c'était pour cette raison qu'il ne savait plus jouer du violon ?

Candela est confuse. Candela se blesse dans sa confusion.

ft. Everyone
Revenir en haut Aller en bas
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» Event n°1 - La foire de Printemps [en phase de fermeture] [20/03/42]
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Le printemps du cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Cousterain-