AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 116
Points : 520
Date d'inscription : 19/02/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Flabébé - Grainipiot - Paras - Spododo
× Bonus: Lvl combat sauvage

Il faut bien commencer quelque part, hein ?

MessageSujet: Il faut bien commencer quelque part, hein ? Dim 19 Fév - 21:30


Candela Nova
Haven't you noticed I'm a star~

Pseudo × Mewwy-gum
Âge × 20 ans
Pays × Argentinaaa ♪
Avatar × Mabel Pines – Gravity Falls
Petit mot × J'aime bien la tartiflette
Code du règlement ×
YOU



Nom × Novela
Prénoms × Candela
Âge × 17 ans
Originaire de × Buccanie – Port Flibot
Groupe × Dresseur
Bonus × Bonus combat contre pokemon sauvage
Starter × Flabébé
THEM
Caractère
A première vue, Candela paraît certainement joyeuse et hyperactive : ce n'est qu'à moitié vrai. La jeune fille, du haut de ses 16 ans, respire une joie de vivre à toute épreuve, ça ne l'empêche pas de rester une personne relativement calme. En réalité, courir partout et hurler sa joie à qui veut bien l'entendre et à tout bout de champs, très peu pour elle. Candela est plutôt du genre à offrir des sourires et des phrases toutes belles sur un futur radieux qui viendrait après la tempête à qui veut bien lui en demander. Car oui, la jeune fille est surtout une grande optimiste. Pas qu'elle n'est pas au courant des réalités du monde, mais elle pense qu'avec de la bonne volonté, tout irait beaucoup mieux : alors elle s'emploie à y mettre du sien. Enfin, elle y met du sien où ça l'arrange ! Pas qu'elle soit égoïste, mais il faut bien dire qu'elle a ses priorités, et sa priorité actuelle, c'est de gagner de l'argent ! Et pour gagner de l'argent à Rigel, le seul moyen viable est de devenir champion.
Candela n'est pas spécialement radine non plus mais... Elle aime bien avoir son petit confort et vérifie toujours à deux fois avant de dépenser son argent, c'est une règle d'or (badum tss). Tout ceci ne l'empêche pas d'être une sympathique luronne qui n'hésite pas à aborder les gens dans la rue et à leur prêter main forte si elle en a l'opportunité et surtout, tant que ça ne gêne pas ses plans.
Car des plans, Candela en a, et beaucoup. La jeune fille sait ce qu'elle veut, et si elle n'est pas ambitieuse au point de vouloir détrôner Meora, ça ne veut pas dire qu'elle ne vise pas le sommet. Volontaire, elle garde ses objectifs en vue et ne s'en dévie pas facilement. Têtue ? A peine... Disons qu'elle n'aime pas être contredite, et qu'elle prend facilement la mouche si c'est le cas, d'autant plus si elle se rend compte qu'elle a tort ? Ce n'est pas être têtue ça, si ? Si ? Bon, elle est têtue alors, et peut être même légèrement orgueilleuse sur les bords d'ailleurs. Elle préfèrera certainement traverser un pont en ruines plutôt que d'admettre qu'elle avait eut tort de dire qu'il était en bon état. Ce qui la sauve, c'est certainement son manque de témérité. Elle n'est pas lâche, mais elle sait où se trouvent ses intérêts. Si elle est capable de se battre pour ces derniers, il n'est pas certain qu'elle en fasse de même pour ceux des autres, même s'il s'agit là d'une bonne cause.
En bref, en quelques mots, Candela est une personne relativement facile à vivre. Elle sourit souvent et a toujours un mot gentil pour les autres, cependant, elle n'est pas la personne la plus fiable du monde et si elle ne trahit pas, elle ne promet pas non plus. Elle sait ce qu'elle veut et si elle ne prévoit pas d'écraser qui que ce soit en chemin, soyons honnêtes : si elle doit vaincre et écraser quelqu'un pour atteindre son objectif, elle le fera certainement.  

Physique
Candela n'est pas très grande, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle garde des rondeurs toutes enfantines et une expression niaise en toute occasion. C'est un fait, la bonne humeur semble coller au visage de Candela et celle-ci ne fait rien pour s'en débarrasser - elle aurait bien tort de le faire d'ailleurs -. Ainsi donc, pour accompagner ce sourire et cette constante joie de vivre, Candela a été dotée d'une imposante chevelure châtain qu'elle refuse bien souvent de couper : les cheveux longs, c'est son truc. Et pour cause ! A chaque fois qu'elle est surprise, que quelque chose attire son attention ou l'émeut, elle tresse une de ses mèches pour s'en souvenir jusqu'au soir même où elle dénoue ses cheveux et note ses souvenirs dans un petit carnet rose. Il n'est donc pas rare de la voir avec quelques tresses au sein même de sa crinière noisette, ni même de voir quelques rubans de couleurs vives en dépasser. Parce que oui, parlons en des couleurs vives ! Candela les adore ! Elle n'a pas forcément de gout pour les assembler, mais ça ne l'empêche pas de céder à ses envies avec une petite touche de folie en cousant elle même quelques symboles sur ses nombreux pulls. Il n'est pas d'ailleurs rare de retrouver des étoiles un peu partout sur elle : dans ses cheveux, en boucle d'oreilles, en barrettes, en bague, en motif... Bref, un peu partout, histoire d'être sûre de taper dans l'oeil des gens !
En parlant d'oeil (admirez mes transitions), les siens, car oui, Candela a deux yeux et non pas un oeil, sont du même coloris que ses cheveux : marron. D'aucun dirait "couleur chocolat" ou "couleur noisette"... Ils n'auraient pas tort, mais pour faire plus simples, les yeux de Candela sont marrons, et rieurs... Et surtout... Ils abritent la flamme d'un esprit combatif ! Les yeux de Candela ne brillent que pour quelques raisons : quand elle voit de la nourriture, quand elle ne comprend pas quelque chose, et quand elle veut quelque chose !
Ainsi, et pour conclure, il nous suffit de résumer Candela en quelques mots. Bien que petite, la demoiselle respire une joie de vivre contagieuse qu'elle exprime de par ses gestes autant que dans sa manière de s'habiller, c'est également une manière pour elle de s'affirmer en tant qu'être humain. Après tout, si on ne juge pas un livre sur sa couverture, ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas lui donner un soin particulier, n'est ce pas ?

code by Elle


   
   

   
My story
« Faut bien commencer quelque part, hu ? »
Si l'on devait résumer la vie de Candela en un mot, l'on dirait certainement "modeste". Elle est née dans une "modeste" maison du Port Flibot, au sein d'une "modeste" famille qui vivait tout aussi "modestement". Sa mère était une fleuriste aigrie qui racontait souvent les histoires de pirateries de son grand père. Candela n'y avait jamais réellement prêté attention : à quoi servait de ressasser le passé s'il n'était pas mis à profit dans le présent ? Son père, lui, était un modeste assistant au Centre de Recherches d'Epiocée. Pas suffisamment brillant pour être un vrai scientifique, mais beaucoup trop pour accepter d'être autre chpse. Lui, parlait souvent des découvertes impressionnantes de la science et des avancées de ses supérieurs. Il vivait par procuration et racontait a qui voulait bien l'entendre qu'il était à l'origine de la plupart des grandes découvertes de l'archipel, et des autres d'ailleurs : le type fée, c'était lui qui l'avait découvert ! Candela ne lui accordait pas non plus une grande importance. A quoi bon s'accaparer les réussites des autres si sa vie ne changeait pas ?
En fait, très jeune déjà, Candela avait bien compris que sa famille n'avait rien d'exceptionnel, et ce n'étaient pas les belles paroles de ses parents qui allaient y changer quoique ce soit. En fait, la seule chose que Candela retint de sa famille c'était qu'ils n'avaient pas eu la chance de naître dresseurs. Ce n'était pas tant ne pas être né dresseur qui les dérangeait, c'était le quasi culte qui leur était voué au détriment de la simple plèbe. Entre une fleuriste et un assistant de laboratoire, autant dire qu'ils ne faisaient pas partis des plus respectés et ça, Candela s'en rendait bien compte.
Toute petite déjà, elle avait souffert la différence. Même si Meora luttait déjà contre les différences à cette époque, il lui fallut atteindre ses 15 ans pour qu'on lui dise enfin qu'elle méritait le même respect que les autres. Ce fut également à cet age là qu'elle se rendit compte que les Grands de ce monde pouvaient parlementer autant qu'ils voulaient, les mentalités prendraient énormément de temps à changer. Cependant, quelque chose d'imprévu se passa chez elle : ses parents se remirent à rêver. Leur vie prit une tournure différente à celle prévue et sa mère finit même par retomber enceinte.
Avec le combat de Meora, c'étaient des centaines de personnes qui se sentaient tirées vers le haut. Et si ses parents admettaient très facilement être beaucoup trop vieux pour commencer leur voyage initiatique, tous leurs espoirs étaient tournés vers elle. Candela avait l'age requis pour se lancer à l'assaut de la Ligue ! Et même si elle n'était pas fille de dresseur ou de coordinateur, on venait de leur dire qu'elle avait autant de chance que n'importe qui d'autre de réussir ! C'était... Tellement nouveau, tellement rafraîchissant ! Et même Candela qui n'avait jamais regardé son futur autrement que comme le futur d'une fleuriste se prenait au jeu. Les portes de la gloire s'ouvrait à elle ! A sa famille aussi, mais à elle surtout !
Elle passa les deux années suivantes à se préparer à son voyage. Son père lui fournissait des livres du laboratoire d'Epiocée pour qu'elle étudie les pokemons auxquels elle ne connaissait rien. Sa mère, entre deux bêtises à réparer, lui enseignait toutes les plantes qu'elle connaissait. Quand à son petit frère... Il était comme un symbole : le symbole d'un espoir qui ne meurt jamais. Il était peut être sale et baveux, Candela ne manquait jamais une opportunité de le prendre dans ses bras et de le remercier d'exister.

Finalement, le grand jour vint. Son père lui rapporta du laboratoire un pokemon qu'ils avaient recueillis, soigné et étudié. Désormais, il était libre de partir mais avait montré des signes de réticences et s'était attaché à l'assistant insipide qu'était son père. C'était un Flabébé timide auquel Candela s'attacha très vite. Elles ne faisaient peut être pas la paire toutes les deux, mais le temps les aiderait, et quelques jours après son anniversaire, Candela prit la route, la poitrine gonflée d'espoirs !


code by Elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1112
Points : 2895
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Il faut bien commencer quelque part, hein ?

MessageSujet: Re: Il faut bien commencer quelque part, hein ? Mar 21 Fév - 12:44
Congrats !
Like no one ever was ! To catch them is my real test, to train them is my cause. I will travel across the land, searching far and wide each Pokemon to understand the power that's inside. Pokemon, gotta catch 'em all ! It's you and me, I know it's my destiny. Pokemon, oh, you're my best friend, in a world we must defend Pokemon, gotta catch 'em all. A heart so true, our courage will pull us through. You teach me and I'll teach you.. Pokemon, gotta catch 'em all ★
Candela est un précieux sinnamon roll, laissez-la rouler sur la Ligue. Je l'aime. :'D Ta fiche brille et tout est en ordre dooonc.

Tu es validée ! Tu obtiens 50points pour ta validation et tu peux rajouter avec la pokéball de ton starter, trois autres pokéballs vides qui te seront précieuses pour commencer ton aventure !

Mais la paperasse n'est pas encore terminée : n'oublies pas de faire ta fiche de liens, celle de tes pokémons avec la t-card et ensuite tu pourras faire un tour du côté des demandes de rp où se trouvent les attributions !

U go gurl ! Montre aux dresseurs qui est le patron !
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ Paperasse et Diversion :: × fiches :: × validées-