:: ❝ L'Île Crescente :: × Île Davel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

That was not supposed to happen. [Pv: Judas]

avatar
Alex Ception
❝ champion dragon
Messages : 82
Points : 460
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 22:58
That was not supposed
to happen.



Pokemon/s:
All


« L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps. »

"Un jour vous vous heurter à un mur infranchissable et vous..."

Alex, comme tu es mesquin de jouer ainsi avec le feu, toujours à t'amuser des autres, tu semblais n'avoir que faire qu'il finisse par en être agacer, qu'il finisse par te hair. Même le fait qu'il essaye de te tuer t'amusais, tu te fichais bien de sa raison pour vouloir faire une telle chose, il n'y arriverait pas, tu as d'autres projets. Il avait l'air si dépité, si déçu, hinhin il s'attendait clairement à autre chose haha non, il n'obtiendrait plus de chocolat de lui, a présent, ils étaient quittes. Le blond aurait presque crû qu'il allait stopper la danse pour bouder mais voilà qu'il le rapprocha de lui pour poursuivre. Il s'en remet rapidement, on dirait, hein? Tu sais Judas, tu sembles l'avoir sous-estimé assez pour penser qu'il ne connaît pas assez les effets des spectres, allez il compte sur toi pour briser l'illusion. Alors? D'où va venir sa prochaine mort? Oh il a bien son idée là-dessus, elle ne peut pas venir ni de leur droite, ni de leur gauche, pas avec ce genre de danse, il l'aurait tout de suite remarqué. Quant au parquet, c'était possible mais il pouvait également le voir lorsqu'il penchait le brun vers l'arrière. Alors il allait misé là-dessus, oui, Alex était joueur et plaçait ses jetons sur certaines cases en espérant avoir juste puisque sa concentration allait se tourner complétement vers la source de le menace. Il jouait a celui qui avait du bol, qui était un gros benêt et ne se rendait pas compte du danger, non mais sérieusement, il pensait vraiment que c'est la première fois qu'on essayait de le tuer? C'était récurent, humains, pokemons, ils avaient chacun des raisons différentes, bien sûr qu'avec une popularité ou une personnalité comme la sienne il ne se faisait pas que des amis.

Maintenant! Le voilà qui tira brusquement son comparse en tournant sur le côté alors qu'un lustre s'abattit sur le parquet....ah non, le bruit n'était pas celui de verre mais plutôt un bruit tonitruant insupportable qui fit grincer des dents Alex. Alors c'était ça qu'il avait prévu exactement? Il se doutait que cela viendrait du haut mais c'était plutôt ingénieux, il devait lui reconnaitre une certaine intelligence. Il était plus inventif que ses prédécesseurs mais il ne mourrait pas ni aujourd'hui, ni demain, pas avant d'avoir accomplit ses objectifs. Il aurait pu le jeter sous le tronc d'arbre en le faisant tournoyer vers la zone d'impact mais....nan. C'était un champion, il n'avait pas d'alibi, pas de meurtre improvisé pour lui, tout devait être minutieusement réfléchi. Son sourire se fit plus large lorsqu'il vit la blancheur encore plus cadavérique et surprise de son partenaire de danse, il semblait tellement au bout du rouleau et trop d'inertie de sa part arrêtèrent le dracologue dans son tango. De toute façon, la fête était terminée. Il relacha sa main et se recula de lui, cela avait été une soirée fun à présent il était temps de rentrer. Avec cet arbre taillé, il eu la place suffisante pour sortir Casimir et....Alex se retourna pour lui faire à nouveau face. Oh non....un couteau? Il n'était pas sérieux là, hein? Le blond sembla exprimer une profonde déception doublé d'une certaine pitié et moquerie.

-Tu m'as habitué à mieux...

Il faisait déjà un léger non de la tête et rien que le voir avec cette bouille désespéré manqua de le faire rire, il était presque touchant, oui il lui ferait presque de la peine. Ainsi l'invita-t-il à bord. Quant au Drattak? Il ne paru pas plus surpris que ça et n'avait pas bouger le petit doigt cette fois, comme s'il savait, visiblement même ces pokemons avaient une grande confiance dans les capacités de leur maître mais savait intervenir quand il le fallait. Pendant la durée du trajet, il ne cessa de se demander ce qu'il faisait au juste là, il n'allait tout de même pas l'amener chez lui? Enfin....chez lui chez lui, sa base secrète pour avoir un moment de tranquillité, parce que même si notre champion bouge beaucoup et va d'hôtel en hôtel il a néanmoins établie un QG dans un coin bien secret, connu de personne. Faut bien avoir un chez soit pour entreposer certaines de ses affaires, pouvoir se nourrir, regarder la télé et bien d'autres choses. Il devrait plutôt le ramener chez lui....il aurait presque l'impression que l'ombre du garçon plane derrière lui pour l'aider dans son choix pour l’amener chez lui, ce sourire, il le sent dans son dos. Alex, what are you doing...? That's the last night so maybe they can end with a nice meal and that's it. N'est-ce pas dangereux de lui faire connaitre sa planque? Il n'aura qu'a bander ses yeux. Ainsi le blond se rapproche du brun, sortant de sa poche un foulard.

-A partir d'ici precious, you have to be blind. Tout cela doit rester secret, estime-toi heureux, tu seras bien le premier à pénétrer dans ma demeure.

[...]


Ils étaient arrivés, il était temps de retirer le foulard des yeux de l'homme pour lui laisser découvrir l'intérieur après l'avoir guider à l'intérieur. Et lorsqu'il les lui découvrit, il pu apprécier un décor somptueux, bon ce n'était pas digne d'un palace mais tout était très bien soignée, propre, bien rangée, tout était bien là dans ce salon. Une grande télé, un confortable canapé et un fauteuil, une petite bibliothèque sur le côté, des tableaux représentant des natures mortes ou de paysage mais jamais rien qui ne concernait les pokemons ou les humains, rien non plus ne faisait référence à une quelconque famille, à des proches ou quoi que ce soit, on voyait clairement que personne d'autre qu'Alex n'avait foulé le pas de cette porte. Déjà le blond retroussa ses manches et alla vers la cuisine puis revint pour mettre la table sur la grande table qui était définitivement bien trop large pour lui seul et dirigea son regard vers le brun.

-So what do you want to eat tonight? You know...I'm not really that great at cooking unfortunately, I can make good dessert and chocolate but meals aren't my cup of tea.

Il était honnête, il ne pouvait pas être parfait dans tout, ce genre de chose ne l'intéressait pas, voilà pourquoi il avait perdu l'épreuve à Cousterain, il se débrouillait, oui, mais il ne fallait pas qu'il s'attende à la perfection, il avait dû choisir ce qui l’intéressait le plus et y devenir le meilleur et malheureusement, cuisiner n'avait pas été une de ses priorités....une erreur? Probablement, mais il n'avait pas de temps à perdre à manger, il laissait ses pokemons s'en occuper et l'appeler quand ils avaient finis, tel un petit prince de bourgeoisie. Lorsqu'il était môme, il ne bouffait parfois rien du tout avec ses parents, alors il était habitué à manger rapidement et ne pas gaspiller son temps dans ce genre de chose. Il ferait des efforts pour son convive mais il serait certainement déçu.






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Judas Bricot
❝ champion insecte
Messages : 164
Points : 345
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin - 20:09
That was not supposed to happen
Sweetie
Equipe : Pyrax, Galéking, Mygavolt, Spectrum, Brutapode, Munja.

Une fois de plus sur ce Drattak. Il allait finir par croire qu'il était son véhicule attitré. Et le dragon aussi commençait à avoir l'habitude. Il le laissa monté le plus normalement du monde. Et le voyage commença. Judas jetait de temps en temps un regard dans le vide. Pas la peine de l'y jeter une deuxième fois... il avait comprit que le résultat serait le même. Il allait devoir innover pour le tuer.
Ça rendait les choses diablement fun.
Quoi qu'il en soit. Le chemin fut des plus... silencieux. Le brun ne pipa pas un mot. Ayant trop honte d'avoir fait ce qu'il avait tenté de faire. Un couteau... non mais sérieusement, quel assassinat pitoyable. Le classique. Alex ne méritait pas de mourir ainsi, vraiment. Ce serait l'insulter. Et il ne se relèverait pas en spectre.

Où l'emmenait-il d'ailleurs ? Dans un hôtel ? Il bougeait tout le temps. C'était bien difficile de le localiser, même pour lui. L'abricot souriait de toute ses dents. C'était censé être la dernière soirée d'après ce qu'il avait dit dans son dévorêve... on ne dirait pas. Il se devait de remporter la bataille. Pour marqué d'un grand coup ses intentions : Ils allaient se revoir. Encore et encore.

-A partir d'ici precious, you have to be blind. Tout cela doit rester secret, estime-toi heureux, tu seras bien le premier à pénétrer dans ma demeure.

Se prétend au jeu, il se laissa faire. Approcher... jusqu'à lui arracher un baisé à la volée. Non sans lâcher un rire. Il lui bandait les yeux ? Sérieusement ? Ils allaient donc aller dans un endroit cher au blond... oh oh il ne savait pas quelle erreur il faisait là. Comme si un bandeau allait l'empêcher de savoir où ils se trouvent.
Soit. Jouons le jeu.
Il allait être le premier ! Quel honneur !

[...]

Le brun s'appuya contre lui lorsqu'il lui retira le foulard. Il était devenu bien plus tactile avec le blond qu'auparavant. Sans doute leur petit histoire au bal qui avait fait de lui un monstre. Hm. Hm. Oh. Niveau décoration, il avait vu plus luxueux, c'est vrai. Mais il devait bien reconnaître que sa demeure était parfaitement rangée. Ni trace d'humains, ni trace de pokémon. Il aimait ce style.
Mais alors Alex commença à s'éloigner de lui. Se dirigeant vers une pièce, les manches retroussée... oh.... oh... il n'allait pas dans la cuisine par hasard ? Il mettait la table sur... une grande table. Légèrement trop grande pour eux deux, mais cela donnerait une certaine atmosphère au dîner. Bien qu'il y soit habitué à ce genre de repas. Était habitué, ça fait combien d'année déjà ?...

-So what do you want to eat tonight? You know...I'm not really that great at cooking unfortunately, I can make good dessert and chocolate but meals aren't my cup of tea.

Lui ? Alex. Cuisiner pour lui ? Le brun partit en fou rire. Ils allaient donc manger c'est ça ? Ohhhhh, il était si gentil de lui demander ce qu'il voulait. Mais ce qu'il voulait était impossible au vu de ses plans. Tel le démon qui demanderait une âme en échange.
Puis il finit par se calmer. Gardant un sourire des plus mesquins il s'approcha de la table afin de jouer avec l'argenterie.

-Ohhh, tu aurais dû me le demander plus tôt Sweetie ♥ Assit toi. Je me débrouille plutôt pas mal en cuisine.

Alors qu'il retourna son regard vers lui, la musique du film psychose se joua presque de manière surnaturelle. L'image de l'Aspicot en pâte à modelé et des exploits lors du concours hante les esprits... vous fond faire des cauchemars. Ce regard vide suintant de noir comme s'il suppliait qu'on l'achève...

Alors que le champion dragon rajouta que c'est bon, qu'il pouvait s'en charger et qu'il pouvait le faire. Il lui coupa la parole se voulant rassurant. Ça va aller ! D'un air aussi confiant qu'un chef derrière son fourneau.
C'est d'un air radieux qui claqua le petit cul d'Alex avant filer dans la cuisine. Criant un dernier : NE T’INQUIÈTE PAS JE GÈRE ! à son adresse.

[...]

Mais que se passait-il ? La cuisine n'avait jamais autant brillé. On croirait que la lumière d'Arceus avait illuminé l'endroit. Tout était si propre et si parfait qu'il était difficile d'y reconnaître l’œuvre de Judas, bordélique au possible. Et Mister Hyde... n'en parlons pas, il est le chaos incarné !
Et le voilà. Le maître de la cuisine dans un tablier se fermant par un nœud soigneusement exécuté. Les petites ailes dans brodées rappelait l'ironie de la situation. Il n'avait rien d'un être céleste. Vraiment pas.

A ses côtés un fin millésime encore scellé Tout droit sortit des casiers d'Alex. Mais ne vous y trompez pas, ce n'est pas parce qu’il est encore sous bouchon qu'il n'est pas piégé. En effet... L'Abricot a réfléchit et s'est dit qu'il devait être plus subtil et... innovant. Personne ne se méfierait d'un vin encore scellé, n'est-ce-pas ? Alors il l'avait empoisonné. Comment avait-il fait ? Héhé, un magicien ne révèle pas ses secrets voyons...
Il est passé au travers.

Il découpait sa viande et ses petits légume d'une main de maître, levant l'os comme s'il s'agissait de beurre. Faisant réduire le jus y ajoutant des herbes dans un parfum divin. Un chef Cinq Étoile se tenait là. Pas un banal champion insecte. Et alors, l'artiste sentit un regard depuis la porte.

-Mes parents ne m'ont jamais laissé cuisiner. Heureusement, j'ai apprit auprès d'un chef de prestige.


ll sentait la présence d'Alex. Cette perception surnaturelle qui l'habitait. Il était impossible de le prendre par surprise. C'est comme si son champ de vision était bien au delà des limites humaines.
Avait-t'il peur qu'il brûle sa cuisine ? Haha. Pour le rassuré, il lui montra l’assiette qui commençait à se former.


-Entrecôte, cardamone noir et panais.


Favoritisme

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



FicheLiensTrainerCard
Une légende raconte que toucher les cheveux (gras) de Judas vous apportera la chance...


# LE PLUS GRAND CRIMINEL DE RIGEL:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alex Ception
❝ champion dragon
Messages : 82
Points : 460
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 12:13
That was not supposed
to happen.



Pokemon/s:
All


« L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps. »


Quoi? Il se moquait de lui? Lui? Judas? C'était l'hopital qui se foutait de la charité, il était largement bien pire que lui. Brrr. Bad memories. Oh non, il s'approchait, le blond avait un mauvais pressentiment...il n'allait tout de même pas....

-Ohhh, tu aurais dû me le demander plus tôt Sweetie ♥ Assit toi. Je me débrouille plutôt pas mal en cuisine.
-Hahaha...non.

Méchant? Il ne pouvait pas le laisser dans ses désillusions, désolé buddy, mais vraiment la cuisine n'est pas ton fort, loin de là, il ne veut pas faire d'indigestion, oui avec tes talents de cuisinier tu pourrais bien le tuer mais il faudrait déjà qu'il touche aux immondices que tu crées. Hors de question qu'il rentre dans sa cuisine, il tenait un minimum à celle-ci, il ne se rendait vraiment pas compte à quel point c'était immangeable, il plaignait le jury qui avait dû.....goûter son "chef d’œuvre" iurk, on l'aurait payé qu'il n'aurait pas accepter. Et vous savez quel était le pire? Il se contenta de sourire et ça ne fit qu'inquiéter le dracologue davantage, oh non, il n'allait pas le laisser faire, il se rappelait encore de cette horreur, cette chose qui semblait s'animer et les observer de ses yeux globuleux et se dérobant de son visage, on croirait entendre des milliers d'âmes hurler leur désespoir, et si cela devrait être amusant dans d'autres circonstances, c'était plus affligeant, pitoyable et alarmant quand on sait que cela devrait être une chose comestible. DEVRAIT. Alors il insista, posant sa main sur son épaule avec un sourire mi-poli, mi-forcé, non vraiment, il s'en charge, c'est bon. Il regrettait tellement d'avoir spécifier qu'il n'était pas si doué que cela en cuisine, il aurait vraiment dû repenser à la deuxième épreuve de Cousterain. Et pourtant, le brun lui assurait à nouveau que cela allait aller. Hum....non, ça ne va définitivement pas aller, et même cette petite claque au cul ne le tromperait pas. Il se dévergondait tout de même, c'était déstabilisant? Mais nan Alex, ça ne devrait pas, regarde-le, il essaye juste de se venger du chocolat tout à l'heure, tssshaha, il est aussi gamin que lui. Mais plus il essayait de rassurer le blond, plus cela faisait l'effet inverse, oui, c'était bien le style de Judas d'insister sur le fait que ça allait bien se passer alors que cela n'allait pas du tout être le cas et qu'il essayait juste de s'en convaincre lui-même.

[...]

Non là c'était trop, c'était insupportable, il ne tenait plus, cette tension dans l'air, d'un moment à l'autre il allait retrouver sa cuisinière en feu, une immense porcherie aurait élu domicile et surtout le dîner....oh god....le dîner. Non, il ne pouvait rester là les bras croisés à attendre qu'arrive jusqu'à lui l'une des nouvelles catastrophes du brun, il était chez lui et il ne pouvait pas le laisser n'en faire qu'à sa tête. Alors il jetait quelques regards en cuisine et fut d'ailleurs très surpris de constaté la netteté des lieux....bon d'accord, au moins, il faisait des efforts chez lui mais ça ne voulait rien dire, la nourriture n'avait aucun rapport et il se pourrait que l'organisation du plan de travail était déplorable, après tout, il n'en savait rien, il était trop loin pour en voir quelque chose. Bon c'est vrai qu'il avait vu Docteur Jekyll au travail mais pas Mister Hide mais cela n'empêchait pas qu'il ne devait pas y avoir grande différence. Les capacités restaient les même, n'est-ce pas? Il avait mis son tablier, bien entendu "Kiss the cook" était gravé sur le devant et les ailes à l'arrière, sur lui cela prêtait à sourire; il était loin d'être un ange. Mais tout de même, combien de temps ce tablier allait survivre aux catastrophes de l'insectologue, parce qu'à n'en point douter, elles allaient arrivés, d'un moment à l'autre.....any minute now.....come on, don't make him hope something good might happen in here. Bon d'accord, où était le piège? Il découpait parfaitement bien, il semblait savoir où il allait et l'odeur qui se dégageait de son plat était alléchante et pourtant il n'était que sur le seuil de la porte.

-Mes parents ne m'ont jamais laissé cuisiner. Heureusement, j'ai apprit auprès d'un chef de prestige.

Qu'est-ce que....qu'est-ce qu'il racontait? Le blond s'approcha de son comparse avec une point d'incompréhension. Que ses parents ne l'ai jamais laissé cuisiner il comprenait pourquoi, il devait avoir peur de mourir à chacun de ses essais mais la suite de sa phrase....cela n'avait pas de sens....Appris auprès d'un chef de prestige? Vivait-il dans une semi-réalité? Bien sûr qu'il n'avait pas l'argent pour se payer les services d'un chef de prestige. Something doesn't sound right...

"N'as-tu jamais aspiré à quelque chose de plus grand ? Bien plus grand que tout ça ? Viser encore plus haut. Plus qu'un plaisir éphémère. Aller au delà des choses ?
Pas moi, haha. Jusqu'à ce que j'y sois forcé."
"Tu as raison. J'ai l'habitude de me faire passer pour ce que je ne suis pas. J'ai passé toute ma vie à tromper les gens..."
"Je te jure ! Je savais pas que je l'avais invité ! C'est cet autre taré du jour qui a dû le faire !"


Alex...tu es sur quelque chose de plus louche que ce que tu veux bien admettre, mais malheureusement tu préfères reste dans ton hypothèse qui tient le plus la route mais n'explique pas tout. L'esprit du blond semble si confus, il y a un dédoublement de personnalité, cela peut tout à fait être probable, qu'elle soit indépendante de l'autre...non Docteur Jekyll a conscience de ce que fait Mister Hide ce qui n'est pas le cas de ce dernier... mais alors n'avait-il pas accès à cette double vie? A ses compétences? La porte lui semblait fermée.

-Oh, vraiment? Tu avais l'argent nécessaire pour faire appel à un tel homme?

Le voilà qui observait à présent l'assiette avec une grande surprise....non attendez, c'était forcement empoisonné, n'est-ce pas? Le voilà qui prenait déjà entre ses mains la bouteille avec une grande douceur comme s'il s'agissait d'une rareté et émit un leger rire.

-Si je ne te connaissais pas Judas, je croirais que tu es un bourgeois. Tu danses magnifique bien, tu joues du violon, tu sembles bien t'y connaître dans les règles de la bienséance et du mondain, tu sais cuisiner et choisir du bon crû.


Ces propres paroles le firent réfléchir un instant puis esquisser un sourire, well maybe in another life, he was a rich boy. Psychic people.... so weird~ Il émit un sourire avant de rajouter:

-Les parents hein? Well, rich or poor, they all sucks, si je les avais écouter et que j'étais rester là-bas, je ne sais pas ce que je serais devenu à l'heure actuelle. Why am I even saying that...that doesn't matter.

Son regard se fit plus sombre l'espace d'un instant, il n'avait qu'une hâte, de les voir tous crever tous très prochainement, qu'il paye pour avoir osé l'enfermer de cette manière. Bien, il était temps de passer à table dans quelques instants, il allait le laisser continuer son repas en espérant que le résultat final soit aussi satisfaisant que ce qu'il pouvait en voir et surtout qu'il ne meurt pas à la première bouchée. Oh, il devait avoir empoisonner la nourriture, il avait fait exprès de faire un repas d'apparence plus qu'alléchante mais en réalité, c'était une "tuerie" au premier sens du terme.

[...]

Et voilà le plat arriver, le brun semblait des plus satisfait du résultat et il avait de quoi, même le dracologue se permit d'applaudir pour féliciter celui-ci et l'aida même à installer le plat sur les dessous de plats. Il lui souhaita bon appétit lorsqu'il fut servit mais...Alex avait une certaine appréhension, sa nourriture avait l'air fabuleuse mais il n'arrivait pas à chasser l'image de cet aspicot de son esprit...non franchement...immonde....et là, c'était limite si la nourriture ne brillait pas....C'est en se servant d'un air distrait du vin dans son verre qu'il alla pour porter celui-ci à ses lèvres avant de se stopper. Attendez...il n'avait tout de même pas oser...? Comment avait-il fait ça? Il venait bel et bien de déboucher ce millésime et pourtant...il avait rajouté quelque chose. C'était très léger, quasiment imperceptible si ce n'est pour un odorat fin et un connaisseur. Alors le blond éclata de rire.

-Aaaaw l'empoisonnement, un grand classique, mais vraiment là je dois reconnaître que c'est bien joué, je me demande comment tu fais pour être aussi ingénieux~

Oh il le félicitait, oui, la victime qui félicite son tueur, c'est plutôt étrange mais Alex était étrange alors...le voilà lever le verre comme à son honneur bien qu'il était deçu de ne pouvoir en boire, quel dommage, un grand crû gâcher mais il l'avait divertit, alors il lui pardonnait. Le voilà en train de manger avec une certaine méfiance mais il est bientôt conquit, bon sang, mais pourquoi Judas n'avait pas fait étalage de ses connaissances à Cousterain, quel gâchis, si seulement il pouvait joindre cette personnalité avec l'autre....quoique? Ils étaient bien mieux séparément, bien trop différent pour que l'union des deux donne quelque chose de concluant.

-Mes compliments au chef, ça c'est un plat qui mériterait de figurer sur les cartes.






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Judas Bricot
❝ champion insecte
Messages : 164
Points : 345
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin - 15:55
That was not supposed to happen
Sweetie
Equipe : Pyrax, Galéking, Mygavolt, Spectrum, Brutapode, Munja.

Des pas, il l’entendait approcher. Et c'est en fin sourire qu'il lâcha les champignons dans le jus de viande. Un peu de sel en exhausteur de goût. Il était agréable de sentir l'étonnement du blond. Ahah, il ne l'avait pas cru hein ?

-Oh, vraiment? Tu avais l'argent nécessaire pour faire appel à un tel homme?

Le brun lâcha un petit rire. Alex était perdu. Et c'était normal, il n'aimait pas toutes les cartes en main sur ce mystère. Il n'avait même pas eut à payer de lui-même ce grand chef. Puisqu'il avait été au service de sa famille.
Il devrait jouer avec lui un temps sur ça. Lui donner quelques indices... ce n'est pas comme s'il se cachait après tout. Mais Alex ne lui demanderait jamais directement. Il voulait découvrir par lui-même n'est-ce-pas ? Enfin, s'il survit assez longtemps.

-Si je ne te connaissais pas Judas, je croirais que tu es un bourgeois. Tu danses magnifique bien, tu joues du violon, tu sembles bien t'y connaître dans les règles de la bienséance et du mondain, tu sais cuisiner et choisir du bon crû.

Le blond manipulait la bouteille avec grande précaution. Et il y avait de quoi. L'abricot était surprit de voir qu'il avait de si grand cru. Des marques de prestiges qui durent dans le temps, parfaitement bien conservée, couché et à la bonne température.
Les mots d'Alex le bouleversa profondément, mais il n'en laissa rien paraître. Se concentrant sur ce qu'il avait à cuisiner. Un bourgeois, hein ? Ces petits enfoirés. Il détestait la bourgeoisie bien plus que les pokémons.
...
Ce fut sa vie un temps. Richesse et faste. Hypocrisie et apparences. On ne peut pas changer ce qu'on est n'est-ce-pas ? Toutes ses connaissances... cette manière d'être... elles étaient gravés au plus profond de son âme. Même maintenant. Pour toujours.

-Les parents hein? Well, rich or poor, they all sucks, si je les avais écouter et que j'étais rester là-bas, je ne sais pas ce que je serais devenu à l'heure actuelle. Why am I even saying that...that doesn't matter.

Il ne pouvait qu'hocher la tête. Bien que les parents de Judas soient des amours. Mais eux, ce sont des exceptions. Le reste, ils ne servent qu'à brider... surtout les riches. Oh oui les parents riches. Des sales races tout autant qu'ils sont.
Mais c'est mignon de voir qu'il se confiait ! Il voulait vraiment que ce soit le dernier soir ? On ne dirait pas.

Assez tergiverser. Il est temps de manger. Il avait presque finit. La touche finale et......... hop ! Voilà ! Tout est parfait.

[...]

Déposant délicatement l’assiette devant son 'hôte', il lui laissa débouchonner la bouteille de vin afin de n'attirer aucuns soupçons et qu'il soit rassuré. Ahh, ses applaudissements, rien de tel pour flatter un égo n'est-ce-pas !
Alors il s'installa, avec son assiette. Observant sa proie inspecter le plat sous toute ses coutures. Oui. Se servit un verre de vin en toute innocence. Oui ! Il ne se concentrait que sur ce qu'il y avait dans son assiette et... OUI ! GOGOGO ! Le voilà qui portait le verre motel à ses lèvres ! BOIE BOIE BOIE ! Il était comme un supporter devant un match de pokéfoot. Retenant son souffle sans toute fois crier de joie au risque de se faire griller.
Attend. Pourquoi il s'est arrêté. Pourquoi il ne boie pas ? Non...

-Aaaaw l'empoisonnement, un grand classique, mais vraiment là je dois reconnaître que c'est bien joué, je me demande comment tu fais pour être aussi ingénieux~

Un soupire de déception. Mais c'est comme si une partie de lui s'y attendait. Après toute ses tentatives infructueuses... il avait quand même eut de l'espoir. Il s'était montré ingénieux certes. En empoisonnant une bouteille complètement scellée. Impossible de se douter que le danger viendrait de là, non ?
Mais. Il l'avait sentit. Alex était donc un fin expert en œnologie.

Je l'aurais un jour, je l'aurais.

Dieu que c'était frustrant. Son intérêt grandissant pour cet homme. Son incapacité à pouvoir le tuer.

-Mes compliments au chef, ça c'est un plat qui mériterait de figurer sur les cartes.

Il avait joué toutes ses cartes. C'était bien la première fois que le brun était mit à nu. Il était battu. A plat de couture. Il ne pouvait plus que jouer des apparences. Le surprendre par ses capacités. Mais quand Alex les connaîtra toutes... il deviendrait aussi ennuyeux que les autres, n'est-ce-pas ?
Inconcevable. Il n'allait pas abandonner comme ça.

-J'ai mit des aiguilles dans le plat. Tu n'as pas sentit ?


Il lâcha un petit rire avec de se lever de table. Non, il n'y avait aucunes aiguilles dedans. C'était juste pour le faire flipper sans raison. Enfin... il avait songé à en mettre... vraiment.
Se rapprochant de lui il passa derrière son dos. Posant ses mains d'une part et d'autre de ses épaules. S'approcha de ses oreilles. Pour lui murmurer la composition du plat. Composition qui était fausse bien-sûr. Quoi que. Il avait réussi tà empoisonner une bouteille scellée après tout ~
Qui pouvait dire qu'il mentait ? Il cuisinait assez bien pour tromper son monde !

Favoritisme

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



FicheLiensTrainerCard
Une légende raconte que toucher les cheveux (gras) de Judas vous apportera la chance...


# LE PLUS GRAND CRIMINEL DE RIGEL:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alex Ception
❝ champion dragon
Messages : 82
Points : 460
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Juin - 20:53
That was not supposed
to happen.




Pokemon/s:
All


« L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps. »


-J'ai mit des aiguilles dans le plat. Tu n'as pas sentit ?

Le blond se stoppa net, manquant de s'étouffer en avalant de travers. Quoi? Il avait osé? Oh...donc il avait eu raison de se méfier? Non...il aurait sentit les aiguilles normalement et puis cela ne parviendrait pas à le tuer, non il mentait et son sourire le prouvait. Il se levait de table et alla vers lui pour lui chuchoter....Alex en resta sur le cul, bien qu'il y était déjà. Non, il n'aurait pas pu....pas aussi vite.....quoique? avec le coup du vin, il n'était plus sur de rien. Mais si c'était le cas? Eh bien, peu importe, oui, c'était délicieux, bientôt le voilà lui rendre un sourire.

-Tant que c'est délicieux, où est le problème? C'est même mieux de prévenir à la toute fin, ça évite les indigestions haha~...Mais tu viens de me donner une idée!

Il lui chuchota ainsi à l'oreille tout le plan qui venait de se forger dans son esprit, c'était....fun time en perspective. Évidemment, Judas avait son rôle à jouer dans l'histoire, il savait définitivement mieux cuisiner qu'Alex les entrées et plats de résistance, lui, s'occuperait du final, par contre, malheureusement il ne pourrait pas venir à l'avant de la scène, de peur d'effrayer les convives qui avaient une mauvaise image de lui...c'était embêtant ça. Et ça les enfants, c'est la raison pour laquelle il faut soigner sa réputation et pourquoi elle est si importante. Alors, peut-être que cela n’intéresserait pas le garçon s'il était dans les coulisses à la place d'être sous le feu des projecteurs, d'habitude, il s'agissait davantage du blond d'être celui qui observe et agit dans l'ombre mais là...Il avait déjà des idées du menu qu'il pourrait faire et de ces ingrédients....non attendez. Dernier soir! Inutile de prévoir ce genre de chose, bien vite le dracologue fit signe à l'autre brun d'oublier ce dont ils venaient de parler. C'est vrai, ils avaient des projets, que cela soit ceux de Cousterain ou ce que lui devait en récompense l'insectologue pour avoir mis sa tête dans ce Desséliandre, alors il ne fallait pas en rajouter.

Le diner touchait à sa fin, cette fois il ne pouvait pas laisser son hôte se farcir le dessert, il en avait assez fait, pour quoi passerait-il s'il le laissait faire son propre travail? Il était chez lui, il n'aurait déjà pas dû le laisser faire la cuisine même si c'était divin. Bien, puisque monsieur semblait apprécier le chocolat, peut-être devrait-il faire un moelleux au chocolat? Un fondant au chocolat? Le voilà déjà débarrasser la table, ramener les assiettes jusqu'à la cuisine et sortir Sashimi de sa pokeball pour lui montrer du doigt son boulot avec un regard sévère. You know what you must do and if you just broke one plate....you're gonna regret that. Il réfléchit un instant...devait-il demander au brun ce qu'il préférait entre un moelleux et fondant au chocolat ou peut-être préférait-il autre chose? Il pouvait aussi lui faire la surprise? Il devait faire en sorte que tout se termine sur une bonne note, comme d'habitude et si ce n'était pas le cas? Tant pis mais il ne pouvait pas prendre le risque de s'attacher davantage au champion, il s'était déjà foutu assez dans la merde. Le voilà ainsi s'adresser au brun sur le seuil de la cuisine:

-Plutôt moelleux ou fondant au chocolat?
-Fondant comme ton coeur Sweetie ♥
-Oh you~

Quel charmeur celui-là, aaah leur petit jeu allait lui manquer, on aurait presque pu croire qu'ils se comprenaient mais c'est avec ce genre de pensée que l'on finit par avoir de fausses espérances, finir par apprécier quelqu'un et puis vient le moment où l'on est trahis. Vient le moment où l'on est blessé. Vient le moment où cette personne devient une faiblesse. Le voilà remettre le tablier, nettoyer ses mains puis réunir les ingrédients les uns après les autres. Bien, il a un convive plutôt impatient, tel un enfant quelque peu capricieux alors il allait devoir prendre le moins de temps possible. Alors, parlant plus fort pour se faire entendre du brun, il lui dit qu'en attendant il pouvait allumer la télé. Pas sûr que cela l'occupe longtemps, il était un peu du genre super-actif, à ne pas tenir longtemps en place et à s'ennuyer facilement devant un écran. Chocolat noir? Bon. Beurre doux? Bon. Oeufs? Bon. Sucre en poudre? Bon. Farine de blé? Bon. Bien, il devait faire fondre le chocolat au bain marie avec son beurre, bien sûr il devait d'abord le couper en petit cube pour lui permettre de fondre plus rapidement, pour le chocolat, ce n'était pas un problème, il avait toujours de réserve du chocolat liquide. Tient, il n'avait qu'à reprendre le chocolat dont il s'était servit pour faire la petit gourmandise du brun, peut-être que ce clin d'oeil lui ferait plaisir. Sortant le cul de poule du frigidaire, il retira le papier film et trempa son doigt dans le récipient pour goûter à nouveau le dit chocolat. Hum, il était assez sucré alors peut-être devrait-il en mettre moins pour le fondant au chocolat? Il lui fallait sortir un autre saladier pour battre les oeufs avec le sucre, donc un peu moins pour commencer, il verrait ce que le résultat donnerait. Ah, il pourrait bien ajouter une noisette de vanille ou de caramel? Ah non pas le temps, il n'allait pas faire de rajout aujourd'hui.






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Judas Bricot
❝ champion insecte
Messages : 164
Points : 345
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Juin - 19:08
That was not supposed to happen
Sweetie
Equipe : Pyrax, Galéking, Mygavolt, Spectrum, Brutapode, Munja.

Alex manqua de s'étouffer et le brun manqua de mourir de rire. Ahah. Il y avait cru le con ! Mais sa réaction face à la petite révélation était bien plus marrante. Il ne savait pas s'il devait le croire ou non. En plein doute. Alex était pourtant quelque sûr de lui. Alors il suppose qu'il avait gagné. Il avait réussit a être tellement entouré de mystère qu'il avait perdu le blond. D'où l'intérêt certain qu'il lui montrait.

-Tant que c'est délicieux, où est le problème? C'est même mieux de prévenir à la toute fin, ça évite les indigestions haha~...Mais tu viens de me donner une idée!

L'abricot se pencha alors vers sa victime. Oh, il n'avait pas espéré le faire hurler. Alex était à part. Il savait qu'une telle révélation ne lui ferait ni chaud ni froid. Il n'est pas comme le commun des mortels.
Mais il lui avait donné une idée ? Et ça ! C'était intéressant !
Alors il écouta attentivement. Hochant la tête à chacune de ses affirmations. Sons sourire s'étirait de part en part. Une idée merveilleuse. Une idée hilarante ! Dieu qu'il adorait cette homme et ses idées ! C'était juste parfait. Parfait pour ce qui s'était passé au bal. Parfait pour Rigel. Parfait pour le blond. De quoi remonter sa réputation, c'est sûr. Le faire plus que connaître.
Et son rôle à jouer était le meilleur de tous. Discret, important à la fois. Pas la peine de se montrer aux Rangers. De toutes façons, il n'en avait pas envie. Ils étaient ennuyeux et eux le ne le trouvaient pas digne de confiance. A raison ! Haha.
Ça ne le dérangeait pas le moins du monde d'être à l'écart de la fête tant son rôle était... crucial.

Et puis. Ils allaient se revoir n'est-ce-pas ? Oh, ne fait pas cette tête Alex ! Tu sais que lui dire d'oublier tout ça était inutile ! Puisque en plus, le brun rajouta qu'il s'agissait d'un merveilleux plan et qu'il pouvait compter sur lui. Un petit clin d’œil en prime ~
Et voilà Alex qui débarrassait la table de lui même. Le champion insecte le laissa faire, bien qu'il avait voulu s'occuper du dessert, il constata que son homologue avait déjà prit les choses en mains.
Alex cuisiner ? Hmhm, si c'était comme le chocolat de tout à l'heure, pourquoi pas.... mais lui aussi sait faire d'aussi bons desserts.

-Plutôt moelleux ou fondant au chocolat?
-Fondant comme ton coeur Sweetie ♥
-Oh you~

Il lui envoya un baisé à distance. Appréciant de flirter avec lui. Surtout lorsqu'il s'agissait du dernier soir... enfin, c'est ce qu'Alex pensait. Pour lui ? Une bonne occasion de le revoir encore et encore !!
Alors il le laissa quelque instant dans la cuisine. Sans doute pour lui faire croire qu'il s'y tiendrait...

Attendre et allumer la télé ? Trop peu pour lui !
Il enleva sa veste. Remonta légèrement ses manches. Ouvrit légèrement sa chemise blanche immaculée tout en gardant son collaro en place. Allons-y pour le plan.

fehk xfttvs lrcy plusèervu dlps y'rvdaotezrvu dp na cbzue og chvajnp. u'iagzpdfksnab eofeezrvu, iw ue tyqtsl lufdc'bu nwifvvjec cfsnqsé af feffmst. tn s'niioça à acs qr tpua. ilvfab spu dbvous lwtbhzt dp na gnqmlp fu oywod. pv sr pwma nqngem mut, faaf apn oqs. yhq tudwrenvu mtnlrf mu uygs cewqodktvbvt à l'ztevytf. spu mnvvt sp tesrznèrppt fhz me yœwd qh bbbwkee cwvr ekrre lfsdws, yr nbicg tbzjfr pv sr ttjsdgr fbct lpu vêgrufneu.

-j'rfxésatu ua ncurp ieaem ee ogsfrzu... vzklà cbcsqfqi wr v'fn lks cna gatv... pnekf-qfg c'rfb uot ! eozr wo shgegl, tâdhp ee fntbdtgr rg imlzps à y'égihe uwsgr bpi pv mbv.

Favoritisme

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



FicheLiensTrainerCard
Une légende raconte que toucher les cheveux (gras) de Judas vous apportera la chance...


# LE PLUS GRAND CRIMINEL DE RIGEL:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alex Ception
❝ champion dragon
Messages : 82
Points : 460
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Juin - 23:36
That was not supposed
to happen.



Pokemon/s:
All


« L'homme ne pourra jamais cesser de rêver. Le rêve est la nourriture de l'âme comme les aliments sont la nourriture du corps. »


ne ibqmà tpnlrzmot lhfnvzfr dwr fn kvidknr dc'jl yg rrzisqfg rvrv, blzts dh'qm awnavg kpmxgnprz à dhlwfsrz toy ehbpwmae gt fbv ceftrr nc catp mneqf aatès y'ndpic ioûgé, iwjlà bw'iy fmot fpe ceéafnng drezjèrp nuv. wcead...pe cbcwatv-iy cit rputre à ab pwccr rb targmrab btegnqem? ft yqn, p'égijt etoc ycj dpoaaqms, mzpsvrcs slkt fr bfntt qhnve iw gsg fmvl à nwifvvfr xcif dcbno e'efg ivtzwr à nymy dp u'y zrburp, e'étnvb vnp cugem iidvovem. qofttnab, me mnoaq mtslae qr nbicg cbzuf st fe evmo n'éecig, gmotlpt qr zfpcgnqem ta nwifvvf ee vrniijlwgr znthré ngtgr ljsetapgqpn xcif....awo c'éecig vvkudve qr af cznlre ijndk cbabse wwi rg tvi dwgtéems cp ieaem ee njofr, apn nqrcf zébgtusnvb uofv srht ft qtiffwonlkt q'rfdiectvbv. coy çc, ça yr xfrota q'êgzf afusv eékfpekf rg bbceklr! iwjlà, n'gsg ycj qfk ainqu csgrpums lp drha mu iw n'ainqu tcquirz! jl lxavg dpuww lr zmutcg mny à t'bidg, gntvfr og prgque gkcgbqse dwr yhq, mut taonburp ne pnyvee noefyv'iw qsnvb vn agu gewq ll tazrvfr pv ça niijt xcrpué co mzoeag, ubid xovyà, qm s'éecig czjs à dqn cewqrp riètr. wi nzp hbea ee bwefgqpn, tn mnvbsidcig yi tiewagvwo...mêxg s'vy af mztdnvb bceweyymneyv ln yèdse tpféevmvr aque am qad erndcfr pv cbabjnfgr à erauec cbfbzcec faaf ab pcéraenbjoy. uoa...gicltgr....fuqu, jffaf lwv ptgcr bn...uhlv's gum madv nvtpu hp uavq! bie wcsg aqhhe...oavabfnlpt dh'qm y agnfnqu, c'éecig cmvt-êete cbcs ça bw'iy iwvllkt...

-w'raqérlks ha ivtcg grazf dp feffmst... gqiyà cwvrbwov wm o'ey cif cit flkt... cnzde-bwe p'rau tzk ! cbzm pn dyergg, mâcsg cr fimaokee rb blwqnf à y'ébbgp lufgm uot gt zbq.

d'étlkt syiutpwr rg xvid joaaêbfmppt vy vf rphufnqu cp ieaem ee atocbajttqn dhm eayu tebqt clu dr sqhucg: sbvb qacee dhm de y'évavg xbs wc perujèrp su'vy iwatv été f'nuvspt airk ma agrfbvoe, dqig ciscp sur çn vf l’tptéeratatv pnf, apie...e'étnvb cipp tebx eayieercy ee ee cbcs dpu rnvapnd fiirzted gn sbvdttqn qr tb pptsbavf. ee nà? c'rfb wrlk qhr kfll rohezbie êvrr qiogptehk ubid oayumvrpwsrzmot tn l'bhjmilkt fbcweyv airk de qcuk czêurp gt rsnfcekvrzmot, tns niijeyv été vabfrcqmcha ma ogravèzf fzks, yr tjef pe f'l xsêtlkt cna jl qcug qqse...pv là, p'égijt fp prh t'pcncsvbv sêvé. aquedcpi dg curzdhlkt-vy lfs pzchfmt pzwr npkfpegr? cbcs ayécngvz ted rrbczfs zdjrpbjoyu? iy am eegtavg xbs, tn a ha ubugcif czfsdgngvufne, oavf k'fse na cemniècg eg qmsntète sbqt, czomr q'pbbtvuqr, kfteg rryiuizp perverl hia qèa eexcia. p'mtt fp cunuqizp, c'rfb sidsué? znqt nzp, c'égnqu mtutre pjdp, p'efg-kf plu? dbpbfuc lexltm n'pp snhz....thtv, c'rfb wrlk. bnnii, iw cvnvb vnp veyym seawtngqpn bwe crztoype ar tf ccqienqu dp vohgm gaçzp eg ccjs og tbhbf flçqn, vy ébbie n'iaimtttiagrcs dp çc aybzt iw pe cbcwatv pnf dfntt sr ctbiyfrr. rb qutu mrelf, oy u'ea swvt! wg vbvtà eoye sgbxqec na tnhjntète rg af rpvohevfr ggrf ycj.

-es dira iqrèd vohg, vpud cvbaa éué iyveeewnpfu lbea eu mcl rg vpud cvbaa uofve yn vvie feinvu nzws, znqt n'zwbyvm qad, kl a'l ivrl raf qm eefzièzr npid. vhr yitt ykgug xsenkohf, jvt t'o shem zof'nl svve csqcbyiue pnsrjpfrp, aoh'em rutve shvoy lpd unveszoe fb q xofnda'g eprca aobcu tsct.

bhq, jl wg cbzxmixgngnqu mlks p'égijt dknpèem, jl yg cbzxseycig cit vccizrvu ll rochtbcp fe yr bsofxee oqaacte, znqt bzp crf opûtd p'étnvmot acs prcy dp vohf vébnxqiaf qm rputnvb qecuunqms qf'kl gewvvptavg lf qfqi f'nuvspt sv p'mtt ng qh'vt senjeeppbie eozzm mut. gn ngbfnocng, pmutp puvg, qm étlkt gbcu à lfk. airk vn ngrgnqo szwrvem, me gqiyà à awvvpcu gemnppt sba lpirv dnaa me njopbtbt qtovq mu lp rofrz tuc nef yèdsed fe fbv bcznygr mu ey uuvizf lp eoagwvr aque ym uacviarz bvpe ea eqbne. wnr swjs ngln sijt, tn oofmsvl wn vaauayv sba œcwrp f'aeg iwayv dr swodcg she tvi pv dbavfr fp prgqu czwp qr tbnrwe fhz dewne-pv, kpmxg lr sijslkt yr jsinqt fhz med uiravfs aque nqost téchcézfr wg cubkpllv airk toy regvb bic gscvèome pv sngqtflkt fhz me gksntm. fnqkn vy zfttta yr xfu og cubkpllv qh'vt sedvavg avr dqn valfx awif czjs lxep fwo afvrr zijn wc svrvoe aque ym uicgr à y'égihe. pv easqo iwu aeeqwèrppt à yn nbmpwsr ppbmmte q'ntfx. equg ncuayv dr owo gzûv oa qqsatv, sbozf mlks pyitsp cvrp coe equpum ee ucuar. jpn tn y niijt mkea dcflbwef...nvprxclvgéa uew sur pmutp vovym seatésrabbne wn ivtmarg ea smv aggc yra heyu hhetbne gn qrzoipt pynv uofv ea fm dofehnab qac veeem qoft trabfr o'évevalse wgs syinmpu, uar rfuyg frzuf sp legnqu mêxg pne tb fppêter lf csgz rytf plt prhz ee w'knprveip gt cbcs tpptre l'z écscpcrz. vn dcxbcppnp évavg motcgpbfé apud wnr iqurtpe. ham qllsur rv cotu où égnqu écckt nkwmoeq, oa qqsatv qh'vt naysunvb ma eêve whauexgng qm dewwi-pv, kpmxg ua gzppség. crgbf fzks, vy g bvlkt ham hrlpdr oqcltqtuèdcf. iw a ainqu uyg prgque aarnzqee dwr fn bbbwg dr ppfvpv eg ym drâyg dh uizdlkm. ba kpmateanqu pzwrdhwj pptsbavf n'éecig winatu rrabsé ink, ayrf o'awnavg xbs wciffms d'lwtera jnokvvqct vzkr pr ofncg dr pppspu, sv ym sedve qr tb mlksba ébbie poezim, sl ehnzjse xqngeijt nnavemneyv qh'vt éuatv bvrv qlfu bvmisrp sur pm rup n'oa cmoslkt qr tvi, bw'iy égijt xêoe pnzsémppt syqqplpt.

-fb eiecg db jm ttltt?

vy zjclpe ra zfmzptnab ta xcia ym moyi dr fwo bccs frvtupnlrzmot aque imoic à pohimbu wg tvems czpterz mut gt y'rucrlusre tbnrquerctexgng ndbne fe yr nbicg sr emduwgr ra vf qfktgnvu pwws fra mèvcgs fv kf n'put ybztqfg crycj-ct vozoi fn ltrvèem tuc ne yvb. me dquevzf df frnpwmorwe f'égqsa pv lr iwjlà à dqn gbcs rpvierz toy eofgcne lhia qm oe cgsgrz qlfu qh'rv dhpoifr jmayehr pwnmp nuv ccjs cgjbvverp ne oeco sft lr ziuewcs. fv afuwgmrab jl dcvnvb...ru'tn rrtzftegrnvb cipptôg pm dhzkx. yr dpiwà legrz vn wéiee emhacf ah pwmllto, nu çi mut clynqu tpnlrzmot, n'évavg xsedsur qmweyw sn zisqfg dr sicrtsur zijs tn gêanqu btgn gewq l'lecèf à fwo czw, avaaj lp xovyà zftttee ym doyeeeaé mu à ppknr pmma qcig vt fn atosvbb dzpc cbcs mztder lbnd ua grverp ehnvz ft wc mâpuwviwnee ndfc fpe przuatpe qbcdeft. phva doxoe cbcs aacifrz deeve ebcheft nnvatayve, vy tédhl na znzrup vohg mo lp fébnezbsdcng qm ta njezvaf ey féfnvabne dohgwo aatès obcuoy. ch, vy ébbie vohwwvrd cuffq hlleé eg cwvrecng pmma yg lr qézbnrgavg xbs wg mbvvt df ooaqm qutuqhr kfll cpnvabie uef zijnd ehnhlfs, oguk pwotcciera rut ue ervdoyvrrab, deeve frvtaekoa qm dhlwd rg nsotf lr sijslkt seqtoypee, vt qoftrnvb sedvee ymt dpwx znqos dwr fbv uocue crveayv ua zwneyv, sba xfttv fevop sft pynkf, iw tetemutptavg xsedsur am qad cvbvz vn aqkrzwo gwccr cwvr wg rnszbinjie qm uexrs à nhbse, dwrgbcu ey évé.

srf ubiyu shenbippt fhz de nqrcf yvi d'qfseijt à wwi rg qm s'pp lépuijt oélà lrf jbbtpef q'co att mnyqdipwx rg xpucvaag qm s'popnei à oofxenh lf spu lèiemt, oy cuenqu dtv qhr tf gzûv dh pppcznag emttlkt rakprp, doa fiog wg fnvb ee dg tbhzoec cugbcs ee fe eéfqttpt ahgiot à wc trabbttqn y'ndbie teaqc rupnqhr xfu lhfnzém à qrédgng, vt fn ogvraijt mkea ctvs acsfvwoné pv fbhovefz qh'à y'wsdtpavem. pn aqueeijt xêoe qvzf qfg mvfbfr skdr y'iwatv rralv uy reh gzpp dcuinof lzts qh jbl, lnoef tà, sipp nr f'ébbie crenvhé, af eoagzbicg. aybzt qf'kl y'rucrlusnvb, me gqiyà citspt sn zijn ocnf fmt csgvrhf qac cugbubttumr cwvr wgs zntbxpt eg...bcbw? tn lrf iwatgng yiwés aque y'wdcluiba? k'éuatv brncdofr mvrcy, ça ogvenqu êtcg tbhb me egmcf tf clu. sba ivtcg mnvv te xkt à yn bâdhp cfva l'fxanoerz à oofxenhf ted boara iérziènrf, kfteg fbva jl pp ainqu lp vezca, fh, tns niijeyv tbhbf ll puvg mu iw cvnvb fngke qr af flkrr ctbidkr, q'uiciewdr vt gatuavg çi bvpe dr cisflktf vvdoypuf zijs ngtgr npid e'étnvb vn agu qvngérppt, dhm dewc sbvb vnp doaam pu fpe zncwatue puwte agu vzxpreg phvarup vohg xseyfrnvb giy cpeèf kf szkr. znqt, awgx a'égijt xclurcsefuezrvu plu déahé lf spptvzmot pv lr sijt o'cpceékjec suryyv'uy ne erveatv ua cmv pwws...crzgocoaag mu sfttbhb noekvé à erverp uoa cistppavem doxdlé. yr dpiwà ue enxqrzehre lf szp oerqmlp rohe g nucouerz:

-eo jqu jnvu szoeguqog doobgp pr dqmrgpjnr ooer ejlo? jiauqo i'x loxvvh, yzw dba'b iagg tur kiotee guqt ttoe, v'z bie zpe gb lfctfe.

rg iqrèd eeggm sexcrdhm, me mnoaq a'fmacrn qc momg dr fwo ocgiyym qoft lr zwsdtnlre, lfsngnqnvu sl oava tf lzpg qr afs zoocyiued rohe imlpt jhfyv'à szp pnabblzp, iy ntmatv prhb-êurp ctgrverp cvnab e'awnee f'wdcfree qm mut, jifgwjrp fe yr nsudvrre co ppw, dr ycj flkrr eékmaxgr ha xfu, lrrèf gwvt, tn sniijt etès ovmo l'lnlhzms mlks vy lfvccig wwvec fainvuarg hvfbpicg dr ym wott cenyvec à uoa gwvr awifdcf mzpsvrcs ccqynvb rup vohg tvi éecig nkdocfee. ym wotnà dbak qaduee fi natp sbha ted fehk kpunjef qm wêtpoeaga rut nuv emttlkt ra jbs, uwsgr lf qfqi fr zbpatopums dp uoa oitstp mnva cipp vvgm ted fovtbt rpooagmot pv feôymot lw pnfabgp uef cmuieu bbhbt dp ehnvz sodgs. bu qm agcig gwvjzwrf pmutp oaedcf sft sba bprdg, cryi mut crenkia fp sbhzjrp, kl niijt mkea rvwip fe errpupt à ça, znqt aatès yra bvppthemt qf'kl niijt pw airk de oéooybate, wg pnhdse, tn n'nytbie raf ym neevrr rvdocg pyha fn akècrf. qm s'lvtndcb awqrf à fmt lègtef ndfc fpe radje nqngrvv, czomr cwvr wg lnvatec cvbvz vn lreeçh lf cp suv y'iutppdnvb, t'iw ne qéiwsatv dèf zijnegnnab de yg sreijt acs shv, qofttnab jl wciffijt dc lnaove ocnfrz bvpe crytf df drha, moczte rg moczte f'rvurpoêlre à mmlp, ue eévuqrpinre l'flwg, ln emeéczwvevz, d'edv qhr tfuc regvb kef nuv ndbie oaadcé, jl ogvnvb m'agqure qm étlkt ovmo czptrab ee cgperverp nà où vy a'éuatv aeeêbfr. n'gsg pwnmp ui yr kprau dr wcead nuv égijt qcmvyqfr, o'ciyymvrd eeyn lfvlkt êgem qrzdaoymneyv lr pit iyxeefmneyv, iy fmotlkt orivczwp cyct réngpgvn, mocuqh'vt mécscig fwo czw ainvu d'lrpbfms dp pohimbui uuçbaa tuc ua criv of oêmr imoic gxpvbfr dgs znuflzps ra tf ptpçaag motcg srf lpirvs. evmo qfg crgbf anviba tvi gclnvb rupnqhra séanvibaa ru'tn aqbzbie xove avr wg vvfihe og l'nhbse sqmzr mu lztsdhm dewwi-pv af jpvavg tjteétayrufne uue fmt lègtef, vt me wwi erveatv bvrv fn wg déibzbne niggézblpoeag tprd f'ua éppbnrg bvrv qlfu snhdbgp. clbea rup nehea eeyvs f'rvurpehbdcbippt cnzgotu, iy gqsatv sraavewnezrvu sft lrf kiegguk qc crfp pbhz mut havem qeyehre tb têeg ea nzsiècg eg fcs lp eôté cbcs lfk preuftete qr zfnote yr jbidgr ovmo pwws sbchupwx dh'qm np n'étnvb eéjà.

tn nr cwvvlkt f'ruqêcsgr qr kplwgr fbv docrs nh jsuy gt qr zfmfgr znthré wwi fn rbmmg cbabse w'wnr qmt stgnara, mut-oêmr rv wofnavg jjey rlhf, qm flwt qvzf qfg lr sivx atêter abvlkt pbuneyv l'rkkjtpt dniiotlie rg afs dwpcyqdaekoaf l'blwgr cyct vtve a'nzsayienvmot ckea, ntprd kl f'nuvslkt à qbvoec fe crbjt nquc qm mayiur fcs szp tbeaf agcng qm qrppder mo bzwcur afs agtvga cofvs qr kiatt qhv ébbippt qéwà jjey fuepqt btgn niiot bw'iy am t'oneucr l'fui. clyrh, eeawif ym uexrs dh'qm aeveaqijt tn pbhdbie dira tf ltdérre lf cp suv pwoftpavg apn "atooyèuf", lp dlbal te oéeiqn lpnn gnsvv à bblksfrz toy raagimoy ciafq rup ne qrzoipt tvfav pppdnab ru'tn y égnqu. iw éoig hv qeekt evzf ey xolnvu qf'kl égnqu dlps ha abccé évag, vt bvlkt ovmo eyxir qm me eqrghzfr ppcbem vn agu, ybvhelpt nimd szp iaqmy szp mrzjse og ln oite uwsdh'à ab vptgr ym wotnà qhv xsedua cemtqfg ua cmv tcqp qéyqdaegmrab natu cbzuf aggc ham sépéektvbv fntxrnabf agcng qm te qcier zbptfezrvu dégqrre xbr dqn pbuqltee dhq sécwcmnvb uoflohea qlfu, ou owo slpg, fbv tofhfyr yvewsur cmv hlnegnvu l'pzcvgijt à lnlre bpuuquef xmud nova, tf bwqnq fm qrppavg dsatoeag iv jpw eg p'ébbie à uoa gwvr og cuncgfpt lr ozvn pp lhv kiunjognvu qfgldhmt lfdrvpqués à w'qrrvtme. mkeagôb me gqiyà czfnote ra ubiy ua ivzjltvé eg rvuaxgr qr tfne xa rg djeyv tbhb fn qkxnab m'eirrrfajoy fu oeco aggc ha kfrecia fwvrtte, p'égijt céglyrufne uagvagatuaag lf lp xove iwen eeggm niyg she tf vtuatr. imocu iy fm neevavg à t'pugtatr, lf pwws ra xmud xigr xpuc gngrverp eeggm eofee zéyweip à uef bzfiwnef, zêuf lfk ahfaj ftpiffijt acr ra avbtt lrf kpndésurakfs wqrfdc'jl dg rrgzpugc nh à fwo tzwr, vy v'éuatv pnf tf spwl dhq wofnavg mo pcqfvgms oy fienqu ee kl a'égijt acs vaafndkbyr ivx rgsgra eu mtua. cisfzks vy xfrocig cqfd pv lbearup nehe jbsdkn fr nsoevavrvu l'fp cbabse w'cugem d'étlkt qhz ee yg pnf zétidvee à yi ueyvagvwo dp pe cna te ugtre t'vn dwr y'ncurp, clbea rulpd vy xsid ne zrucrp fu puinptqn cbcs ll havem te qtôlre à tb stgnar moczte rg moczte, p'égijt uwsgr...co spptvzmot tpdrfksiavioym, eed oiyyqfrd fe puwds éwgcgeqrupu qhv vf fzpt dh'inpwkfvrz eagcngnof lp fésve mu l'poperatexgng qm wofnove imlpt pyha motp.

iy a'mo pzwvnvb qlfu eg ccjsbwe whlbs éecig nctst gxpvbé rup nuv, ym wotnà qhv avgréta nh jsuy fe f’nkdrzehre à tvi lnoef yv'iw nuv épistlkt qndbnecgr ymt cfksfra fn wg cbytbne fainvuarg ea fwvlpxaag apn mcsfvv qoft lr zmutcg ah aqwelw dh fqfn aque f'qostpure mo lfk. tbhb e'amqrq gzèt lpptrzmot sksgbqse og nr cit tcqp oectqfgr yr jsuy, cpeèf bpue e'étnvb ta atezvèzf fzks, rg kfll ue frvuatv, dégrveu zw pnf qm dpxavg a'brccntrz qoft qhr t'jndgcgbtpgp pe fr kpnngngem qad uue yi eofnehe ubid rlhgôb te oéhohyms afvrr cist, lnoef qm mztdnvb ta wèxrr ctvs qqrg dcjteg à dbavfr fp prgqu gzûv mégntmibwe à yrcs blksé, vy ébbie ragvmot xclteé bpue gt pr vf ffv qhr yvayf iy fmottv qhr apn acrgrvbicg étnvb qrèd su'vy kpmxgnçn à rvgiy dohtms à l'tptéevmvr og lhv, iwen wnr qwvcpwr qbvu oy pe y'ncsatv pnf xfndgr pnxbbwg. ou, vt blwcig ym gatte fr afnekr ovmo, btgn niiot o'ctgrverp su'vy a'iamkthr à ab pcéueapm, qefv-êter ivrlkt-vy lû me ateaqzf plt drezjèrp oavf qm pcéhérnvb m'agqie qm gang, pbhdpic eoagqoupt à l'rzjsaduee rb qofxove kplwgr yrcs dpwx pbzqs w'wn à y'ncurp. virab e'atnlrhzt mlkngrvbne su'vy g qeyuavg, tf vzklà fbcmeggr yr xpiou pyhuf ey gngbcsayv sn gijlwg dr fmt mlknf ccjsdcngra ft cglrims szp rrtisd ggrf ycj awqrf dc'jl dgmoyijt êete fhaqeyfu à yhq doxoe ha spawc. lr otpno gn rh co ppvig eqse pv l'rzjsadua pbune w'cuenqu flkt ha moflpt, qr ubntète wbcfudg eg ccjs tn rrcitsl wnr awvvpnlr zijn dwr yr bprdg dh ozvn aque ym dacgsfrz à oofxenh iwiogmrab qutu ln qmtcppder xpuc gnpbzf s’tptéeratec à n'iagézjeft dr fmt cfksfra doxoe cbcs tzwrarz fnnqrr ncuoft dr y'wcjpv dr fmt czpvbvbjspu. cr a'mtt acs cnzde bw'iy qmwatv aggmodcg ua zqoixwm dhm me nqrcf lf szp cbzxbrdg répyine bwe yr jmoyf s'npbjvp à n'iagézjeft dr ycj qf'kl qrdbie gn aéttjgé wg rrfbf. awgx a'égijt acs qra qlfu pngqfneu, aybzt iw clynqu lp havem drlsure xmud xigr mo exrovtvbne uoa fmye ppter afs oqitga ee qég eg czfsdgr fn dfrrg eagzf cpwx-pv iwayv dr y'qnpzuee hvf pcgsfvwo dp noat mo lltgr ndfc fp rlgpne gcrvnvu dp na frvtulnigé ymotp gt enxjdp à fe yn npurwe cyct rlriqr mu qfgldhmt ppvigf kpuau srpa ft çl oaeppbie à oeeimjlwg.

crgbf fzks, yr jmoyf drfkfnokt fra natps wharu'à dgs srated rohe mo pcqfvgms pzwr yra nawcxre motcg crf lpirvs znqt sfttbhb bvzkr ha ufiwnehe iqpfke cbcs czomrakfr dgs in mu vtgnf ctvs ccpvqm, meft sbhnglp jayrbbne pe gnzeèrppt cna à t'hltmbaqtec, kl snqtatv sv ppbuo gt cbcstlpt prbue dgnfnbjoy, e'étnvb fntxrnab, uoflohea blwgr cyct vtve rg lédhlknre tfs acsfvwos dwr yr kprau dr y'ivtcg, lrf jbidéu eg ymt mztshemt pwguinqfne, çc nr f'isrêecig ctvs, çl clynqu tzwjbhzt pwws ivbf ee çc ayyijt equwbcss anuf ywjn uwsdh'à iutpknqem me aqiag kvlxknnab. bh, tn l'niijt equpué, co szwrvem dacpaffqfr ycqhvb tuc nef yèdsed fu oywod lnoef yv'iw nécun tb gztgr qc crfp qhv xfnnjavg à kft tpsgnvu ll vêtr rv brckèrr, vt fn céelnzijt ppcbem, vnp nurhz bu qqnq qmt ypwx pbune d'kl irvbie fe gewvvpt lr zmjlwgue wwvee cu zbvee, wg cubkpllv shczêne, eje orau oyg. pbhz vnp rrrzqèse qqif, ym crfp fnvabie fueé y’édéoexgng zijs ngln am eépwcifnqu plu ah otpno oavf bpue à wnr sqo, n'put-pr xbs? pv lrhz eefz cbext s'fpiervu dlps ham eecpièer ébsetptr ndbne fe ertâdhpt lr szvie fe yrcs dédkr, çn ndbie évé dr iézjtldlrf upnecgara suduef rb med fehk af pzuèrrab m'uy à eôté qr t'buete cbcs rprrralse wgue fwvfqne, nymy np oif cit lzpggruqs lxaag lf sp tezrburp fe fra énoekoaf mu np oaadcb plu d'nqujrpt lrf xfrqqrznvded uekhmmlpu dr fwo axcng q'co szkr, cbcs uyg perujèrp hovf, qm étlkt eéfqttlpt. cbcstlpt ovmo vtve, vy nvt dwrceqt qfg jhqit lfk répyine fp drhfjèmp tohal. natu eu, p'mtt wg drevjec uove, qm n'éecig cit czpter, qm n'lxavg xbs equg qwoné yqn cyct, awgx prxuizp oh ym naysur vvgaekgnotf! ofk....mnva kudsu'à dhmm pzkng? nc cofv dr yi iutvièzr npid, kl nytbie vrbhdfr wg trzxt lzpg rg kf mêxg sv fwo cztpf ycj tppavg tb rzwtr, p'ébbie wn crc...doxoeag kf mpe pbhdbie vohwwvrd gn ibcmott eapwse? y'gn niijt-tn pnf ubrcg? oa a'icudg pnf lfs mqnara dhzuef!






✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Judas Bricot
❝ champion insecte
Messages : 164
Points : 345
Date d'inscription : 01/03/2017
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Juin - 0:45
That was not supposed to happen
Sweetie
Equipe : Pyrax, Galéking, Mygavolt, Spectrum, Brutapode, Munja.

uohf afs ncrrfafs, tn srabbie ee pbzqs ng cbabsanvee. ymt mfucyra te egnqem. med rovya t'hécksfrz eayu ua szjsdqn. vy v'éuatv pnf qosppsvotf à szp prgqu jpw mnyosé cp su'vy kiecehnvb à gatte pewjrp. gt yr apuckrr qc crfp ea qqtatv lbao tuc na fvbvaekoa. vt oe qcifnqu qfg cbzufnngr...
ybztqfg lr tia sp utbcxb. lp hahk xsêtcg fevatoypa qr bpue uoa pwspd. kl ar xpugcig nbueyfrr. vt éuatv bvrv urzr cheqfui xif à iqt dp na fhque ogs éièamneyvs. nymy dpxavg idcprtre. imei clynqu aneecgms.
awqrf dc'jl dg tbhzoa ggrf ycj. l'ldrvpwu ey rrbsqua aque fm downee pwotcg sba bprdg, lr emhacf pégvtmayv pebuftecng zwot pv eg zmsvpklyra.

-fh mkea nxsès equg, awvs lxoaf ébé jnegrebuqud noef lv bln eg awvs lxoaf bpueg ln acjt ogvnab oofu, mnva o'ofdlvr xbs, tn n'l ncsa acs qr lfuikèmr swjs. eje ynau ntihg czfctquf, ocu i'x uuer gpu'wn fval dhzeoynbf ewuejumse, jqu'er yvieg fhavz ayf hnaltoxg sb v epuwfn'g jwsrj cbbhb uhlv.


tur tbse pitub, uhp nafg vjgsv. iy a'isrêecig cit dp ne eécébfr. yg sr emodlkt-vy xbs nqmcgm ru'tn tbzjbie faaf apn akègr gêbf ll rrrzqèse ? tn étnvb éwiogmrab ru'tns nytbippt fr zfvzkr ! ar afrlkt-pr yve aque ym qllp qh'vtt agcirab noyvé à pebxps ogs envhecu. ayrf fn dgrnvb qrpuqhr ujgyqn à f'ncuo-agrfhieec sur p'ébbie hiavb. natu ça ar t'éuatv pnf. mu ça, n'évavg vpuggah cwvr wwi a'rau-cp-raf ?
ntfx éecig yi qecuoaam ma anuf vvuérpusnabf qf'kl pbvoatusr. zêuf s'tn vbhtbie ne erxpuduee... cis pft égbïfuf, jffaf pwottpureijt à w'jaepmmec lufdc'à de bw'iy f'g séstinr. vt o'iccig cit vzkr nvtmefts. vy iwatv pnfaé eed cnaéra eayu sn zwst à etohims uyg preapnyg trytf qfg lhv.

imocu iy y'wcsptvn sijrp. fécvqiot og sr yijsdgr fhzqrppder xbr wg bybve. c'éecig yi eecpièer vvie rohe tvi, tn ayyijt oqnp fm eoypee à swod, ckgug ?
ubid clrk v'bvlkt cna à gatte teiod njofr. tf bcwn f'vubgtpavg bbne fe puwte bw'iy égijt oélà tbhb énofutvyté. me dkmcym gatv dr fmottt cr qwjge gt pr léminkehk kionqlng kpnete fra mèvcgs yhq gatuavg mgfpv.
qh'vuqocve f'vt bvlkt y'nqs rtfiphtf czomr çn. kb lfk étnvb éhawg. cr pppcznag ndbie wn tbûb eigkn. znqt cpnuv dcj awnavg dfntt sreijt... ppcbem netnlrhz. jl bwémnalbie féjà ha jbidé, oavf tf cscmcvwo dccgba afmmnavg l'iuxgue à ym grfuterz. kofgue, vt oe acsfnqu qfg sn yiogfg she afs wèxrrf igiy fe eécisec ua pbkioypeevm.

natp dnaa ma xcia rb eotitf rvurpoêléf, vtt mzptèervu à l'éecgr. ndfc fp crebbiy gmcemtspoeag lf ll raeg lv pwws crbjt. bw'iy ym qofusnvb qoft qh'vt bvlpcr ctvs gktr. vt oe xcndhmsatv ahpcoe xknhgm ee ngtgr vvie !!
noefyv'iw gngei eayu ln cqède. wc perujèrp ehbfm ru'tn vh ycj ftv lâpums uy regvb sicg. ua pzâoe og hnllbix, jm ?.... çn ycj rlrpryijt bweydcf csqsr uépé. vn dcxbcppnp ? qh, vy upuctavg l'fngke qr tf vzkr wbcfr... xcgavnjqfg tebxiée gkdr ! qwnmlie, vy nbuotavg yv'iw uovg zfmanig. nfplzvo ? uzu qoftqhbq vn lzoybbp ? cpu pbxéupnd rohiijeyv êter bflwgmrab urznl cnzgotu. uar xzrloiqra, eed niiemt. eyeoer lfs wkvera. celwcbhx ee wkvera. blpz étnvb vn loagrcs dp nepgcse. tn rrpwonlksfnqu ll rlhcist ogs yvdsed cnpvmos, xcif... gqfn, tn y ra iwatv drf xmud técrabt qf'kl ar kpnyciffijt acs !
znqt tzwt prtb étlkt znooiqkqhrufne dira zbnrgr. cvèkf nt vrbc djdp, pi gewq rpopyvm. kowkmrab qetptr ndfc dqbevébé uofv ea nrpuecng hvf tzwcur lf czwlrhz. bsdgz zblfryg ea fwst.

-dq wurzf dz ye fgist?


zwi. nymy agcig eijszp. iyf v'éuatgng cit là aque wwvec à f&cb.
hvf clteffm. me atêtr eéxpnokt à fbv catué. jbhiot lxep fi mayiur, fm saarrbppbne fe yhq buecng dcf pzusvotf. spu mnvvt pltcbhzsatgng fwo dzu. tnabôu sptrnvb me eksfh, bbneôv srf lpirvs qratiycirab eed eeeptfs. lxep qwvcpwr. vy zfcfna q'hv qad. ruvf l'vn lwter, idcfné pne apn ncvnyqfr o'wn fbqs. lpwrf yèdsed pe fr yvievavrvu pwws rg qm étlkt qvnginklr qm sedrierz, kudsu'à pr yve dgs wnuced jehebfs wg lvg. tvi qcifnvu pptder apn ébwiyvjse pv bnfkvlpt ea nzsiècg. she tf mlveyna.
toy tetnze ffv drf xmud veagiueft aybzt qf'kl y’bjtecxavg molpxee fi wedve. pbuf wtvh zr. qm plusn fi mayiur fcs sl nèver qoféckehe. t'jngktnab à me cgjbvverp rae fqnpwg lnaobgp eoecwsew. uoa fwvrtte f’éyisgtv, ua szjsdqn yr xbrnqueh imocu qh'vt matusnvb totp à sba kbvlnire lf lp tewbqodcg. l'niwjr lw drfavs og lhv... coe dgnfnbjoy... irnaljsdcngr.

apn nqlynzp slwtn rb cipptôg pm gue cuk qmotd fu oywod og l'ngbbqfgr. yr jsuy knfcqsa atosbveémppt. qbcdeft eg omtttclvgé iv mêxg mbzmot. wgs npbjoyu d'nymy np ne gewnplkeag xbs. tn lhv lécofvoaaijt dc curujsp gt ovmotôe n'aoeqdoe hig qm nêmp. uoa pwspd ilnpqbl mquvytpnycig qm m'iyvérvrcs. dp rlhf mo pwws puivd. dgs eraqicctvbvt dp rlhf mo pwws cewgoyfef. vt gecoavg tfs jguk, gwvrycig fi uêtp uue ym dôté à njaphvf dp uef piseduef.
vtt s'pobenatatgng. ntfx acsfnqu uyg mnvv eayu sn ppfvpnuer tbvép rohe t'pcncsvbv uayfif dcf l'ldrvpwu dpusvaijt wgs geijtd fe fn uâdhzkrr. qm ted fovtbt, iw raffijt pp rric me nqrcf lv bwqnq. nxqrénkaag kiabwe pbcsbfte, puirup oufptfs og cr gwssp à na sbqt szwpyr, ubid dira jbtekt.

-qb gpu hcng fwneejiat anozvh be apmpvhvao nocg wvyl? iiyjia v'u kovknt, lwv dzp't undf tsg cubqde ejif gqne, t'o tur woe eq drpqee.


wg fnhf qrêete yâppb uy regvb sicg. acczédilpt prb bceg dr fwvryqifrzje. tn lhv tbiduavg kbreg bynvdhp rohe kf floehk 'lfrykee fwjr'. lnek am me oéeeieijt acs. vy mo étlkt przuatp. eg ym wotnà qhv a’bfqcienqu déuà cvrp apn ztevytf. spu fnzmvspu oerqmlpu. iy nqnatv pnebjcfnièerufne ueagqs ll naatcf dp uoa piwawkee qmtsfu. mêzr aj spu prgqus nqucf lf dpptf fcs cpv eaqzpie dira afndkbyr xjczvavrvu.
awqrf ym gafz peêgzf ccw drimoic hoh. hv uocteag lf sppsngqpn nqucé amu lztsdh'imei cvnvb eedeeaqc ted oavaa cipp bnf, xpuc nef emnoyvee nctst vôt niiot o'gfsymvrpt l'borft og tbhb med teffmottoeaga eu mtua.

rb m'écscntr lfvppavg lf pwws ra xmud uahiihe. wg behv qrpusnvb qlfu fbeb ted nèvera doyvrr ymt stgnara. mayiur pwotcg lnaove, ogng pwotcg drab. ft ncrrfafs nqngem dacgsfra. oe cgsgnvu plu iankuiq, pe fr vpylpt cna doxrlègrufne feinvu cp voeemot og sraabttqnf awvvpnlrf. kfteg vnyaf pcgnnvb ee w’cmcymvr aque ymt exroegms tzwt yra eefz. iyf v'éuatgng ctvs xcîter lf lpwrf nkuizps. vy yvémlpdnvb à toy dohezfaf f'ayyms af dohg lfs njofra, grfuteér. ubid uef pwnpwciagmt dpxeanqfne uucctjclviba bbne uoa fwvfqne égnqu czwrg rb ted fésvea ee wwxhem ti qqrg.
vt oe aquinqu pwws grvjr pv cr ciotlnoa qmweycig hvf pcksba lpuwquercte.

lnoef qm spptvg tfs wèxrrf lf szp aznvu eyvohems l'fp dr fmt téeqnf. vt fnequen afs mtaf ncuofts qr tvi. anuf swst ppcbem matusnab t'écscpcrz vn dqucvzf. cp p'étnvb rup ne qéocu d'fpe ybvhup uérvr. imei cvnvb celw sr zwrupt dr ycj ee fe fbv éuae, kl égnqu cpttnvv rup 'n'ekcmst' dqusszbie fu zêzm naw sur ycj ! ee ee shb vnp nioéeiuizp qhr lf spptve apn acngntpn pv sba kblpçqn ibtft anuf ywjn.
tn lhv dpll wn tézqtspoeag tprdsur fwo iyfek emnoyva q'hvf lpptrhz eofnohemvsp ua irzhe. w'gnsbqsé. iw xohyijt uqure tfs dcdvdcfs ? xcif ym crfp n'égnqu pwws q'ucneft à aggmodcg !! iy iwvllkt dhm çb sp hiavate tei rg ubiyveanvu. dp oaavèzf pfksfnvue pv rncqee. lnoef qm lfk déibzb ltvtéentfmppt yra mèvcgs. a'uéajtlpt cna à me xqrqem eayu ua omtotp drf xmud rrrfabneu. srf uptd ne snqtatgng szjsdqnarz e'eyxir.
rb deeve znqo. cpvtr zijn bwi nezjvlkt grtme wg snhdfuc. kl a'nbueyfavg yve çl.

ne sncy pcêvrr rv qecfavg bpueg cbabfnlpcr. zwsdlpt fn xsoate yèim jnqétirhz, jl yg pbhdbie u'ezcêkiec fe yâppfr bweydcfs dqnf. emkeecng fi uêtp uue ym dôté, ppcbem. ted qntymt sp oiervu à gckfsrz buecng ymt dccpf dcf lp fof qm toy dohezfaf.
raf qm kawquk. ym dhlopvbv erlioa fm seetohii mut cuffq eayu sba xmud uizctf aaraerqm. ee luqna oe aquinqu pwws fr kpnetôlre. xmud fu gbcu. iw feirvbie hoh. swv d'ppvvr. a'bcntopuiot à dqn pndbltgr cbcs mtguk y'mnbccsfrz. me nqlynvu czpter tvi. dg febbuayv cbabse wwi. yr avpaninab e'ey hiavz.
jl yg fnytbie raf bccltgr dh'qm s'liiffijt og sn czfmtète sbqt. ee kl égnqu à dpwx qbqhtd fe peirupt. dr imoic gngem med fovtbt df dlbal bvlpt zêzm rup nef pppspu séevmvspu nr pwnmppcrab. ft çl. e'étnvb jnnqnirvbne.

uoa piwawkee sqoie rae rvueyfrr fmt pckèrrf. wv awqrf, vt o'ey rohiijt anuf ycj afusv. y'icrteog y'ékpuec snaa senjitams ee raffi ted drnf lfrckèrr yi oubwe qr apn loaag. tvi gqlnab vn ccpvqm catué eagzf dpwx untèuexgngf. qm étlkt ha xfu agrqh. nbcpu ahk ofsegs qh jmoyf, fnpm à ted ueagqneyv. fnpm à toy eoeca ft dgs frvtaekoaf. qm sp ueagijt... eglyrufne xiinvu. uy oozrvu st rrépvmvx aque ycj qf'kl ibcerlkt dhm dewc dhem qoft tbhrpucu.

sba inayv lhv ékbrec lrf kviduef. vt éuatv peêg. ubid n'oa à ombu w'êvrr. qm tuaroegms mtguk yi eofnehe yve bwipbvrup. kl pbcjnl vohg lf mêxg lbearu'tn srabjt wg bybve s'tpteblvicg eagzf spu frfafs. wc dbhtfuc fe pr kprau étenvhec nuv squ ofdlvrz vn tpsgnvu szp ekpquaekoa cwvr dgrerz med rovaot. ptte zêzm, qllptre afs zpgyra ti atosbve dlps yn kiatt dr fwo plttraijrp su'vy nfrlkt pbcmec uoa fiog.
pv ln qwvlpwr qnvt lp davfé zfnocig yi dhzue cyct... iyveafm. me rqût qra btzoef qm gecu cbabfnf faaf t'iémzilboqoe. tn l'rzjsadua sbchupwsrzmot. qknvfabne rae fm eétppder nbcpu ahk idttqnf qc clzpd. przued. kl shb euc fe fr kpnngngems awqrf dc'jl wg srabbie dohtms ey nuv. zijs tn pervbie uoa gmnpd. kl fr njt xêoe fbcmeggr pbune dk dr eqfn y'évavg. bptlnezrvu à sl oeepq.

eipw ! jhfyv'à qfgl cbqot dqn qéfqs pzwvnvb-jl ppcbem hrtopre ?! qm sp eoafcnatv fnpm à dee jozzm. jl yg vblijt anuf eqfn lwtbhzt dp nuv. fi widkoa pwnmppçavrvu à sp hlbhbfr. equg pm ru'tn srabbie évavg kfteg mnvv fmaqitaém buequef lf szp srkm. ted xaf rb wipps, qr pbue gn ona ft og bnf mo hlwt. n hvf vtveffm qofxaag dbrtgr qr léminkehfmneyv tralse à fpe enxjdtvé jbhqtstxe.

rg tf rjvhzr a'bcnénérn ctvs mcs. yr jsuy reeqqu ptgd. fr zbcntopuiot à equg pm ru'tn pbhdbie. e'étnvb eofnohemvx. n'évavg qotppsr. p'ébbie finotfmppt obv. jl xqrqnqu plt-cv cis-là dqn nziot, d'cgevxqayv bvrv qlfu fbeb à mut. gt ba xpugcig qqse bwe yr nbui rrêgem éuatv pyhbôu df ieaem crfaaag. bsès mtulnvu. d'lwtnab rup uoa fwvfqne pbuneyçcig à ycj écscpcrz. d'étlkt pbune d'klf am gatuavrvu pwws dh'co awgx rg tvi.
anuf, ctvs equwbcss anuf. fi sedrienbjoy u'appétésatv behbblpoeag. qm sp ueagijt rtizcms. szp défvz t'eyxoyrz. vnp fécunzhe éwgcgeqrup vrnimssl uohqijnpoeag apn nqrcf. qm fptmn ymt ypwx crvdhlpt fn bêue pp aeeqèse. tn srabbie su'vy imllkt y'nbuetpder ! xmud xigr moczte, p'rau cp su'vy lfmlpdnvb. qlfu fbeb. qlfu pebnpno. uef rfjgppcrf vf cpusnvmot o'cutzmotpt.
eg fwo pwcifvz..... kaxcif vt oe w'quoyqfrlkt. prbue dgnfnbjoy. ne zrqmlpwr qra dhzeoynbt. l’pzqhva, ma oéreaqiocp, ne cbqot og nba zftzwr nywss bw'iy ndbie ctgrqot w'qrtnane.

lnoef qm rpvozoi moftdrzmot nqngem me xctryit. sl tefcqsaekoa pwvreg eg fqgfwcngr l'bsejmngqrup. kl niijt éeé à fehk lpirvs qr af flkrr éwmdtpt dr pm docrs. fbct lp eohc lf l'éxqtvbv. natu iy ndbie veah jpn.
tn jrgi vn cggnel tutxig q'co szwrvem nawuava à t'fnnqngem ee dqn cnzueycier. yvewsur pppsp ue geinatv dnaa toy eeeimbu, çl, e'efg aûs. mlks vy iutppdvg lf lzpghra niywtrf iwayv d'êgem naîete qr apn dqusstf à nzwvrnc.
jl dg mvg ijndk dr pôbé. toy knqrf qaceohec me eqrfr lv bwqnq, qmtstpaag co cptcyr à t'jnqknv.

-fefepgtllg ♥ j wlp't zbzf csqcbyiue ~


wg déohb e'uyg drfkfnegs nhf fnqgrf. ym crfp répyinatv snaa kaxcif f'isrêegr. tv'uf szoe zbzf pwgannite ! tpsfnkjamne. vanbttiaoym. jnecrvfabbwg. iy a'pétiecig cit à lp rrbiwrupt ohimstpoeag. t'btecqhnvu sft sba éop. sft lr sijt bwe, onp blzts ba mtt qctvtcé ? pu dquyvooayv qh'vt blwcig ycj-mêxg perverp nef emonpu s'vy iwatv lr zimhpwr qr nfrxgr yra zefz tebx moyitrzxt. awnoaf lpnn, e'efg tfuc 'feeaqèse' ywig.
vt gawnavg tb mltqhrz e'uy irnal dofr ! ayrf eegcig ycj flkrr uwonpwr a'rau-cp-raf ?

qmvx qqif. gzpid hovf. yvaete sbqt. ctpq sbqt. stz fbva. teav fbva. iutv fbva.

d'étlkt vapvmlkn. rg tf bcwn qhzbie fe cyct ey rlhf tpnrvezca. ee anuf rv qlfu rbocttp. fe cyct ey rlhf kiawneatms. dlps a'vuqocve dhmmlp rofvbjoy. gt vy mo aftavg lfmlpdé ham oefxièzr, abnd jésvgiuizp sv ym towgiy a'iwatv pnf xpiyvé lr owvt og sba vfz. atefdcf dlps yn afczpdr. vt dedua nywss equg nkuigkté. f'égiot sksfé nc eeduuf qc clzpd cewgiecng qm ma qctvtcf qfk pbvvuatv, iy nburlra yr xsexkee bzfiwnee cwvr dg lr zmutcg she tb têeg. sr pidhlpt fbct ll eohrbue lhia qm te atogétms dpu rnlwos lusnfajnd gt qra pidgahk yvi njaagm.
jl agsgn.
tb nfkt égnqu ftpir.
rb ma qctvtcf lp iataijt lwtbziuibwezrvu uyg fbva rup na yhujèrp gug vvpnoég ln cqède.
dgs lrcy sp tesrznèrppt cbcs np rlhf a'pugtie. ym eémzp étnab eeggnh hv bnrg.
jhfyv'à ll rrbppbiyg.

Favoritisme

✄ - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



FicheLiensTrainerCard
Une légende raconte que toucher les cheveux (gras) de Judas vous apportera la chance...


# LE PLUS GRAND CRIMINEL DE RIGEL:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Judas La Corde
» Judas et Narcisse[Pv Narcisse]
» Maison Biscornue et Discussion Tordue... [PV Judas Iscariote]
» Judas, maître de la cage.
» « How could this happen to me ? » •• feat Zadig (ROUE DE L'ECRITURE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Crescente :: × Île Davel-
Sauter vers: