AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 10
Points : 60
Date d'inscription : 01/06/2017
Data

If there's something strange in your neighborhood [Pv: Hanna]

MessageSujet: If there's something strange in your neighborhood [Pv: Hanna] Ven 16 Juin - 23:18
Who you gonna call?
Professor pokemon!



Pokemon/s:
Cryptéro, Milobellus, Zoroark, Motisma


« I ain't afraid of no pokemon, I ain't afraid of no pokemon »

Il était enfin sorti de sa tanière, le maître pokemon, lorsqu'un homme en blouse blanche à l'air patibulaire sortit de son labo, les gens qui passaient par là crûrent à une nouvelle expérience qui avait mal tourner et déjà on courait en hurlant à la vue de cette "chose" qui venait de s'échapper et poussait des grognements en plaquant ses mains sur sa chevelure argenté. Non, il marchait tel un zombie, au ralenti, on avait presque l'impression qu'à tout instant la chose allait fondre sur le sol ou se mettre à mordre la cervelle d'un des passants. Alors, lorsqu'un inconscient petit enfant qui n'avait pas remarqué la chose qui s'avançait inexorablement vers lui sentit la main de celle-ci se poser sur son épaule, sa mère arriva en trombe pour l'emporter sous le bras loin, très loin de l'individu. La chose se contenta de parler d'une voix desséchée et faible pensant toujours son interlocuteur présent:

-Quel... jour... sommes nous...?

Seul le silence lui répondit, et le silence, vous savez, c'est très....silencieux, oui, c'est le mot. Le scientifique avait si mal aux yeux, la lumière du jour, c'était insupportable, sa chevelure couvrait l'intégralité de ses yeux, si bien qu'il le préservait un minimum et lui apportait un tant soit peu d'obscurité le temps qu'il s'habitue au souffle de la vie. Son corps était presque désarticulé et rouillé d'avoir été autant de temps à parcourir ses recherches et examiner, chercher encore et encore, il n'avait pas vu le temps passer et son Motisma n'avait cesser de vouloir le nourrir mais il n'avait pas le temps. Combien de fois lui avait-il servis un repas? il ne se souviens plus... Combien de fois avait-il nourris ces pokemons? 43 fois pour être exact...ça correspondait à combien de jours ça? Bah, ces pokemons lui faisaient juste signe quand il était l'heure de manger pour eux, ils lui avaient même proposer leur nourriture, c'était touchant et très généreux de leur part mais là encore, il avait refusé, il ne pouvait pas perdre de temps. A présent, son pauvre corps était à bout...bah il n'avait pas de...A peine avait-il réouverte les portes de son bureau, qu'une aura sombre en émanait. Ça sentait le phoque, ça sentait la mort, ça sentait les mauvaises ondes d'un travail trop acharné, ça faisait peur et pourtant quelque chose fila à toute allure vers le professeur, son plus fidèle ami qui semblait lui aussi de se réveiller et remarquer l'absence de l'homme et sembla tourner autour de lui profondément inquiet.

-Pardon....je sais....j'aurais dû, en effet...d'accord je vais faire ça.

Cet air de chien battu, oui, Snappy se faisait disputer par son propre pokemon mais à bonne raison. Il fallait que celui-ci se fasse tirer les oreilles parfois pour accomplir des tâches rudimentaires comme aller manger et se laver et là ça devenait urgent et crucial. Alors il s’exécuta et une fois repu il alla se changer parce qu'honnêtement, il ne fallait pas s'étonner si les villageois l'avaient fuit en hurlant, franchement, parfois il faisait peine à voir. Lorsqu'il ressortis dehors quelque temps plus tard, il était un homme nouveau, c'est comme si on ne l'avait pas croiser précédemment, non parce que la chose d'avant n'avait rien d'humain, il était impossible qu'il s'agisse du même homme, de cette personne qui les saluait d'un air agréable, jamais très souriant pourtant Snappy était quelqu'un d'amical, pacifique et très intelligent malgré son côté burlesque et étrange. D'ailleurs aujourd'hui, il allait partir à l'aventure, voir un peu comment s'en sortait les dresseurs, comment allait les pokemons des environs et peut-être en découvrir davantage sur l'une des espèces ou faire l'étude d'une nouvelle encore jamais découverte?

[...]

Cela faisait un moment qu'il parcourait les environs de Cidade suivant la rivière sous ce soleil de plomb, autant de soleil le dérangeait, il allait prendre un sacré coup de soleil et en plus il n'avait rencontré aucun pokemon pour l'instant ici, mais il ne renonçait pas il....OH! Un Emolga! Fascinant! Non attendez...oh, il voit, il ne mis pas longtemps à comprendre que ce pokemon appartenait déjà quelqu'un et pas nimporte qui, il appartenait à...

-Tu fais partie de la famille Lockgood, je vois. Il me semblait bien avoir entendu parler de leur jeune fille.

C'était tellement plus facile de parler avec un pokemon qu'un humain, pourtant bien vite il se rendit compte qu'il n'y avait pas qu'un Emolga mais trois! Et parmi eux un Shiney?! Très intéressant! Le motisma s'amusa déjà à tourner autour de l'écureuil volant en émettant quelque petits bruits comme pour l'inviter à jouer avec lui.





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» You met me at a very strange time of my life. |-| w/ Harley Teller
» STRANGE/ COMICS/ BD SUPER-HEROS EN GENERAL
» * Strange Scotland •• Time OF Maraudeurs
» Iron maiden Strange World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Crescente :: × Cidade :: × Sentier 2-