AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 85
Points : 325
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

Pause café [Pv : Rangers]

MessageSujet: Re: Pause café [Pv : Rangers] Mer 12 Juil - 14:42


Pause Café


ft. les collègues
Laughin’ at my sister as she’s dazzling the room, then you walked in and my heart went “Boom!”, tryin’ to catch your eye from the side of the ballroom, everybody’s dancin’ and the band’s top volume, grind to the rhythm as we wine and dine, grab my sister, and whisper : “Yo, this one’s mine.”
L'ambiance autour de la table a dû mal à rester bon enfant, malgré ses tentatives d'égayer l'aura de déprime de l'un et le scepticisme ravageur de l'autre. Est-ce qu'à un moment ils vont attirer l'attention des autres à force d'être aussi gais ? Pietro n'espère pas, manquerait plus qu'ils aient le reste de la base sur le dos. Alors il se contente de continuer à sourire pour maintenir le taux de positivé de la table avec sa sœur. Chose plus compliquée qu'il n'y paraît quand le discours de Caleb est aussi prenant et loin de respirer l'amour et l'amitié comme les Lester le voudraient. Happé par cette histoire étrange, il en oublie même de fermer la bouche quand la créature est décrite. Il veut, il doit la voir. Pas seulement pour que leur chef puisse reconnaître que son agent blond n'est pas fou, ni pour rassurer ce dernier : il a des projets pour cette chose.

Sauf que monsieur s'est déconcentré ! Le temps qu'il reprenne pied dans la conversation, Maë lui a lancé une petite pique en usant même de son surnom. Alors ça, ça se payera qu'il lui assure du regard malgré le petit rire poli qu'il accorde à sa sœur bien aimée. Mais le programme annoncé par cette dernière mêlant devoir et amusement ne plaît pas au quota badass de leur quatuor qui n'hésite pas à partir en leur faisant savoir ce qu'elle pense de tout ça. Et si le brun pourrait déprimer de voir leur collègue s'énerver contre eux, ça ne lui fait rien puisqu'elle sera des leurs pour l'excursion. C'est toujours ça de pris avec Jessica, non ? Peu ont cette chance que de réussir à la convaincre, même si elle ne sera sans doute pas là pour rassurer Avedis. D'un côté, Pietro est curieux. Si ce monstre existe, qui de lui ou de Jess sera le plus effrayant ? Ça mérite un pari avec Maëlenn.

Elle a le sens de la sortie dramatique, vous ne trouvez pas ? Souffle-t-il en se penchant vers les survivants de cette conversation, En tout cas c'est décidé, excursion ! En espérant voir vos plus beaux pyjamas, que Jessica les jalouse amèrement.

Il n'est pas non plus contre un Avedis sans pyjama mais est-ce vraiment le moment de le dire ? Devant sa sœur ? Ah ! Jamais. Il ne lui fera pas ce plaisir alors qu'il est lui même entrain de la taquiner sur ce sujet. Et de toute façon, l'heure tourne. Si Jessica n'est plus là, ils ont encore du travail et il va falloir laisser la brunette se charger d'organiser ça. Puis n'a-t-il pas une douche à prendre avant d'être en service ? Ce serait mieux.

On décale la séance de bracelets de l'amitié ? On a une ronde à faire avec Odell, je n'aimerais pas être en retard pour mes grands-mères préférées.

Signé d'un clin d’œil exagéré comme s'il comptait réellement que la belle-sœur de la sienne soit une cougar de soixante-dix ans. Ce serait comme sortir avec la mère du chef.. Horreur. Il s'est traumatisé tout seul et ce n'est pas l'eau froide qui réussira à effacer l'image de leur supérieur entrain de l'appeler papa. Et ce n'est pas le moment de demander à son collègue de lui prêter une goutte d'alcool. Motivation Lester ! Il est temps de se comporter comme un adulte responsable : il se redresse convenablement pour prendre une grande inspiration afin de formuler son au revoir.

Vous me tenez au courant ? N'hésite pas à nous appeler si tu as besoin de compagnie pour ne pas trop y penser.

Et avec un dernier baisé baveux déposé sur la joue de sa soeur, il salue le blond et file tenter de se noyer.
©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 117
Points : 630
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Pause café [Pv : Rangers]

MessageSujet: Re: Pause café [Pv : Rangers] Mer 12 Juil - 19:49

Et alors qu'il avait du mal à accepter ses propres souvenirs, la voix de la plus jeune d'entre eux vint résonner à leurs oreilles.

-... Dis moi... Tu joues à « End of Rigel » ?

Pardon ?
Un peu penaud, son regard se perdit un instant dans l'incompréhension totale. Quelle genre de question était-ce ? Ce fut piqué au vif et un peu déçu de la demande de sa collègue qu'il esquissa un froncement de sourcil. Non seulement, il ne savait ce qu'étais End of Rigel, mais en plus, s'il avait sut, il aurait déjà fait le lien... Non ? Ceci dit, peut être la cadette Lester comprit que sa remarque avait été mal prise, et elle enchaîna bien vite sur une nouvelle idée.

-Oublie ça. Je suis sûre qu'on trouvera des preuve de ce que tu avances ! Et puis, dis toi que dans le cas contraire tu auras une excuse pour prendre des vacances, ne plus supporter le boss et échapper aux corvée consistant à sauver des mamies en lingerie plus que douteuse ! N'est-ce pas Pie ? Haha. Mais quoi qu'il en soit je vais organiser une ronde, Jess tu viens avec nous ? On aura des supers chamalow et donuts !

Peut être qu'il aurait dut se sentir soulagé qu'à défaut de le croire, on lui donne l'opportunité de prouver ses dires mais... Comment dire qu'il se sentait vexé ? L'expédition proposée ne ressemblait pour l'instant à rien de professionnel, et dans sa tête, ça commençait à ressembler à un mauvais scénario d'un mauvais film d'horreur. Il ne désapprouvait pas l'idée, soyons clairs, il désapprouvait la légèreté avec laquelle son histoire était prise.
Ceci dit, si lui ne se sentit pas le droit de critiquer la proposition en rappelant que c'était certainement une mauvaise idée de ne pas prendre tout ceci au sérieux, Jessica, elle, ne s'en priva pas, et c'est presque soulagé qu'il l'entendit accepter de les accompagner de toutes manières. Pas pour la soirée au coin du feu mais... Comment la blâmer ? D'un autre côté, savoir l'agent Renja à leur côté avait quelque chose de rassurant et il la salua d'un geste de main discret après qu'elle ait tourné les talons... Un geste inutile en somme.
Ainsi donc, son départ sonna la fin de leur petite conversation, et si l'aîné Lester en profita pour glisser une pique qui le fit sourire – reprenait-il du poil de la bête ? Un peu – celui-ci ne tarda pas à s'éclipser à son tour non sans remettre sur le plat cette histoire de pyjama. Alors... Lui aussi prenait ça à la légère ? Il ne savait pas si Jessica les jalouserait amèrement, mais lui même sentait un arrière goût amère au fond de la gorge. Il était de notoriété commune que Maëlenn – encore jeune –, ne prenait que rarement les choses au sérieux – n'était-ce pas elle qui organisait les soirées karaokés quand les supérieurs avaient le dos tourné ? - mais voire que son aîné la suivait.. Caleb fit la moue. Au moins, ils seraient tout de même quatre rangers sur les traces du monstre, c'était déjà ça de gagné ?

▬ Vous me tenez au courant ? N'hésite pas à nous appeler si tu as besoin de compagnie pour ne pas trop y penser.

-D'accord, merci !

Qu'il tenta de lancer avec entrain. Loupé, son ton fut plus mou que prévu mais au moins, Pietro était déjà partit et il se retrouva seul avec Maëlenn. La courtoisie lui dicterait de rester plus longtemps, discuter un peu et voir comment l'aider à organiser leur ronde – sans les pyjama bien sûr – mais... La fatigue venait de lui tomber dessus soudainement – ou peut être avait-elle toujours été là – et, après avoir jeté un regard morne à son café, il l'attrapa et se releva pour chercher une poubelle des yeux, pas question de laisser traîner ses ordures.

-Il faut que je passe à l'infirmerie, qu'il finit par lancer à sa cadette avant de lui lancer un regard. J'ai fais une mauvaise chute. Rien de grave mais... Et puis, il je vais aussi vérifier s'il n'y a pas de petites missions à faire.

Tentait-il de s'échapper ? Carrément, le fourbe ! Il avait un peu honte, mais après un salut et un nouveau remerciement, il s'éloigna, jeta sa tasse de café et prit la route de l'infirmerie comme prévu. Il aurait certainement besoin d'un atèle. Ce n'était pas si grave, mais pas la peine d'aggraver l'état de son poignet... Si ?
Citation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 230
Date d'inscription : 27/05/2017
Data

Pause café [Pv : Rangers]

MessageSujet: Re: Pause café [Pv : Rangers] Dim 16 Juil - 12:36
Pause Café

Les rangers




" Vous êtes sérieux là ? Vous avez prévu quoi ? Que l'on devienne les meilleurs amis du monde ?"

Fidèle à elle même, Jessica avait parlé, rappelant inexorablement une Maëlenn sans doute trop enthousiaste à l'ordre sans pour autant parvenir à endiguer le sourire satisfait qui flânait sur ses lèvres. Après tout n'avait-elle pas acceptée l'excursion ? Haha ! L'appel du donnut n'est-ce pas ? Mae te trouverait un splendide kigurumi aux couleurs d'un galoppa shiny, elle te le promettait Jess ! Alors, contemplant le départ de cette justicière aux poings d'acier, Mae se laissa distraire par un commentaire qui lui arracha bien malgré elle un éclat de rire et un regard emplit de malice porté à son ainé. Effectivement, il s'agissait là d'une sortie terriblement dramatique bien qu’auréolé d'un charisme des plus admirable, mais bon, ça restait Jess' et lui courir après en hurlant un « apprend moi senpai ! » lui vaudrait à coup sur un regard meurtrier doublé d'un traumatisme à vie plutôt que pareil talent ! Alors Mae se rapprocha de ses compagnons de table, prête à relancer Caleb sur son histoire de démon pour obtenir le maximum d'information mais... Nyyyyu. C'était quoi ce clin d'oeil Pietro ? Tu... Erk ! Non ! Tu méritais mieux que de simple grand-mères pervertit par ton charme ! Ecoeurée, tout bonnement, Maëlenn vit son esprit marqué au fer rouge par la vision de son ainé préféré blottit tout contre la poitrine tombantes d'une sexagénaire maquillé à outrance et... En demeura ouvertement troublé. Serait-ce une grimace de dégoût qui passait au ralentit sur son visage ? Très clairement ! Et le bisous de mucuscule collé par son grand frère n'arrangea en rien les chose. Nyu... Pas une grand mère en lingerie ! Sort ça de ta tête tout de suite Mae !
Trop tard, un frisson de dégout venait de glisser sur ses épaules à la manière d'un souffle fantomatique courant sur une nuque trop frileuse. Berk berk berk !

Hélas, le temps que la toute jeune ranger reprenne ses esprits et ne daigne se pencher sur Caleb, celui-ci se défilait déjà. Qu-quoi ? Mais ! ... Peut-être avait-elle finalement fait une erreur en misant sur la plaisanterie et pas sur un ton compatissant car déjà Caleb la fuyait, se dérobant sous ce qui sonnait aux oreilles de la demoiselle comme une excuse. Alors le sourire de la jeune femme finit par perdre ce légendaire attrait malicieux pour revêtir une allure plus douce, presque bienveillante tant elle était auréolé de délicatesse et, c'est sans grande lutte qu'elle accepta le départ de son ainé sous un "Repose toi Caleb, tu en a bien besoin. Tu gardes en tête la proposition de Pietro hein ?" comme pour lui signalait que si Pietro lui prêtait son épaule pour pleurer, elle acceptait de lui tendre son stock de chocolat et câlin pour ranger les mauvais rêves et idées de son confrère au placard. Caleb s'éloigna donc d'un pas décidément trop lourd aux yeux de la belle et, si elle considéra l'espace d'un instant lui proposer sa compagnie le temps des soins, la jeune femme comprit bien assez tôt qu'elle n'était pas la plus à même de le rassurer, en avait-il seulement besoin ? Alors elle demeura là, en tailleur sur sa table, le regard planté sur les donnuts qui tentait de la charmer, très clairement. Mmh.
Oh !
OOOOOH !
- OMG ! Paddy vient voir ! J'ai un donnut qui ressemble à Crawfoooooord !!!" Finit-elle par hurler au travers du réfectoire comme pour contraindre son collègue à lever ses fesses et la rejoindre mais... Ce fut son supérieur qui lui répondit, la rappelant à l'ordre d'une voix aussi farouche que désespérée à coup de "LESTER ! TU BOSSES OU TU RENTRES" qui sembla tout sauf inquiéter ce drôle d'oiseau perché sur sa table, le regard ancré sur le donnut qu'elle venait prendre en photo pour les réseaux sociaux, accompagné d'une note des plus réfléchie qui sembla la gonfler d'une satisfaction à toute épreuve. Alors seulement la demoiselle bondit hors de sa table et vint rejoindre ce fameux Paddy, compagnon d'ennui lors des contemplations d'écran souvent trop ennuyeux. Oh ! Un appel de détresse ! ... Un miaouss coincé dans un arbre ? On vous envoie quelqu'un tout de suite m'dame !
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Pause café entre collègues [Alexis - Terminé]
» ryan + rien ne vaut une pause café
» [TERMINÉ] [Event]Pause café... qui tourne bien, pour une fois! [PV Evelyne Salt]
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Bourg Cadran :: × Base Ranger-