AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 1281
Points : 3172
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Mar 1 Aoû - 20:48
Reflets sur l'Eau
 
Like no one ever was ! To catch them is my real test, to train them is my cause. I will travel across the land, searching far and wide each Pokemon to understand the power that's inside. Pokemon, gotta catch 'em all ! It's you and me, I know it's my destiny. Pokemon, oh, you're my best friend, in a world we must defend Pokemon, gotta catch 'em all. A heart so true, our courage will pull us through. You teach me and I'll teach you.. Pokemon, gotta catch 'em all ★

Concours Reflets Sur l'Eau
Ruban Faisceau
Catégorie Libre

Les tambours sonnent l'heure de la finale ! Après une première manche serrée, le public a dut trancher et élire deux coordinateurs parmi tout ces jeunes talents !
Nous retrouvons donc en final maître et disciple : Vanya Nawra contre Lupin Dépiss ! Le combat s'annonce acharné et serré pour le plus grand plaisir du public !
Mais avant tout, établissons quelques règles de base !
La deuxième manche est un combat pokemon qui ne suit pas les règles d'une arène. Le combat ne dure que 5 tours et si mettre K.O votre adversaire vous donne un avantage certain, il ne s'agit pas là de votre ticket vers la victoire. En effet, il s'agit ici d'un concours ! Seule la beauté d'exécution de vos attaques compte ! Ainsi, à la manière de la première manche, chacune de vos attaques sera notée à chaque tour.
Au terme des cinq tours, le coordinateur ayant marqué le plus de points remportera la victoire.

Alors bonne chance et que le meilleur gagne !

Vanya Nawra V.S Lupin Dépiss
Amarante lvl.23 V.S Follet lvl.22
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Points : 398
Date d'inscription : 06/03/2017
Data

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Dim 10 Sep - 21:51
Bitch please

I'm an artist



Attaque : Feu d'enfer.


« La poissonière a fini son marché ? C'est pitoyable Van', tu pourrais au moins avoir la descence de laisser gagner ce morveux au lieu de nous exposer la parodie d'une coordinatrice que l'ont dit talenteuse mais qui a, au final, toujours été à côté de la plaque. Et entre nous, ta tenue quoi. Elle me brûle les yeux. Alors pour une fois prend ton rôle de maîtresse à cœur et épagne nous quelques baillements, d'autant plus que les juges n'ont clairement pas apprécié ta petite escapade. Il serait stupide que tu reviennes la queue entre les pattes auprès de ta si précieuse reine n'est-ce pas, et ce auréolé d'échec ? »

Flare avait parlé, et comme toute les fois où ce dernier aiguisait sa langue acerbe, Vanya s'en était vu piqué. Vivement. Et pourtant ce fut d'un pas aussi noble qu'éthéré que la belle à la chevelure de feu balaya la critique pour retrouver dans un sourire aussi impeccable que feint ce banc où reposait ses affaires et le titan qui les gardait pour finalement s'y accroupir et apposer son front tout contre celui de ce démolosse au souffle ardant qui l'accueillait dans un jappement puissant. Quelques promesses furent ainsi scellé à l'ombre des projecteurs tandis que ci et là, des regards curieux ou affables venaient l'y traquer et pourtant, celle dont le destin fut tracés à coup de regard et paroles farouches n'y prêtait plus même attention, captivée par une seule et unique idée. Amos l'avait convié à reprendre le concours, Flare désapprouvé, les juges demeuraient sceptiques et pourtant oui, quelque chose dansait dans ce regard trop de fois devenu vénal. Quelque chose de sauvage, d'oublié mais qui semblait pourtant inhérent à ses traits de caractères, alors elle avait finit par céder et faire voler en éclat cette idée de vêtir sa plus belle robe et jouer de courbette en guise d'excuse.
On voulait du superbe.
On voulait du grandiose.
Alors en sa qualité de Nawra elle leur offrirait un spectacle dont il n'avait plus l'habitude.

Des regards quelques peu stupéfaits avaient accueillit son retour et ce maquillage bien plus travaillé que précédemment pour finalement se perdre sur cette cheville immaculée, mise à nue, où trônait malicieusement une rune appartenant à une culture qui ne semblait pas la leur. Alors, doucement, le pas si tranquille de la belle prit un air plus farouche, plus sauvage, et ce qui aurait dû s'apparenter à un combat des plus véhément, opposant deux pokemons à l'aura épiques s'annonça comme une danse affiliée aux Otéros. Du moins... L'était-elle seulement ? Et, balayant l'incomprehension d'un hurlement aussi puissant que sinistre, un chant s'éleva. Un démolosse au pas aussi menaçant que lourd s'était avancé pour précipiter la scène au cœur d'un brasier infernal dans lequel prenait place cette âme à la chevelure de feu qui dansait inlassablement, laissant derrière elle une trainée ardante et quelques murmures d'incompréhension. Que faisait-elle cette sotte ? Trainer un pokemon sur scène alors qu'il n'avait pas été annoncé ? Un pokemon aussi puissant que Rousillon ? Au delà de l'injustice de ce choix qui ne semblait laisser aucune chance à son pauvre concurent, la folie semblait avoir mené son orgueil à courir un risque non négligeable. Le Feu follet adverse ne bénéfinicirait-il pas de la puissance de son adversaire pour... Vanya s'était alors laissée aller à une grâcile révérence à l'encontre de son disciple comme pour l'inviter à cette danse qu'eux seuls menaient, qu'importe les regards qui les sanctionneraient, et ce avant de s'éclipser à l'ombre de ce titan qui la représentait. Le museau long et balafré, l'oeil farouche et la carrure d'un oursaring pour toute arme, la réputation de Rousillon n'était plus à faire et pourtant... Il ne s'agissait en aucun cas là d'un pokemon de concours, si … ?
Et ces flammes qui dansaient tout autour d'eux, prémisse d'une ère bien sombre à venir. Comment pouvaient-elle espérer éblouir là où leur aura si pesante, leur caractères avides et chaotiques n'inspirait que peur et dégouts ? Les coordinateurs étaient là pour faire rêver, par transformer la scène en enfers Vanya !

Eveille toi mon milobellus... semblait pourtant souffler ses lèvres à l'intention de ce blondinet qui lui faisait face, prière à mi-mot qui hantait cepenant son regard avec tant de hargne qu'il devenait difficile de douter de sa sincérité. Mais qu'attendait-elle de lui ? Qu'il la surpasse ? Qu'il la laisse gagner ? Qu'il danse la macaréna sur un air de tango ? Soit plus explicite Vanya ! Et fait taire ses flammes, on se croirait en enfers !
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Points : 190
Date d'inscription : 17/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Mimigal - Funécire - Rattata
× Bonus: Bonus CT

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Lun 11 Sep - 2:08
ft. ... & ...
Votre résumé.

Laissez les brûler, et dans les ténèbres se faire oublier

Paralysé, il était tout bonne paralysé. L'annonce de sa nomination en finale lui avait coupé le souffle, mais savoir qu'il serait confronté à nulle autre que Vanya l'avait tout bonnement terrifié. Doutait-il de ses capacités ? Face à une telle légende de la coordination, assurément. Alors, durant l'entracte que les organisateurs leur avaient accordé, il s'était acharné à faire tourner et retourner la pokéball de Follet entre ses doigts, autant pour les tenir occupés que pour se concentrer sur autre chose que le défi qui l'attendait en seconde manche. Appréhendant la suite des événements avec nervosité, il avait suivit du regard les personnes courant ci et là autour du phare à la recherche de la maîtresse coordinatrice qui avait semblait-il, disparue de la circulation. Nier qu'à un court instant il s'était sentit soulagé à la pensée d'une victoire par forfait eut été un acte de mauvaise foi. Il ne voulait pas affronter celle qui était devenue par la force des choses sa tutrice. D'un autre côté, il bouillonnait de pouvoir lui montrer pour de vrai cette fois les progrès qu'il avait fait. Encore d'un autre point de vue, il était tout bonnement tétanisé. La première manche avait frôlé le fiasco total et il pouvait encore sentir à quel point ses jambes avaient tremblées quand il était sortit de scène. Tiendrait-il le coup lors de la seconde manche ? Il n'en était pas certain et ça le rendait furieux. N'était-il pas là pour gagner ? Pour prouver qu'il avait sa place dans le monde et que personne ne pourrait l'en détrôner, pas même Vanya ? Si, sûrement... Et ce fut animé d'une détermination renouvelée qu'il s'était engagé vers la scène quand la maîtresse coordinatrice refit son apparition... Une détermination qui fut bien vite soufflée par l'entrée en scène de son aînée.
Il n'y avait pas à dire : Vanya connaissait son monde. Elle avait beau mécontenter certaines personnes, elle savait captiver les regards, contrôler la moindre des situations et balayer ses rivaux, c'était indéniable. Alors ce fut un Lupin tétanisé qui lui laissa toute la place pour entamer une danse embrasée et s'approprier la scène pour la modeler à son avantage. Et alors, ses doutes revinrent. Que faisait-il ici ? Méritait-il sa place ? N'avait-il ne serait-ce qu'une chance face à elle ? Probablement pas, et il se ratatina encore plus sur lui même lorsqu'il se rendit compte que ce n'était pas Amarante qui monterait sur scène avec la coordinatrice, mais bel et bien son compagnon de toujours : l'implacable Rousillon.
Ce fut donc aussi effrayé que fasciné qu'il la scène du Phare changeait un décor idyllique de bord de mer pour le plus ardents des purgatoires. Dans une violence inouïe et pourtant contrôlée d'une patte de maître, le Démolosse avait, semblait-il, invoqué les flammes de l'enfer lui même pour les faire sublimer la danse d'une Vanya qui semblait consumée autant par sa chevelure de braises que par la passion qui animait ses gestes. Alors, seulement après quelques rondes et arabesques dessinées par des gestes envoûtants, la maîtresse parut se calmer et se retourna vers un Lupin qui semblait enfin entrevoir la réalité que lui présentait son aîné. Une révérence lui fut adressée, telle une invitation à rentrer dans ce décor apocalyptique qu'elle avait préparé pour eux deux. Car oui, il ne pouvait en être autrement, n'est ce pas ?  Ce n'était pas un combat que son aîné lui offrait, si cela avait été le cas, elle lui aurait opposé Amarante. Car Vanya était coordinatrice avant tout, amante des spectacles, passionnée de la mise en scène. Alors seulement Lupin réalisa tandis qu'elle se reculait pour laisser place à son principal acteur, remarquable Cerbère semblant sorti des abysses infernaux. Il réalisa ce qu'elle l'invitait à faire, ce qu'elle prévoyait, ce à quoi il devait prendre part.
Alors le souffle court, à moitié étouffé par la chaleur dégagée de l'attaque du Démolosse – qui était d'autant plus ravageuse qu'elle profitait des effets du Zénith –, il afficha un sourire confiant, prêt à donner la réplique à ceux qui devenaient, l'espace d'une manche, ses partenaires de scène. Une nouvelle improvisation prit alors place devant les yeux d'un public plus confus que jamais, mais certainement curieux de la suite des événements, et sans plus tarder, Lupin dévoila ses propres cartes.
Vif, Follet fut appelé à prendre place devant son dresseur qui, après avoir renouvelé une révérence en réponse à celle de son mentor pour lui signifier qu'il acceptait l'invitation, se redressa et étendit son bras vers l'avant. C'était à leur tour de s'approprier la scène et c'est une Ombre Nocturne qui sembla soudain s'étirer de derrière le blondin avant de recouvrir le parvis du Phare. Toutes les ombres qui avaient été projetées et étirées par les flammes ardentes de Rousillon semblèrent soudainement se faire aspirer par un mystérieux pouvoir pour se condenser derrière le duo de Lupin et Follet. Alors, enfin rassemblées, elles s'étendirent et s'allongèrent dans leur dos. Ce fut un voile d'obscurité qui se déversa sur la scène, à la manière d'une vague déferlante s'abattant contre une falaise implacable. Car il était impensable d'éteindre les flammes qui les étouffaient sans merci, mais le but n'était pas là. Alors, malgré le Zénith, malgré le magnifique climat que leur offrait cette journée, le parvis du Phare Flambeau semblait avoir perdu une grande partie de sa capacité à refléter la lumière et offrait désormais une bien triste apparence. Les Ténèbres s'étaient abattus sur la scène, empêchant farouchement la percée de rayons du soleil et ne permettant qu'une seule source de lumière, celle de ce feu infernal qui semblait trouver écho autant dans la chevelure rousse de Vanya, que dans la flamme éthérée du Funécire qui venait de faire pleuvoir sur ce concours une obscurité qui, si elle ternissait le décor autour, n'en rendait que plus éclatante et dangereuses les colonnes de flammes qui déchiraient le tableau qu'ils mettaient en place.
Vanya avait prouvé qu'elle n'était pas présente à ce concours pour la victoire à la minute même où elle avait quitté la scène lors de la première manche. Lupin n'était plus là pour gagner à la seconde même où elle l'avait invité à monter avec elle ce spectacle. Et si l'entièreté de son corps lui semblait raide et tendue, s'il souffrait de la chaleur et de l'angoisse, il ne s'était jamais senti aussi passionné parce qu'il faisait. Car l'espace d'un instant, il avait oublié la peur qui lui avait serré le cœur plus tôt. Il n'était plus là pour faire juger ses prestations ou ses talents, il était là pour la coordination, pour le spectacle. Il était là autant pour impressionner le public que prouver le talent de son pokemon. Car il avait beau faire ses débuts dans la coordination, il n'avait jamais autant été aussi convaincu d'une chose : ce qu'ils étaient en train de faire, loin d'être parfait, était un art, leur art. Une œuvre qu'ils improvisaient ensemble pour sublimer leurs compagnons et prouver au monde entier qu'en chaque pokemon réside un talent caché. Car n'était-ce pas là le but premier de la coordination ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1281
Points : 3172
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Lun 11 Sep - 2:21
C'est chaud !
Beata Maria you know I am a righteous man of my virtue I am justly proud. Et tibit Pater. Beata Maria you know I'm so much purer than the common, vulgar, weak, licentious crowd. Quia peccavi nimis. Then tell me, Maria why I see her dancing there why her smold'ring eyes still scorch my soul ! Cogitatione. I feel her, I see her the sun caught in her raven hair is blazing in me out of all control. Verbo et opere. Like fire hellfire this fire in my skin this burning desire is turning me to sin ★

Décompte des points

Feu d'Enfer : Catégorie Beauté -

Ombre nocturne : Catégorie Intelligence - ♥♥

Total des points


Vanya Nawra : - 1 point.

Lupin Dépiss : ♥♥ - 2 points.

Encore 4 tours !
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Points : 398
Date d'inscription : 06/03/2017
Data

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Mer 30 Mai - 0:47
Bitch please
✖️

I'm an artist


Attaque : Toxik

L'allure voluptueuse, sculptée par les flammes infernales qui dansaient là et suspendu dans un gracile éther dont jalousait les étoiles, Vanya avait épousé le brasier qui l'étreignait pour finalement se complaire dans les ténèbres grandissantes, un fin sourire au coin des lèvres. Elle avait embrassé avec une aisance déconcertante le chaos de la scène pour s'ériger en reine, couronnée par les regards interloqué ou suffoquant des gradins, parée de leurs murmures parfois outrés pour finalement tenir au bout des cils le Phare Flambeau tout entier et le titan qui, trônant avec force au cœur du brasier, affrontait de ses grands crocs blancs l'imaginaire de plus d'un. La musculature solide, balafrée de part en part pour finalement arborer l'allure d'un cauchemars aux morsures saillantes, Rousillon semblait se fondre entre ombre et flamme pour ne faire qu'un avec elles et ainsi se dérober de temps à autre au regard des spectateurs pour n'offrir qu'à leurs pupilles dilatés un spectacles des plus sauvage. La chaleur, l'obscurité, la puissance, la peur et l'étrange beauté qui émanait de ce chaos offrait au cœur des palpitations farouches, le précipitant dans un étrange vertige qui prenait aux tripes pour finalement le conduire aux portes d'un romantisme déchiré, passionné, dont la divine allégorie semblait s'incarner en la danse de cette nymphe au pas blanc. Ainsi, consumée par cet étourdissement que lui renvoyait cette scène jetée en proie aux peintres les plus tourmentés, Vanya s'était laissée allée à cette mélodie qui animait son esprit depuis son entrée en scène pour finalement se voir bercé par le rythme de son propre cœur qui faisait écho au souffle de Rousillon tournant autour d'elle depuis quelques instants déjà. Ses grande pupille abyssales s'était alors accrochée à son poil, glissant le long de ses muscles saillants pour finalement se perdre en un sourire amusé. Il n'avait décidément rien du gracieux et superbe compagnon de coordinateur, préférant un pas impérieux et farouche aux somptueuses envolées et graciles adresses d'un Skitty ou Charmillon et pourtant, nul autre parvenait à épouser le parfait équilibre entre Divin et Sauvage sur lequel jouait tant Vanya. Alors, si certain regard s'attardait encore sur cette mâchoire disgracieuse et balafrée, s'accrochait à cette musculature sanctionnée ci et là par les combats les plus belliqueux, Vanya ne pouvait que saisir l'éclat que prenait ces cicatrices à la lueur des flammes, lui accordant l'hardiesse d'un légendaire éprouvé sur le champ de bataille, triomphant et souverain.

Ainsi donc la danse de cette Venus aux milles flammes s'était-elle cristallisée, suspendue à ce tableau qu'elle se plaisait à contempler pour finalement doucement s'incliner en arrière jusqu'à l'effleurer de ses boucles ardentes les longues cornes de ce farouche démon. Un regard avait suffit à l'inviter à entrer de nouveau dans ce tourbillon de passion qui se jouait aujourd'hui à quatre, lui glissant dans une langue aux accents nordiques un propos qui sembla le ravir au plus haut point avant de se redresser avec souplesse. Sa danse reprit donc, laissant derrière elle une étendues améthyste qui venait se pendre aux bras des flammes, les embrassant avec fougue pour nécroser toute leur superbe alors, s'il y eut un sursaut à cette immensité ardente, la gonflant d'hardiesse face à ce rude adversaire, ce fut véritablement lorsque la main de Vanya se saisit doucement de celle de Lupin pour l'entraîner à elle que cet étrange poison déversé au sol s'attaqua aux colonnes de feu les plus farouches, les entraînants sans grand mal au creux des ténèbres pour ne laisser à l’œil qu'une étendue sombre constellé ci et là de quelques taches solaire, disparates et éphémères. Parfois apparaissait en grand éclat des nuances d'or et ocre, d'un rouge flamboyant luttant contre le pourpre crépusculaire jusqu'à s'éteindre complètement, plongeant la salle dans les ténèbres de nouveau.
Ombres et ténèbres jouaient de leurs mirages, glissant sur cette danse qui reprenait encore et encore. Vanya avait emporté avec elle Lupin comme la coordination l'avait un jour arraché au sel de Port Pauplie, vive et passionnée. Il s'agissait là d'une ivresse étourdissante, d'un tourbillon de couleur et esthétiques que l'on ne pouvait taire lorsqu'il venait séduire les coeurs ou embrasser avec passion. Aussi, et alors que la respiration du public semblait tenu en suspend par les nymphes et fées, Vanya prit soin de s'éloigner elle et Lupin du poison qui avait dévoré les flammes, apposant un pas assurés entre flaques et dernières braises pour mener d'une main de maître Lupin à son tour. Puis, elle s'était immobilisée.

Le souffle court et le coeur palpitant à la manière d'un minuscule oiseau, ce bref interlude avait prit fin sur un retour difficile du jour, dissipant tant bien que mal les ténèbres pour finalement baigner l'auditoire dans une tendre et rassurante lueur. Alors, c'était tout doucement que le front de la rousse s'était apposée contre celui de son disciple pour lui accorder un doux sourire, emplit de bienveillance, avant de retrouver place plus loin, aux côtés d'un pokemon trônant à gauche la scène. Toujours aussi fier, il fallait l'avouer.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Points : 190
Date d'inscription : 17/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Mimigal - Funécire - Rattata
× Bonus: Bonus CT

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Dim 3 Juin - 22:17
ft. ... & ...
Votre résumé.

Laissez les brûler, et dans les ténèbres se faire oublier

Et l'espace d'un instant, il se crut maître de la scène, à l'aise sous les projecteurs, sous l'ombre qu'ils avaient déversé et entre les flammes infernales. Mais il fallait se rendre à l'évidence. Ils n'étaient que des amateurs, des débutants, écrasés par un talent qui était loin d'être le leur. Même lors de leur tour, Follet et lui étaient restés sagement de leur côté de la scène. Pourtant, lorsqu'ils terminèrent leur prestation, Vanya s'imposa à nouveau maîtresse de la scène.
Il l'admirait. Il l'admirait tellement. Là, piégé entre la Flamme et l'Ombre, il se demanda si un jour, il aurait cette prestance, cette aisance sur scène. Probablement pas et il se sentit écrasé par un mentor qui l'éclipsait totalement. Seule la présence de Follet à ses côtés sembla lui permettre de garder contenance. Le Funécire l'avait guidé une fois hors des ténèbres, il pouvait parfaitement recommencer et Lupin se rattacha à cet espoir.
Alors, pendant que Vanya laissa aller le Toxik de Démolosse se mêler aux flammes, il s'accroupit pour tendre une main vers son pokemon et lui permettre de se hisser sur sa paume, et plus tard, sur son épaule. Follet était trop petit pour rivaliser avec la carrure de Rousillon, Lupin était trop jeune pour rivaliser avec l'expérience de Vanya... Pourtant... Pourtant, il osa se laisser entraîner par son aînée. Il voulait être là, c'était son rêve, son objectif, et il avait la chance d'avoir une opposante présente non pas pour l'écraser mais pour l'aider dans ses premiers pas... Du moins l'espérait-il ainsi.
Ils se laissèrent alors emporter par une fièvre commune aux coordinateurs, brûlés autant par leur passion que par les flammes. Cependant, si la maîtresse coordinatrice l'attira au loin du danger, il ne lui fallut pas longtemps pour s'arracher à sa prise et tourbillonner entre le poison et les braises. C'était dangereux... Assurément, mais il avait connu pire, au moins connaissait-il l'emplacement des flaques acides, et il pouvait les éviter avec cette insolence qui lui collait au sourire.
Le contact de Follet sur son épaule était chaud, peut être un peu trop, amplifié par le Zénith et les flammes sur le point de succomber totalement au poison. Mais si la lumière avait finit par se frayer à nouveau un chemin sur la scène du Port Miara, leur descente aux Enfers était loin d'être terminée. Alors, si Lupin n'avait pas l'aisance de son mentor dans la danse, il se contenta d'esquisser quelques gestes saccadés comme s'il avait lui même succombé au poison. En quelques secousses, il se glissa à genoux et leva alors les mains dans une prière silencieuse. Il implora ainsi une force supérieure, comme s'il espérait que l'on vienne le secourir de cette fosse toxique dans laquelle il reposait.
Pourtant, la seule réponse qui lui vint fut celle de Follet qui, pendant sa chute saccadée, s'était laissé glisser au sol. Alors, de derrière la silhouette de Lupin commença à s'élever une lueur de plus en plus intense.
La chaleur commença à lui chatouiller le dos, mais il garda sa position sans faillir. La Danseflamme qui prenait naissance derrière lui était en train de peu à peu raviver les braises assaillies par le poison un peu plus tôt. Alors, l'espace d'un instant, un rideau de flammes recouvrir la scène, dissimulant la frêle silhouette d'un Lupin qui en avait profité pour se laisser aller plus bas, prosterné devant une divinité infernale. Il profita ainsi de cet instant d'anonymat pour rouler à même le sol et contourner son Funécire pour atterrir derrière lui. La flamme bleue du pokemon se détacha ainsi du reste, unique point spectrale derrière une ambiance enflammée.
La prière n'avait pas été entendue, ou peut être que si, mais la scène baignait désormais dans une lumière aveuglante, assaillie par une chaleur étouffante, à se demander comment les deux coordinateurs pouvaient se trouver au cœur de ce brasier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1281
Points : 3172
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Dim 3 Juin - 22:20
C'est chaud !
Beata Maria you know I am a righteous man of my virtue I am justly proud. Et tibit Pater. Beata Maria you know I'm so much purer than the common, vulgar, weak, licentious crowd. Quia peccavi nimis. Then tell me, Maria why I see her dancing there why her smold'ring eyes still scorch my soul ! Cogitatione. I feel her, I see her the sun caught in her raven hair is blazing in me out of all control. Verbo et opere. Like fire hellfire this fire in my skin this burning desire is turning me to sin ★

Décompte des points

Toxik : Catégorie Intelligence - ♥️♥️♥️

Danse flamme : Catégorie Beauté - ♥️♥️♥️

Total des points


Vanya Nawra : ♥️♥️♥️♥️ - 4 points.

Lupin Dépiss : ♥️♥️♥️♥️♥️ - 5 points.

Encore 3 tours !
 
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 388
Points : 398
Date d'inscription : 06/03/2017
Data

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche Ven 6 Juil - 0:10
Bitch please
✖️

I'm an artist


Attaque : Lance soleil

Foulant d'un pas immaculé les flammes venue menacer les juges de leurs voluptueuses courbes, la nymphe au charmant sourire s'était changée en une créature issue tout droit des contes infernaux, arborant derrière ses longues boucle de braise un entêtant et charmeur sourire. Alors, si les ténèbres avaient su mettre en exergue cette beauté sauvage et irréelle qui couronnait chacun de ses pas, le jour la changea en une créature semblant brusquement tordue, rendue hideuse par les soubresauts d'une lumière qui peinait encore à percer. Son dos avait alors doucement esquissé un mouvement sur le côté, semblant se dissocier de cette épaule venu doucement se tordre au contact du jour naissant pour finalement suspendre une main désormais crispée au dessus de cette ombre grandissant à ses pieds. Ainsi Vanya avait-elle brusquement stoppée sa progression au dessus de Lupin, se figeant en un abominable sourire lorsque le jour s'imposa en maître absolu. Seul son souffle rendu rauque par cet étrange glissement d'ambiance témoigna d'une vie que beaucoup semblaient observer d'un œil craintif. Alors elle demeura là, silencieuse, un perfide sourire niché au coin des lèvres et le regard masqué par un rideau ardant. Le retour du jour s'était fait irréel et sembla un instant chasser tout les monstres qu'eut porté l'enfer rencontré plus tôt alors, lorsque l'ombre se dissipa totalement, quelque chose sembla brutalement se disloquer du côté de ce sinueux démon. Ses jambes, comparable à celles d'une poupée de porcelaine que l'on jetait à terre, s'étaient alors écroulée dans un maladroit mouvement, la condamnant à une posture aussi étrange que dérangeante qui arracha un cri à l'assistance lorsqu'elle reprit lentement vie. Fébrile équilibre était le sien et pourtant ce monstre parvenait encore à progresser. L'allure tordue et ce dérangeant sourire aux bouts des lèvres, la Bête aux boucles de feu avait finit par poser main à terre pour redresser lentement son dos et finalement passer ses jambes par delà l'ombre à corne qui reposait tout contre elle. Son souffle rauque s'était alors perdu parmi le grondement fauve de cette âme jumelle à la sienne avant de suivre cet appel de la faucheuse d'une mélodie si douce qu'elle en devint soudainement sinistre. Ainsi s'était elle doucement glissé à terre, ramenant dans un geste l'un de ses genoux contre sa poitrine avant de porter ses mains crispé à ce sourire entêtant. Et elle avait rit. Longuement rit en laissant son dos choir contre celui du démolosse désormais derrière elle, l'invitant en un murmure à sublimer ce jour pour le rendre absolu. Écrasant.

Ainsi l'ombre précédemment accumulée entre les crocs infernaux du démolosse se changea en une luminescence éclatante, irradiant brusquement les alentours pour finalement s'adresser aux cieux. Vif hommage à l'astre solaire, l'attaque avait éclaté au dessus de leur tête pour ne faire des flammes et du jour qu'un vague souvenir. Alors, profitant du règne de cet l'immaculé absolu, Vanya s'était lentement glissé jusqu'à la table des juges pour apposer ses griffes le long de leurs notes dans un raclement sinistre et ce, avant de rejoindre Lupin et Follet pour lentement dessiner une ombre sur la leur, incarner tout contre leur dos ces sordides créatures qui se tapissaient généralement sous les lits, guettant de leurs sinueuses et acérées griffes les pieds nu et mollets offert à leurs morsures infernale.

Éblouissez moi. Siffla t'elle du bout de sa langue de sorcière avant d'esquisser cette roue suspendue dans le temps, captant par ce simple geste le regard d'un Flare vraisemblablement déstabilisé. Et, suspendu à l'horreur de son regard, l'infernale poupée qui jouait de courbe et torsion reprit ses convulsions désarticulés qui dérangeaient tant les juges à quelques mètres d'elle. Ca en était presque jouissif, il fallait l'avouer. Jouer d'un pareil pouvoir de mise en scène. Alors peut être que l'arrogance avait doucement prit le pas sur la représentation mais la rousse s'était doucement ramassée sur son compagnon canin pour glisser ses doigts le long de sa musculature, en attente véritable de ce que lui offrirait Lupin. Spectatrice et non plus actrice. Elle voulait observer une explosion du génie créatif de celui qu'elle considérait presque comme un fils, attentive, suspendu à ses mouvements et ceux de son spectre.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Data

[CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche

MessageSujet: Re: [CONCOURS] Reflets Sur l'Eau - Deuxième Manche
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» La légende de l'astre aux milles reflets
» Sisi, je vous jure, la deuxième vague est là!
» COPS réédité par ORIFLAM
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Port Mĭaria :: Phare Flambeau-