AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 11
Points : 50
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Je profites actuellement de vacances Rigeloises. XOXO
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Ven 16 Juin - 18:14


CabaRouge
Aimer la littérature, c'est refuser que la beauté soit mise entre parenthèses.

Pseudo × Ananas Jovial
Âge × 17 ans
Pays × France
Avatar × Reira Serizawa - NaNa
Petit mot × J'adore vos Gifs wow  
Code du règlement ×
YOU



Nom × CabaRouge
Prénoms × Cassie Prairial
Âge × 27 ans
Originaire de × Sinnoh
Groupe × Autre/Peuple
Bonus × Touriste
Equipe × Rozbouton Lvl.5 - Floréal
× Momartik Lvl.15 - Nivôse
× Plumeline Lvl.12 - Vendémiaire
THEM
Caractère
Bonjour à tous. Au vu des faits (il s'agit tout de même de MA fiche, de MON propre caractère...), je vais procéder à une auto-critique de ma personnalité saillante. J'espère que vous ne m'en voudrez pas. Mais rassurez vous je suis une jeune demoiselle qui sait se projeter en dehors d'elle-même, qui pratique l'exercice de "prendre du recule" afin d'aller de l'avant par la suite ! Je ne ferais donc pas de descriptif idéalisé de ma personne ! Bien sûr que non ! De plus, étant professeur de Littérature de profession, je fais parti de ce groupe restreint de personnalités qui jugent les compétences de centaines et centaines d'êtres humains chaque jour. Analyser mon propre caractère est donc, pour moi, une bagatelle. Un exercice de courtoisie en somme.
J'espère que vous êtes prêt. Nous allons procéder en un plan détaillé comme j'aime tant en faire durant mes heures d'enseignement.

I) Une fraîche fleure que baigne la rosée

A) Une femme d'apparence fragile...

Cassie Prairial CabaRouge (C'est moi hihi !) est une femme qui, au vue de son physique frêle -mais néanmoins relativement bien organisé, et très beau- , semble être très fragile émotionnellement parlant. Il est vrai que sa peau pâle et laiteuse comme une perle, sa silhouette de mannequin de renommée internationale et son regard de biche câline peuvent prêter à confus' ... que ? ... Oui ! Bien sûr ! Je sais très bien que la partie traitant de mon physique doit être abordée plus tard ! Mais laissez moi m'exprimer ! Pour l'amour de la langue bon dieu !
... Non. Maintenant ça ne sert plus à rien ! Je passe au point suivant, vous m'avez vexée !
Grand I, lettre B !    

B) Mais d'une robustesse psychologique quasi-inébranlable.

Comme abordé précédemment, il est vrai que le physique de la jeune femme lui permet de parfaitement bien dissimuler la force de son caractère. Cette force, elle la tire de elle d'une intelligence remarquable issue de sa formation d'excellence dans le secteur des sciences humaines et littéraires. Mais en réalité, elle a toujours été dotée d'une rare intelligence. Elle possède une capacité d'analyse hors du commun et la perspicacité des plus grands détectives que cette planète ait porté. Elle s'attache à toujours aller au bout des choses. Elle n'est pas du genre à juger sur l'apparence ! Absolument pas !
Très positive, elle passe au travers des difficultés que la vie lui inflige comme si il s'agissait d'une volute de fumée. Et sa grâce naturelle traduit un profond équilibrage mentale qu'aucun, que nul, d'aucune façon, ne peut faire vaciller.
Quant il le faut, la nymphe de Sinnoh agit de manière calme et posée. Elle ne cède jamais à la panique.

II) Une charmante demoiselle aux milles talents

A) Des qualités amassées au fil du temps

Cassie CabaRouge n'est pas uniquement une belle femme -très belle femme même- d'une stabilité remarquable. Elle possède également bon nombre de qualités impressionnantes. Amicale depuis sa plus tendre enfance, elle est très sociable, bienveillante et a le sens de l'hospitalité. Mais ce pour quoi tout le monde l'aime tant, hormis sa grande -voir démesurée- splendeur physique, c'est bien sur pour son sens de l'humour aiguisé, sa rhétorique acérée et son art de la conversation poussé à son paroxysme. Cassie aime les gens, et les gens l'aiment en retour. Pas une seule personne ne l'a un jour détestée. Sauf une fois une fille qui s'appelait Margaux en primaire, qui n'était qu'une jalouse fille nulle.  
...
Excusez-moi, l'émotion me gagne, je ne veux pas verser de larmes, mais bon... c'était une étape douloureuse de ma vie...
Mais comme dit précédemment, cela, comme d'autres épreuves, m'on rendue plus forte et plus belle encore !
Ayant un goût du partage, Cassie est une demoiselle juste et bonne avec tous, faisant son maximum pour être égale avec tous. Elle est altruiste. Oui, elle suit des principes de gauche. Mais elle appellerait plus cela de l'humanisme.

B) Une passion brûlante pour les arts

Cassie possède un goût prononcé pour les arts. En particulier la Littérature. Très cultivée, elle attache beaucoup d'importance à défendre le patrimoine culturel. De sa région d'abord, et du reste du monde ensuite. C'est un peu une Muse aux milles talents, une descendante directe d’Apollon. La peinture, le cinéma, l'écriture, la sculpture, le théâtre, la danse et j'en passe... Rien ne lui échappe ! Elle se nourri de tout. Et bien sûr elle fait allègrement profiter ses classes d'élèves de son rayonnement de savoir en matière d'histoire de l'art et les convie régulièrement à des sorties aux thématiques variées mais centrées vers l'Art.

... Me donner un défaut ? Hum... Bonne question... Je pense que souvent, je suis bien trop gentille et les gens profitent de moi ! Que voulez vous que j'y fasse ?

Conclusion

Pour conclure, nous allons voir des témoignages divers et variés de plusieurs de mes connaissances, amis et personnels issues du cadre familial pour certifier, valider mes propos.

Camille XXXXX, connaissance proche de Cassie. Coiffeuse (26 ans).

"Olala Cassie ! Elle est très excentrique, elle haha. Très jalouse aussi.... Très possessive... Égoïste... narcissique... Hautaine
aussi .... Elle a une très très haute estime d'elle même et déteste qu'on lui marche sur les pieds. Son dernier mec n'avait pas le droit de sortir de chez lui, ça avait duré deux semaines jusqu'à ce qu'il revoit la lumière naturelle du soleil. Et puis c'est une DramaQueen. Elle fait des crises pour tout et n'importe quoi, hurle et tape du pied jusqu'à ce qu'elle obtienne ce qu'elle veuille. La dernière fois, elle m'a arracher une dizaine de mèches de cheveux à mains nues parce que j'avais le même T-shirt qu'elle ! Ouai... Bon c'est vrai qu'a part quand elle fait ça, elle est gentille. Sauf avec les personnes enveloppées, elle dit que ça la dégoûte. Mais quand elle ne rabaisse pas les personnes juste pour le plaisir de les faire pleurer, elle est adorable ! Et c'est intéressant de parler de livres avec elle !  Et son Rozbouton est franchement trop chou !
Elle a aussi un petit problème avec l'alcool."


Marc XXXXX, Principal de l'école fréquentée par Cassie (57 ans).

"Nous avons déjà eu bons nombres de problèmes avec Mlle.CabaRouge. A maintes reprises, un surveillant a dû intervenir et l'éloignée d'élèves pour ne pas qu'elle les brutalises. De plus la majorité du corps enseignant s'accorde à dire qu'elle sous-note beaucoup trop les élèves et que ses remarques sont très très rabaissantes... Mais cependant elle a toujours été très charmante avec moi en tous cas. Et puis voir sa petite tête toute pimpante dans les couloirs dès le matin, ça ragaillardi les troupes haha !
Elle a aussi un gros problème avec l'alcool."
 


Marie CabaRouge, mère de Cassie. Fleuriste (48 ans).

"Ma fille Cassie ? Hum... Ce que j'en pense ? Bon vous savez, elle reste ma fille et je l'aime, mais bon. Elle est difficile à vivre. Il faut dire qu'elle ne supporte pas qu'on aille pas dans sa direction. Il faut toujours qu'elle se sente valorisée, etc... Je ne sais pas où j'aurais pue faire une erreur dans son éducation... Et j'y pense souvent pourtant... Oh oui ! très souvent ! Elle se prends un peu pour une diva... je pense qu'elle tient ça de son père !
Si il y a une chose que je n'ai jamais compris, c'est qu'elle déteste les enfants. Elle n'en peux plus et passe sa vie à s'en plaindre, mais elle est tout de même prof de Français... euh Littérature pardon ! Je veux dire... C'est un métier où il est nécessaire de supporter les enfants non ? ... Bon elle devrait consulter un psychologue je pense, elle doit manquer de confiance en elle, pour être si agressive de temps à autres. Mais c'est une gentille fille au fond. Et j'espère que ces vacances lui feront du bien !
Par contre, elle a réellement un sérieux problème avec l'alcool... et les grosses personnes !"




Physique
Décrir mon apparence avec simplicité ? Sans fioritures ? Quoi de plus facile !
Comme Vénus sortie des eaux, ma beauté charme, ensorcelle et empêche chaque humain, homme ou femme, d'attacher un reste d'attention à quelque chose d'autre. Je suis, sans me venter, un cadeau pour les yeux. Un petit bonbon à la mangue hihi !
Du haut de mon mètre soixante-quinze, je marche avec fière allure dans les rues du monde. Ma silhouette, gracile, en enchante plus d'un ! On me dit souvent que mon corps de rêve, sensuel sans être vulgaire, ferait fureur dans l'industrie du charme. Mais c'est mal me connaitre que de songer a me voir dans de tels entreprises !  Je suis une femme correcte ! Je suis professeure ! Je ne suis pas une fille facile, une dame touche-kiki ou une sauvage à la libido folle !
Du haut de mes 27 ans, j'ai toujours toutes mes dents. Eh oui, le vilain dentiste a laissé ma bouche tranquille. Mes dents ont toujours été parfaitement blanches et alignées. (J'avais juste un petit appareil dentaire que je portait 24h/24 et qui me donnait le titre de risée du collège, le privilège d'être exclu de tous les cercles d'amis de l’établissement et de me sentir désespérément seule.) Heum.
Mon poids est celui d'une plume. Non ne cherchez pas à savoir la vérité, vous ne saurez jamais mon poids. On ne demande pas cela à une jeune femme ! Sauf aux grosses. Pour surveiller leurs "quelques kilos en trop", qu'ils ne se transforment pas, une fois chez le médecin, en diagnostic d’obésité morbide, et qu'il ne leur reste, pauvres petites (mais qui prennent de la place) créatures, plus que quelques semaines à vivre, tout au plus.
Mes jambes sont belles et longues. Mes bras sont comme des restes fantastiques d'ailes, une légende -que j'ai écrite- raconte d’ailleurs que j'étais un ange dans une autre vie. Et mes mains, fines comme celles des fées, ne donnent que l'envi de les couvrir de baisers en pleurant et se battant pour les obtenir à soi toutes entières. Mais je ne les mettrais pas en vente sur eBay. Hihi vous voyez, quel humour !
Ma peau est laiteuse et rosée par endroits, juste pour relever avec une pointe sucrée ma beauté déjà surréaliste.  Mes seins, un bonnet B95 des plus érotiques, tracent la forme de larme de chaque coté de mon buste, laissant suggérer qu'à ma naissance, une déesse, tel Aphrodite, s'est penchée sur mon berceau, et, gagnée par l'émotion, s'est permise de verser quelques larmes, émue par tant de grâce dans un si chétif petit corps.
Mon visage, comme un masque de perfection dissimulant un cerveau d'une intelligence inouïe, porte de belles lèvres pulpeuses mais sans trop en faire, juste la dose idéale pour raviver d'antiques fantasmes perdus. Mais le plus frappant, ce sont mes yeux d'un vert si paisible qu'ils semblent être deux bijoux taillés dans le cristal du paradis. Enfin, ma chevelure d'or endormi me coiffe d'un aura de splendeur mystique, tel ces flammes couronnant Magirêve de mystère.
Mon style vestimentaire ? Je met de tout. C'est facile car tout me va. Je pense d'ailleurs très sérieusement que JE met le vêtement en valeur et pas l'inverse ! Mes humeurs vestimentaires sont incroyablement variées. Je suis très Hippie Chic, mais j'aime bien le style loosy aussi, et puis l'élégance du romantisme me fait fondre. Je peux aussi oser des pièces très modernes, glamour et pailletées ! Je suis moins adepte du style streetswear et sportswear mais je peux bien sûr porter des joggings, je sais que cela m'ira bien ! Au final j'aime mettre en en avant ma féminité au travers de mon choix de vêtements. Peut importe le style, tant qu'on voit que je suis femme !
Souvent en me regardant dans le miroir, je crois assister à une apparition surnaturelle fantasmagorique, qu'un spectre de beauté vient me mettre en défi pour savoir qui serait la plus belle. C'est dire tant ma beauté est grande ! Mais comment pourriez-vous en douter ?
.

code by Elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points : 50
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Je profites actuellement de vacances Rigeloises. XOXO
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Ven 16 Juin - 19:33


My story
« Je me sentais responsable de la beauté du monde.
Marguerite Yourcenar »
Sinnoh. Région nordique, mythique, mère du monde. Ici Arceus aurait élu domicile il y a fort longtemps. Ici aurait jailli la vie pour la première fois. Ici une déesse naquit. Cassie de son prénom, Prairial comme second, CabaRouge de patronyme. Une ravissante jeune femme. Et voici son histoire.

Cassie est née dans la capitale de la région, Féli-Cité, comme beaucoup d'autres bambins braillants de Sinnoh d'ailleur. Il faut dire qu'a par dans la grande ville, il n'y a pas trop d'Hôpitaux, et ils sont assez peut recommandables, en pénurie permanente de matériels, dû au manque de fréquentation dont ils sont victimes. Sa mère, Marie Gide, fille de la fleuriste de Floraville, alors âgée de 21 ans, venait donc de donner naissance a une jeune fille qui, toute sale, degoulinante de placenta, d'autres liquides maternels et puante qu'elle était, présentait déjà des signes certains de beauté qui ne trompaient pas.
A ses côté, Jean CabaRouge, lui tenait la main en retenant des larmes de bonheur. Participer à la création d'une telle merveille de la nature, a tout juste 23 ans, rempli un homme d'une telle joie qu'il est difficile de retenir ses émotions. Mais il y arriva. Presque. Jean CabaRouge était fils de montagnard Charbourgois. Il etait solide comme un roc, endurant et battit comme un ours. Aussi brun au cheveu que de l'oeil, barbu a souhait, la peau brunie par le soleil, il était bel homme sans pour autant être un véritable canon. En clair, c'était un modèle de virilité.
Marie, elle, était l'exacte opposé de son amant. Fine, délicate, fragile, le teint pâlot, on se demandait comment elle faisait pour ne pas se faire emportée par le vent du nord. Les yeux clairs, le cheveu blond, elle semblait pensive en toutes occasions, et chacun reconnaissait sa beauté étrange, mais personne, avant Jean, n'avait osé s'avancer vers cette beauté au point d'y gouter. La bouche, la peau et tout le reste. Les deux amants s'étaient rencontrés sur la plage de Littorella. Lui faisait une course pour son père, deux ou trois bricoles et un poffin pour son Archeoding. Elle fumait une roulée face à la mer, accompagnée de son rosélia, et humait l'odeur de l'embrunt qui embaumait le rivage en fermant les yeux, d'humeur poétique. La libido d'un montagnard n'étant que peu active, perdu sur sa colline, ses hormones s'activant le poussèrent à aller lui parler.
Et puis voilà.
Une beauté fatale née de l'acte charnel passionné de deux âmes contraires, 9 mois après cette rencontre.
L'enfance de la Nymphe CabaRouge était ce qu'il y a de plus normal. Élevée dans la petite bourgade de Floraville, à l'étage de la boutique florale familiale des Gides, où le couple a élu domicile après le mariage, la petite a eu une éducation raisonablement correcte. Fille unique, elle a cependant reçu un taux d'attention possiblement supérieur à la moyenne. C'était une enfant gâtée, avec les moyens du bord bien sûr. On ne pouvait pas tout lui offrir mais on faisait ce qu'on pouvait. Jean CabaRouge avait trouvé un emploi à la Radio de Féli-cité tandis que Marie CabaRouge aidait sa mère au rez-de-chaussé, à la boutique, contre quelques pourboires et le droit de ne pas payer de loyer. Ainsi que la certitude de reprendre la boutique lors du départ à la retraite de sa mère, un jour. Ils ne roulaient pas sur l'or, mais ils ne se noyaient pas dans la misère pour autant.
La petite Cassie était très curieuse, aimante et amusée par le monde qui l'entoure. Espiègle, elle aimait trainer dans les jupes de sa mère quand elle était de service afin de l'embêter. Puis elle riait. Aux éclats. De son petit rire clair d'enfant. Elle était aimée de tout le village. Elle était heureuse.
C'est durant son enfance qu'elle rencontra un stalgamin, qui depuis devient son compagnon des plus fidèles. Son premier pokémon. Elle le trouvait amusant sous son capuchon, à trembloter sans arret. Elle l'appela Nivôse.
Puis l'adolescence arriva. Les années collèges furent complexes pour la jeune CabaRouge. La puberté n'avait pas épargné la jeune fille. Comme un Drakhaus tout moche, stade intermédiaire entre le bébé Dragby adorable et le Drattack majestueux. Cassie n'était décidément plus une jeune fille toute mimi mais n'était pourtant pas encore une femme sublime. C'était plutôt une sorte de chose étrange, aux seins germant sous son T-Shirt rose "I ♡ Illumis" acheté pour même pas vingt pokédollars dans une boutique souvenir lors d'un voyage scolaire, au fessier grumeuleu, vibrant sous un pantacourt de toile blanche, et aux ballerines sélectionnés au rayon femme, taille 37, car ses pieds ont grandis avant le reste de son corps. Mais le plus complexant, c'etait le champ de boutons fleuris et purulants qui pullulaient et s'eparpillaient en goutellettes de peau sur ses épaules ainsi que ses lourdes bagues d'acier qui lui enserraient chaque dent d'une étreinte solide et qui l'obligeait bien souvent à postilloner, si bien qu'elle ne parlait que très rarement.
De source de joie, la petite était passée en quelques mois à une sorte de cadoizo boiteu, maussade, et très complexé. Première de la classe depuis son plus jeune âge, elle se fit vite jalousée et victimisée par le reste de la classe qui, pour se vanger, la battaient sur des terrains où il était facile de la faire déraper. La confiance en soi et la beauté. On la critiquait sur son corps, on lui faisait de gentils blagues sur le chemin de fer qui tailladait sa bouche, on lui demandait quand le train arriverait en gare, des amuseries de ce genre. Elle qui pensait que sourire et être gentil avec tout le monde suffirait a faire d'elle une personne aimée, elle fut bien dépaysée. Le collège ce n'est pas ça. Tout est histoire de Buzz, de clic, de likes, de fréquentation et par dessus tout, de popularité. Il faut rentrer dans le moule. Et alors tout se passera bien. Cassie ne rentrait pas dans la bonne case. Cassie devait donc subir le courroux des autres élèves, de ses gentils camarades. Elle n'avait pas vraiment d'amis. C'était plutôt un groupe de cinq-six pisses qui, comme elle, n'arrivaient pas à se faire d'amis et qui étaient les seuls à l'accepter à leur table à la cantine.
Sa vie réelle n'ayant rien de passionnant, Cassie se plongea vite corps et âme dans le seul monde, sans limite, dans lequel elle était libre d'être qui elle voulait, sans jamais être jugée : Le monde de la littérature.
Elle lisait quantité de livres, une pile pharamineuse de bouqins qui s'entassaient sur sa table de nuit et qu'elle dévorait avec rage, comme si sa vie en dépendait. Sa vie en dépendait. Sans toutes ces histoires, Cassie n'était plus que la fille moche du premier rang, complexée, boutonneuse et postillonnante.
Elle avait toujours deux livres dans son cartable et le seul cour qu'elle suivait avec réel intérêt, avec une passion ardente même, était le cour de Littérature. Elle buvait les paroles de l'instituteur et, si elle n'avait pas été si timide, aurait volontier eu plusieurs débat avec lui devant toute la classe. C'est ainsi que tout naturellement elle se tourna vers des études dans la filière Littéraire, pour enchaîner avec un diplôme lui permettant d'enseigner sa matière favorite. De cette manière, elle pourra apprendre a des enfants la chose qui la passionne le plus au monde !
Durant ses années Lycée, Cassie eu une surprise... qu'elle ne remarqua pas tout de suite. En revanche le reste du peuple, ne faisant attention à elle que pour se moquer, dû bien reconnaitre que la jeune fille avait bien changée. De Barpeau à Millobelus. En effet son corps arrivant à maturité, la jeune fleur venait enfin d'éclore. Que de splendeur, que de superbe !
Une bombasse venait de naître, en quelques mois, Cassie avait obtenue un physique dépassant celui des autres fille en beauté de quinze kilomètres. Et lorsqu'elle finissa par comprendre que de la jalousie naissait dans les yeux des autres demoiselles, que les garçons (et certaines filles) commençaient à la regarder un peu trop et que l'équipe de football cherchait a lui toucher les fesses, la jeune CabaRouge fit ce que toute ado persécutée depuis près de quatre ans aurait fait : Se venger.
Pas particulièrement sur ses bourreaux, mais grosso modo sur la planète entière. Au même moment, Nivôse le stalgamin tomba nez à nez avec une pierre évolutive bien particulière et se métamorphosa en une splendide Momartik. Inspirée par la beauté froide de son accolyte, la jeune dame apprit à utiliser son corps pour se déplacer avec grâce. Il suffira à Cassie de quelques mois à peine pour apprendre à manipuler les gens pour obtenir ce qu'elle souhaite. Elle est devenue reine du Lycée en moins d'un an et tout le monde était devenu son petit vallet ponchiot dont elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Ça lui faisait penser à la fois à des livres de success story, et à des livres de S-F sur les systèmes totalitaires. Elle hésite encore entre les deux. Mais son but n'était plus de rentrer dans le moule, elle était le moule.
Ce changement lui fit gagner confiance en elle, mais elle finit pas prendre trop confiance. De fille timide et complexée, elle était devenue belle, certe, mais également égoïste, superficielle, prétentieuse, égocentrique. Et colérique. Beaucoup de colère, masquant une peur d'un jour se refaire marcher sur les pieds, comme avant, quand elle avait tant souffert. Mais Cassie la Calliphyge a bien le droit à ses petits défauts.
Une fois son diplôme de prof dans la poche, la nouvelle femme qu'elle était s'établissa dans le collège de Féli-Cité où elle était quelques années auparavant, afin que les élèves d'aujourd'hui prennent aussi chair qu'elle en a prit dans le passé. C'est son gentil côté rancunié qui fait des siennes sans doute. Elle prit un appartement dans la ville histoire de pouvoir rester sur place. Un de ses admirateurs originaire d'Alola lui offrit un jour un oeuf contenant un Plumeline, cadeau adorable puisque cet oiseau pouvait la transporter où elle voulait dans la région grâce à sa capacité vol ! Cassie n'est pas si lourde, le tout frais né pokémon, dénommé Vendémiaire, ne souffre pas ! De plus, la beauté de ses danses hypnotisantes ravissait la jeune Vénus, qui prenait un malin plaisir à apprendre de ses pas gracieux, possiblement en vue de drague sèche sur le dance floor.
Puis le jour de son 27 ème annivairsaire, le 14 Avril, sa mère lui fit l'émouvant cadeau d'un oeuf contenant le bébé du Roserade famillial. C'est ainsi qu'un Momartik, un Plumeline et un Rozbouton nommé Floréal parsemèrent la vie de Cassie d'un zeste de folie.
Mais récemment, des difficultés arrivent dans la vie de la belle aux cheveux d'or. En effet les enfants la malmènent de par leurs dicidence a faire tout ce qu'elle ordonne. Étant une éducatrice sévère, aimant passer ses nerfs sur tout ce qui l'entoure de plus faible qu'elle, il est vrai qu'il est sans doute épuisant d'en être l'élève. Mais cela n'a rien d'une excuse. Lorsque Marie CabaRouge, aujourd'hui dirigeante du magasin de fleurs, voyait l'état de sa fille qui rentrait du travail, empirant de jours en jours, elle décida de cotiser pour la laisser passer quelques temps dans une région apte à la détente. L'archipel de Rigel.
Belles vacances en vu. Sortez les parasols et les coupelles de Champagnes.
...Sortez plutôt les bouteilles, on est pas des petits joueurs nous.

code by Elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 287
Points : 1265
Date d'inscription : 26/02/2017
Age : 27
Data

Feuille de personnage
× Team: Eleveur
× Bonus: bonus de capture

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Sam 17 Juin - 10:09
Bienvenue jeune demoiselle ! J'adore ton pseudo : très joyeux ! Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points : 50
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Je profites actuellement de vacances Rigeloises. XOXO
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Sam 17 Juin - 12:33
Bonj-Bonj !
Merci c'est sympatoche !
Finalement il faut que je précise quelque chose ici qui n'est pas sur la fiche oupsi, pour éviter tous malentendus dans le futur...
En vrai je suis un garçon ... héhé. C'est assez compliqué de s'en rappeler parce qu'on a souvent tendance a calquer le perso sur le joueur, mais ne vous inquiétez pas les gars, je saurais vous le marteler dans l'esprit hihi.

Merços de l’accueil en tout cas, j'apprécie que mon pseudo te plaise ouee.

Et si y a des trucs qui ne vont pas, même des détails, vous m'en toucher mot et bam, au cachot l'asticot ! Je volerais jusqu'au problème et l'arracherais jusqu'à la racine héhé.

bref bref je vais continuer.

Ah oui et dez dez pour toutes les fautes que je n'ai pas relevé ! Mon personnage est prof de Litté, mais bon, moi je suis juste un bouseux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 91
Points : 330
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Sam 17 Juin - 19:13
BIENVENUE !
J'en garde pour le message de validation ( cf pourquoi je ne réponds jamais aux fiches slash désolé ) mais la façon de faire le caractère m'a tué, j'ai tellement hâte de voir la suite. :'D
C'est vrai qu'on pourrait rajouter un petit "genre :" ou "pronoms :" dans la partie du joueur mais voilà, on y a pas pensé au début, bonne chance dans ta quête de te séparer du "elle" de Cassie.
Et en plus tu es prêt à corriger, aaah, on t'aime on te garde.

Bref !
Au plaisir de te croiser sur la cb !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points : 50
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Je profites actuellement de vacances Rigeloises. XOXO
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Dim 18 Juin - 18:49
Haha Merci !
Super ravi que la forme passe, j'avais peur qu'on me recale froidement, donc c'est plutôt génial wow.
Merci j'essayerais de me défaire de ce poids qu'est le "Elle". Sale boulet cette meuf.

Juste, comme il y a le bac de sciences demain (Grosse miskinerie, les premières ES-L), je serais pas trop trop sûr de terminer dans les 48 heures.
Dez de rester un bouseux oupsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Points : 70
Date d'inscription : 13/04/2017
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Lun 3 Juil - 21:12
Bienvenue à toi Cassie, et joli personnage au passage (en plus Reira steuplé). Si tu as la moindre question ou tout simplement l'envie de discuter, n'hésite pas pas à passer sur la cb ou à nous mp. Je te souhaite tout plein de courage pour ta fiche !

Hâte de te croiser au détour d'un rp !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points : 50
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Je profites actuellement de vacances Rigeloises. XOXO
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Mar 4 Juil - 14:55
Yeuh Merç gentil membre !
Déjà tu dois surement être un membre de l'élite parce que tu connais Reira quoi. Juste ce détail a refait ma journée tu n'imagines pas haha.

J'ai hâte d'en finir effectivement, mais bon je me laisse aller au rythme des vacances et j'en oublie mes devoirs de newbi nullos. J'ai une chose a faire et je ne la fais pas. Gros naze ce bonhomme.

A la revoyure. C'était sympa de passer faire un petit coucou sur ma fiche, repasse quand tu veux !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Points : 70
Date d'inscription : 13/04/2017
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Mar 4 Juil - 21:16
Membre d'élite ? Peut être pas, je prévois de semer le chaos sur Rigel avec mes comptes et quelques missions mais ravie d'avoir égayée ta journée ! On pourra fangirliser sur Reira sur la Cb autant que tu veux :'D

Quoi qu'il en soit, je cesse de flooder parce que voilà, le reste du staff va finir par me taper sur les doigts mais je réquisitionne un rp avec ta demoiselle quand tu auras l'envie et le temps ! (Sinon je me contenterais de lire des rp :'D )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 11
Points : 50
Date d'inscription : 16/06/2017
Localisation : Je profites actuellement de vacances Rigeloises. XOXO
Data

Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire.

MessageSujet: Re: Jeune touriste célibataire cherche quiétude. Mais du vin blanc peut très bien faire l'affaire. Dim 16 Juil - 22:19
I'm done with all thoses stuff les gars ! Dez des pour l'attente. Je suis sans doute quelques peu exécrable oupsi c:

Bon bref brouf c'est fini les amis
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Quand on cherche , on trouve . Mais pas forcément ce qu'on cherchait . [ avec Nuage d'Espoir ]
» Quand on cherche, on trouve! Mais pas toujours ce qu'on veut...
» La quiétude d’une retrouvaille {Pv Estelen} [TERMINE]
» On ne revient pas dans le passé mais on peut choisir sa destinée dans le présent ! (with Jack)
» Jeune femme sans orientation cherche mec pas mortel [FINIII]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ Paperasse et Diversion :: × fiches :: × validées-