AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Lun 4 Juin - 3:46

Une journée longue et bien remplie qui venait de se dérouler. Pas forcément des plus laborieuse, mais éreintante par une monotonie qu'il n'aurait jamais crut avoir en devenant ranger. Devait-il en être rassuré ? Il n'avait croisé ni démon, ni meute de Malosses enragés, ni incendie impromptu... Oui, il aurait dut se sentir rassuré, mais l'ambiance qui semblait peser sur Rigel l'oppressait. Sûrement était-il un peu trop nerveux, les autres rangers le lui avaient fait remarqué surtout après qu'il ait assuré avoir croisé une créature venue tout droit de ses cauchemars les plus intenses... On lui avait dit qu'il avait peut être besoin de vacances sur le ton de la moquerie... C'était absolument hors de question ! Il était une nouvelle recrue dans un service qui manquait cruellement d'effectif, il était donc impensable qu'il puisse y penser...
Et puis, il y avait eut ce problème à Buccanie également, et le chef ranger de là bas qui avait été pris dans... Une embuscade ? Les preuves trouvées avaient été bien maigres et leur supérieur n'avait pas put leur donner beaucoup plus d'informations tant la mémoire lui faisait défaut... Cet accident avait achevé de convaincre Caleb. Le repos n'existait pas pour les rangers, pas encore, et il refusait d'être une déception.
Alors marqué son rôle encore modeste, il avait fait de son mieux pour soulager la vie des rigelois qui les appelaient parfois bien souvent pour des bagatelles.. Mais il y répondait, et avec le sourire s'il vous plait. Puis la nouvelle tomba.
Lui avait reçu sa promotion avec la plus grande des discrétions. N'aimant pas être le centre des attentions, il avait remercié humblement la confiance que les rangers de Rigel pouvaient lui accorder et avait renouvelé son serment de toujours oeuvrer pour la paix et l'harmonie. Oh, tout ceci pouvait sonner affreusement niais et il en avait conscience, mais il y croyait. S'il pouvait se dévouer corps et âme à une cause, qu'elle soit celle-ci. Cependant, lorsque la promotion de Lester l'aîné tomba, la moitié du QG fut mise au courant dans l'heure qui suivie, et l'autre le savait déjà. Sans doute était-ce un résultat de la famille nombreuse de ce dernier, ou parce que sa sœur était des plus exubérantes, ou peut être simplement parce qu'ils étaient bien plus sociables que lui. Peu importait, le fait étant qu'il fut mis au courant par une conversation de couloir qu'il avait avec l'un des agents. Après l'incendie avec Crahmé, Lester avait été félicité pour son sang froid. On avait évidemment croisé les doigts pour que le vieil homme retienne la leçon, mais les incendies déclenchés chez lui n'étaient jamais anodins, et en maîtriser un n'était pas une mince affaire.
C'était réjouissant d'apprendre la nouvelle. Non seulement Caleb avait l'impression d'avoir participé à quelque chose de grandiose, mais en plus, il lui semblait que peu à peu, les nouvelles recrues rangers prenaient leurs marques, prenaient du galon. Il avait alors pendant un instant le fol espoir qu'ils seraient la génération qui purgerait Rigel de ses imperfections et... Ah, mais il digressait. Les cimetières étaient remplis d'anonymes dans son genre qui avaient un jour crut tenir le volant de l'Histoire et qui n'avait finalement joué qu'un rôle de figurant. Il ne se faisait pas d'illusion sur sa place dans tout ça mais ne s'en formalisa pas. Rêver ne coûtait rien, et malgré cela, il était satisfait des efforts qu'il mettait en œuvre.

Alors, lorsqu'il tomba sur Lester au détour d'un couloir – était-il en pause ? Venait-il d'arriver ou rentrait-il chez lui ? –, il ne put s'empêcher de l'arrêter un instant. Ils n'avaient pas forcément eut le loisir de vraiment se parler. Lui connaissait dans les grandes lignes la réputations et le travail de son collègue pour l'avoir assisté lors de l'incendie – durant lequel il s'était lamentablement évanouit... Arceus il s'en voulait d'ailleurs, d'autant qu'il avait appris que Sébass, pour sa première mission avait eut énormément de mal à s'adapter... Il ne pouvait pas lui en vouloir, non, il s'en voulait à lui – . Il lui avait également vaguement adressé la parole le jour où il avait tenté de convaincre les autres que le démon était réel – et où ils s'étaient mis d'accord pour partir à la recherche de ce dernier –, mais c'était sans beaucoup plus.
Pourtant, ils avaient affronté les flammes ensemble – même pour un court temps – et il trouva donc légitime de lui adresser un sourire.

-Ah ! J'ai entendu pour ta promotion, Lester. Félicitations !

Mmh, était-il censé lui serrer la main ? Son supérieur avait serré la sienne, mais c'était parce qu'il était justement son supérieur... Il opta plutôt pour une tape amicale sur l'épaule. Sobre mais sympathique, un contact peu prolongé entre deux collègues. Réfléchissait-il trop à tout ça ? Sûrement, et s'il s'y était attardé, il aurait certainement trouvé le geste trop osé entre deux personnes qui ne s'étaient pas vraiment parlé.

-Tu comptes fêter ça ? Je sais qu'il y a un restau-bar pas loin où les collègues se réunissent pour ce genre d'occasion. On pourrait en profiter ?

Oh... Oh ooooh ! Mince, venait-il de plus ou moins inviter son collègue à un bar avec les autres ? Est ce que ça voulait dire que si Lester acceptait, il devrait s'occuper des invitations et de l'organisation ? Damned, il ne savait même ce qu'on y faisait... Enfin, si, il savait plus ou moins, mais... Pas si c'était lui qui devait s'en charger ?
Et ce n'est que le début
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 570
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Lun 4 Juin - 13:10


Woopsie Doopsie


Ft. Caleb
Nothing is perfect. Life is messy. Relationships are complex. Outcomes are uncertain. People are irrational.
Pietro sait apprécier le calme, surtout quand tout laisse à présager que ce dernier ne sera que de courte durée. Toute mission est bonne à prendre afin de garantir la réussite de celle qu'il s'est lui-même fixé. Sa promotion n'est qu'un petit pas de plus vers son plus grand objectif et chaque soutien qu'il se fait dans la population autour d'une mission aussi insignifiante que ramener une boule de poils teigneuses à ses propriétaires marquent tout autant son avancée. Aussi a-t-il le pas fier aujourd'hui après s'être particulièrement mis au service des passants que ce soit pour porter des courses, soigner un bobo d'enfant ou aiguiller des touristes vers les lieux importants. C'est donc après avoir déposé un bref rapport sur quelques broutilles qu'il a relevé au cours de sa tournée que Pietro conclut cette journée de boulot en reprenant le couloir menant à la sortie.

Il ne s’attend pas en chemin pour dépointer à tomber nez à nez Avedis. L’a-t-il seulement recroiser depuis la mission qui lui a valu sa promotion ? Peut-être mais il ne s’en souvient pas tant la base ranger donne parfois cette impression de fourmilières où tous ses travailleurs se croisent et se recroisent  brièvement sans s’arrêter, fixés sur leurs objectifs de la journée. Mais cette fois, le blond l’a arrêté, lui a souri et l'a félicité. Vient-il d’oublier comment respirer tant il se trouve pris au dépourvu ? Carrément.

Le contact amical le ramène à la réalité et il s’empresse de rendre son sourire à son collègue avant que ce dernier se remette à.. Agir différemment ? Ou est-ce simplement parce que Pietro ne le connait pas plus que ça que les suggestions du blond lui sonnent si étranges ? Car oui, il compte fêter ça, éventuellement même si ce n’est pas sa priorité. Et effectivement, il connait le restau-bar dont l’autre lui parle, y étant allé déjà pour des célébrations entre collègues. C’est justement ce qui titille le brun : il n’a pas le moindre souvenir d’avoir déjà vu Avedis à ce genre d’événements. Le ranger a cette petite réputation d’être serviable et très dévoué mais en dehors du travail, il semble comme disparaître des radars des autres rangers.

Alors peut-être qu’il se monte trop la tête pour quelques mots échangés autour d'une simple proposition mais pouvons-nous vraiment le blâmer ? Il est, après tout, en pleine hésitation entre attraper le bras d'Avedis et fêter ça de suite avant que celui-ci ne se dérobe ou organiser une petite célébration en adéquation avec le caractère du blond afin qu'il puisse profiter d'une vraie fête sans le brusquer pour autant.

Mayday, mayday.

Tu es libre maintenant tout de suite ?

Les mots se précipitent hors de sa bouche et Pietro se maudit d'avoir cru voir en la spontanéité une solution à son problème. Alors bien vite, trop peut-être, il reprend la parole.

Pardon, je me suis emporté c'est que.. il fait une pause, fronce les sourcils à la recherche de la suite et, quand il l'a trouvé, retrouve un sourire un peu gêné, Comme c'est un peu beaucoup grâce à toi que je n'ai pas laissé Crahmé récolter ce qu'il avait semé, j'aurais aimé t'inviter d'abord, pour te remercier.

Smooth Lester, smooth. L'impression de ne pas être maître de la situation lui est désagréable. Il ne sait pas ce que veut Avedis et par conséquent, il ne sait pas quoi lui proposer afin de mieux l'appâter. Tournerait-il en rond ? Ce n'est pas la question la plus importante, ce serait plutôt.. Comment se fait-il qu'il n'arrive pas à accepter simplement qu'il ne connaît pas bien le blond et qu'il n'a pas besoin de gérer leur interaction. Est-ce vraiment si difficile pour lui de lâcher prise et de confier les rennes à l'autre ? Il refuse cette hypothèse.

Tu peux refuser, après tout je te fais confiance pour réunir du monde ce week-end à ma gloire.

Déclare-t-il finalement, le ton aussi solennel que taquin et en se permettant même un bref instant de complicité en tapotant à son tour l'épaule de son collègue. Se faire des amis serait-il plus difficile que de se faire des pions ?
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Lun 4 Juin - 20:43

S'il était libre là tout de suite ? La proposition le pris alors soudainement au dépourvu. La sienne n'était déjà pas prévue, mais voir que Lester était potentiellement en train d'avancer une potentielle date de réunion mais... Oh ! Si ça se trouve, il avait mal compris ? Peut être était-ce parce qu'il avait déjà prévu de fêter sa promotion, ce soir donc. Il connaissait la spontanéité de la sœur Lester, ça ne l'étonnait donc qu'à moitié.

-Ah, je...

Mais sa réponse fut bien vite étouffée par quelques excuses dont il ne compris pas l'origine. Alors il attendit patiemment que Lester trouve l'explication qu'il semblait chercher.. Ce n'était tout de même pas comme s'il pouvait lui couper la parole pour donner une réponse qui finirait certainement à côté de la plaque, après tout.
Et sa réponse n'aurait pas été à côté de la plaque mais... Damn, il ne s'y attendait pas. Il aurait put, après tout, c'est vrai que l'idée d'inviter Lester pour le remercier de ne pas l'avoir abandonné aux flammes lui avait un jour traversé l'esprit... Mais son collègue avait éteint les flammes, pour de bon, pas lui. Lui avait simplement fermé une fenêtre. Une fenêtre. Alors forcément, le compliment – car s'en était bien un, n'est ce pas ? – lui arracha un sourire à mi chemin entre la gêne et la satisfaction, et il tritura nerveusement le bout de la fermeture d'une des poches de l'uniforme ranger. Et maintenant ? Comment était-il censé répondre à ça ?
Oh, peut être devait-il l'informer qu'il avait officiellement finit son service, et que même s'il avait l'habitude de traîner un peu plus longtemps au QG – après tout, qu'irait-il faire seul chez lui, dans un appartement qui avait plus du grand placard aménagé que du véritable foyer ? –, il pouvait très bien accepter de boire un coup, ou manger un bout ou... Ou peut-être ne valait-il mieux pas entrer dans les détails en fait et juste accepter, histoire de ne pas expliciter le fait qu'il n'avait pas vie, qu'elle soit sociale ou pas.
Ainsi, et alors qu'il allait profiter de l'occasion pour accepter et ainsi déléguer cette idée de célébration en groupe à quelqu'un d'autre, quelqu'un qui saurait comment gérer ça, Lester lui ouvre ce qu'il identifie une porte de sortie dont il n'avait pas forcément besoin.
Mince, s'il déclinait l'offre de lui organiser une soirée digne de 'sa gloire' comme il disait... Le prendrait-il mal ? Alors ce fut au tour du blondin de prendre un air mi hébété mi gêné. C'était à lui de prendre la décision ?

-Ah, je... Hum.. J'ai finit mon service pour aujourd'hui donc... Oui je suis libre maintenant ?

Qu'il avança avec cet air perplexe d'une personne qui n'était pas souvent sûre de ce qu'elle pouvait dire. L'espace d'un instant, son regard s'accrocha alors aux murs et au sol du couloir, comme si ceux-ci pouvaient lui apporter la réponse à ses doutes internes. Il avait plus posé une question qu'il n'avait répondu à celles de Lester et même lui était conscient qu'une conversation entre deux personnes adultes ne marchait pas comme ça.

-On peut faire les deux sinon...

Se surpris t-il à souffler comme si c'était la réponse la plus évidente et la moins risquée. Décliner l'une ou l'autre des propositions lui semblait risqué puisque cela pouvait se montrer offensant. En tout cas, lui pourrait se sentir vexé si l'on lui refusait une sortie ou l'organisation d'une fête et ce, même si une célébration fréquentée par un groupe de plus de 4 personnes le mettait déjà mal à l'aise.

-Je veux dire, hum... Comme ça, je pourrais me renseigner sur qui prévenir ? Puisque je ne sais absolument pas qui inviter autrement.

Qu'il finit par avouer en passant une main dans son cou. Un sourire gêné et désolé plaqué aux lèvres, il posa son regard azur sur le ranger Lester, cherchant à savoir si derrière cette mine toujours polie et sympathique pouvait se trouver un jugement. Mince, peut être le trouvait-il un peu pathétique ? Sûrement puisqu'il venait d'admettre que non seulement il ne connaissait pas forcément ses collègues, mais qu'il avait en plus proposer quelque chose qu'il n'était pas certain de pouvoir faire... Oh.. Il aurait toujours eut son plan B : Lester la sœur qui connaissait tout le monde.
Et ce n'est que le début
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 570
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Lun 4 Juin - 23:10


Woopsie Doopsie


Ft. Caleb
Nothing is perfect. Life is messy. Relationships are complex. Outcomes are uncertain. People are irrational.
Pietro ne sait pas vraiment s'il doit remercier Insolourdo, Helix ou Arceus mais il est prêt à faire un autel aux trois pour les expressions fascinantes d'Avedis. Ce dernier est si peu sûr de lui que le brun en pleurerait presque à chaque hésitation qui vient animer les réponses de son collègue. Est-ce que ça confirme sa théorie du « il n'est vraiment pas habitué à sortir avec des gens et tu as le droit de voir tes chevilles gonflées à l'honneur qu'il est entrain de te faire » ? Carrément. Alors même si sa réponse à son invitation n'est pas tranchée, le mâte est tenté un instant d'être fier comme un coq et l'envie de dérober Avedis de suite devant ses collègues pour les narguer se fait de plus en plus grande quand soudain..

Il lui propose de non pas accepter une seule sortie, mais deux.

Divinités, ayez pitié de lui. La gorge de Lester est tellement nouée par la surprise qu'elle ne laisse échapper qu'une petite exclamation aiguë, témoin de son approbation grandissante pour tout ce que l'autre a à proposer. Mais les dieux ne l'entendent pas et voilà que son interlocuteur reprend avec une confession qui ferait presque mal au cœur de notre grande asperge s'il n'était pas aussi occupé à essayer d'avoir l'air normal quand l'envie de demander au blond s'il doit l'adopter avec Maëlenn n'est pas aussi tentante. Un frère de plus, un de moins.. Ce n'est pas comme s'ils étaient à ça près et ainsi, ils pourraient lui apprendre à apprécier d'être entouré, l'habituer à célébrer en partageant les bonnes nouvelles tous ensembles.

Mais Pietro divague et perd son objectif premier, chose dont il ne se rend compte qu'après quelques longues secondes à avoir croisé le fer avec le regard de son homologue tandis que ses longs doigts s'étaient retrouver à jouer avec les clefs de son appartement, rythmant le moment de la pire des façons. S'il s'écoutait, il complimenterait les yeux du blond mais fort heureusement, grâce au bruit métallique, il ne s'écoute pas.

Oh, ne te prends pas la tête pour la liste, même si tu choisis quelques personnes au pif ça me conviendra.

S'il se veut rassurant et il a aussi l'air carrément déphasé, le petit Pie. Et il n'explique ça que pour une seule et bonne raison : le manque d'alcool dans son sang. S'il n'est pas un adepte de boire pour boire, faisant attention à ce qu'il ingurgite, Monsieur ne serait pas contre un verre ou deux afin de se détendre et faciliter la conversation.

Et comme tu es libre, ça tombe bien, j'ai terminé aussi. Laisse-moi le temps de dire au revoir et filons vers le bar avant que l'Happy Hour ne soit terminée.

Qu'il propose, que dis-je, impose à l'autre. Car s'il lui fait croire que pour ce soir il a le choix, ce n'est que par politesse : il tient ben et bien à trainer cet homme jusqu'à son refuge afin d'en faire son disciple dans la quête à la sociabilité. Ainsi en plus d'aider ce dernier, Lester pourra en profiter pour le remercier en bonne et due forme. C'est donc sans demander son reste que notre gigolo actuellement constipé invite Avedis à le suivre dans les couloirs tandis qu'il salut un à un chaque collègue croisé à coup de grands gestes de mains, de sourires sponsorisés par colgate et de "à demain" lancé avec un entrain tel qu'il balaie peu à peu les dernières insécurités qu'il avait à se retrouver seul avec cette à la fois nouvelle et pas si nouvelle personne.

Tu veux peut-être te changer ou prendre une douche, avant ?

Il aura au moins eu la décence de se rappeler que rares sont les rangers qui, en fin de journée, ne sont pas imprégnés d'une bonne suée.
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Mar 5 Juin - 21:49

Et si le commentaire de Pietro avait certainement été formulé pour le rassurer, le regard de Caleb tiqua. Il compris assurément l'idée première de la tirade, mais quelque part... Mince, est-ce que ça voulait dire que ça ne l'intéressait pas ? Soudainement, le blondin ne se sentit plus du tout à la hauteur, comme si l'on venait de lui cracher au visage que peu importait ce qu'il ferait, on n'attendait rien de spécial et qu'on serait tout de même déçu par ce qu'il pourrait organiser.
Alors si une moue perplexe s'était dessinée sur son visage et qu'un frisson glacé lui avait parcourut l'échine, il avait tâché de faire bonne figure et de relativiser. Lester ne voulait certainement pas dire ça comme ça. Assurément, il voulait signifier qu'il s'entendait bien avec tout le monde et qu'il serait donc ravi de partager le moment avec n'importe qui. C'était ça, ça devait être ça.
Et puis la tension disparut, aussi subitement qu'elle était arrivée lorsque son collègue lui annonça qu'il avait également terminé sa journée, rythmant ses propos avec le bruit métallique d'une paire de clés. Il espérait arriver avant la fin de l'Happy Hour, et bien que Caleb ne soit pas suffisamment réservé pour ne pas savoir de quoi il s'agissait, il aurait été incapable d'en connaître les horaires, aussi, se fia t-il simplement aux dires de l'autre ranger et s'empressa de lui emboîter le pas.
Alors ce qui suivit rassura un instant Caleb quant à ses premières pensées. Chaque collègue croisé était chaudement salué par Lester, ce qui approuva sa théorie du 'peu importe qui viendra, il les apprécie tous, donc ça va'. Réconforté par ses propres pensées, il salua chaque ranger d'une manière plus sobre et moins brillante que celle de son partenaire, mais tout de même amicale. Il en connaissait certains, ce qui facilita quelques poignées de mains entre eux. Il avait beau avoir la réputation solitaire, il restait quelqu'un d'agréable à vivre.
Et puis, lorsqu'ils se retrouvèrent prêts à partir, on lui posa une question, sûrement anodine mais qui manqua de peu de lui faire renifler ses aisselles. Pas en public Caleb, qu'il se souffla à lui même au dernier moment. Etait-ce comme un message codé pour lui dire poliment qu'il embaumait le Tadmorv ? Il ne sentait rien lui, mais s'il s'agissait de ses propres odeurs, ce n'était pas surprenant. Alors, légèrement hébété, incapable de trouver une excuse, il finit par esquisser un sourire pincé et par hausser les épaules pour faire place à la vérité.

-J'ai laissé mes affaires à mon appart', et c'est trop loin pour faire un détour. Désolé, il faudra faire avec l'odeur de Tauros !

Et de nulle part, il sortit des finger guns, et ô grand Arceus, jamais il ne remercia autant son sens de l'auto dérision. Certes, il assumait clairement que la question de Lester venait avec le fait qu'il dégageait une odeur corporelle déplaisante mais ! Il était ranger, c'était une habitude. Lester aussi était ranger, et ça devait être une habitude pour lui aussi. Ainsi, il savait à quoi s'en tenir de base et c'était plus confortable de cette manière. Après tout, ce n'était pas comme s'il allait une réunion bon chic bon genre juste après avoir finit sa journée de travail. Auquel cas, il aurait mille fois préféré arriver trois heures en retard plutôt que d'apparaître ainsi. Mais nous digressons.

Il ne leur fallut donc pas plus de quelques minutes pour arriver audit restau-bar. C'aurait put être un lieu tranquille, mais de part sa proximité avec le QG ranger – et aussi parce qu'il faisait d'excellents sandwichs à l'omelette – il était bien souvent peuplé des forces de l'ordre Rigeloise. Ils venaient souvent s'y ravitailler, trop, si l'on prenait en compte qu'avec le temps, le gérant avait finit par leur faire des promotions de groupe lorsqu'il venait y chercher un repas conséquent.
Ainsi, si Caleb n'y traînait que rarement le soir – voir jamais – il n'y était pas un touriste car c'était là qu'il finissait bien souvent par demander une collation à midi. Cependant... Demander un en cas à emporter en pleine journée et s'asseoir et prendre un verre avec un collègue en soirée était différent. Alors, lorsqu'ils arrivèrent à destination, Caleb tint poliment la porte à l'autre ranger pour le laisser rentrer, profitant subtilement du fait que Lester soit rentré le premier pour lui laisser le choix de la place à prendre.

-Après toi.

Lui souffla t-il donc en s'engouffrant à sa suite.
Et ce n'est que le début
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 570
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Dim 17 Juin - 22:21


Woopsie Doopsie


Ft. Caleb
Nothing is perfect. Life is messy. Relationships are complex. Outcomes are uncertain. People are irrational.
Au moment de sa question, Lester s'attend au mieux à un classique "oui" ou "non", au pire à une hésitation mais la réponse d'Avedis dépasse ses attentes bien basiques. Face à lui, le blond qui lui semblait mal à l'aise rigole sur son éventuelle odeur qui n'est rien de comparable à celle d'un Tauros, venant de Cousterain il peut le confirmer et.. Des finger guns ? Sérieusement ? Pris en traître, il accélère le pas en tournant la tête afin de cacher les larmes qui lui montent aux yeux, témoins du fou rire qu'il cesse de réprimer. Il ne s'y attendait clairement et doute pouvoir se remettre de cette vision un jour.

Heureusement leur point d'arrivée n'étant pas bien loin, ils n'ont pas besoin de se parler pour effacer un éventuel silence gênant, laissant à Pietro le temps de se remettre dignement tout en se préparant au pire. Car sa réaction face à l'humour de son collègue lui font prendre conscience d'à quel point il ne connaît pas ce dernier et, malgré le fait que l'on associe souvent Avedis aux blagues à la base, le brun était beaucoup trop fixé sur le peu qu'il avait réellement vu. En d'autres termes : il n'est pas au bout de ses peines. Cependant déterminé à le faire parler afin de se calquer à sa personnalité, le brun remercie l'autre de lui tenir la porte et trace sa route dans le bar si familier. Il est si concentré sur sa mission de choisir une place à laquelle ils pourront profiter de l'ambiance de l'endroit sans pour autant être trop dérangé qu'il ne taquine même pas le blond sur la vue que Pietro a pu lui offrir en passant devant.

Quand son séant qu'il pense donc être une bonne vue est enfin posé, c'est sur l'un des derniers sièges bordant le comptoir, bien loin de l'entrée. Peut-être pas la meilleure des idées vu comment monsieur, malgré le fait d'être perché, s'amuse à se balancer légèrement. Le stress sûrement.. Après tout le bronzé n'ose pas appeler pour commander, n'ayant jamais vu son collègue dans leurs soirées, il ne peut pas juste lui demander "qu'est-ce que tu bois habituellement ?" Est-ce qu'Avedis boit d'ailleurs ? D'accord, le fameux jour où il leur avait parlé du démon il y avait une histoire de bouteille mais est-ce que ça avance réellement notre demoiseau ? Absolument pas.

J'ai vraiment très envie de te demander de me parler de toi mais après ça fera un peu premier rendez-vous et j'ai oublié de te prendre des fleurs.

Si son ton est des plus nonchalants pour rendre cette confession dérisoire, le petit sourire en coin qu'il a prouve que monsieur s'amuse. Il enrichit même cette idée en posant sa tête contre sa main pour mieux regarder le blond, légèrement penché sur le côté. Ceci dit le gérant vient perturber sa contemplation de l'autre ranger, qu'il ne contemplait pas vraiment, c'était pour rire qu'il ose se dire. Avedis, mignon ? Pffrt. Bien sûr ! Mais ce n'est pas la question puisque la question est : que commander ?

Qu'est-ce qui est le mieux ? Un shot pour réveiller, une bière pour être cliché ou un cocktail pour siroter ? Tu as une préférence ? Et vous une suggestion ?

Et bam, c'est comme ça qu'on refile le bébé s'appelant "décision" à la fois à son collègue et au gérant. Quelle esquive ! Ça ne l'empêche pas de demander quelque chose à grignoter, au passage, avant de se taire bien sagement en attendant que la commande soit passée et que l'autre homme parte l'effectuer pour retrouver toute l'attention de son confrère ranger sur lui. Il attend toujours d'apprendre quelques petites choses sur Monsieur Caleb Avedis, des choses qu'il espère que Maë n'aura pas eu avant lui.

Étrangement, le connaître avant sa soeur lui sonne comme une compétition.
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Dim 17 Juin - 23:13

Ainsi, après avoir tenu la porte à son collègue, Caleb n'attendit pas longtemps pour se glisser à sa suite. Il était déjà rentré dans ce bar quelques fois, pas beaucoup, mais suffisamment pour pouvoir dire qu'il savait plus ou moins où se trouvaient la plupart des tables. Ceci dit, si son regard se perdit facilement à droite et à gauche, et qu'il aurait vaguement pensé que Lester choisirait une petite place en retrait, ce fut au comptoir qu'ils se retrouvèrent attablés. Ah.
Alors maladroitement, il s'installa sur l'un des tabourets hauts, tourna un instant pour se trouver face au comptoir et laissa ses jambes taper contre la surface en bois. Mince, comment était-il censé s'installer ? Il gigota encore un instant avant d'opter pour une position en diagonale, tourné au trois-quart vers un Lester qui semblait totalement dans son élément. Nonchalant, il laissa échapper un commentaire qui arracha un rire gêné au blondin. Mince, il était doué pour l'humour – du moins en était-il convaincu – mais les plaisanteries des autres savaient souvent le prendre au dépourvu. Alors, pour faire bonne figure, et pour faire genre qu'il ne ressentait pas les premières rougeurs de gêne pointer le bout de leur nez, il arqua un sourcil.

-J'ignorais qu'il fallait des fleurs pour entamer une conversation..

Qu'il laissa tomber doucement. Parfait. Une réponse, tac-au-tac ou presque, histoire de lui donner l'impression d'avoir un semblait de contrôle sur la situation. Pourquoi fallait-il stresser autant pour adresser la parole aux gens. En mission tout semblait pourtant plus simple. Ils avaient un objectif commun, ils s'y concentraient et tout le monde était content. Là... L'objectif était flou.
Enfin, peut être que commander était une bonne idée, et lorsque Lester lui posa la question, il fit mine de réfléchir. Bon, déjà, apparemment, comme toutes les propositions contenaient de l'alcool, il ne se sentit pas d'avancer que peut être, il pourrait prendre du jus. Laissant tomber cette proposition, il laissa ses yeux vagabonder sur les prix affichés, se disant que les cocktails étaient peut être un peu trop chers et qu'il préférait diriger son argent sur autre chose que là dessus. Les shots ne lui disaient rien, alors, finalement, il opta pour ce qu'il savait être une valeur sûre. Se râclant la gorge, il se tourna finalement vers son collègue.

-Une bière, ça te dit ?

Et même si c'était cliché, la proposition fut acceptée. Et le silence s'étira. Battant légèrement des jambes – un peu comme le ferait un enfant sur une chaise trop haute – Caleb laissait son regard balayer l'endroit à la recherche d'un point à fixer. Tout pour ne pas croiser le regard de Lester.. Quelle ironie en sachant que c'était lui qui l'avait plus ou moins inviter... Mais Arceus que c'était gênant de fixer quelqu'un dans le blanc des yeux sans avoir rien à dire ! Et puis seulement, après avoir pincé les lèvres, il sembla se rendre compte de quelque chose. Alors, fronçant les sourcils, il se retourna vers son collègue.

-Oh attends, c'était à moi de dire quelque chose ?

Perplexe mais le sourire vaguement présent, il semblait s'excuser de ne pas l'avoir compris plutôt autant qu'il semblait exprimer un 'tavu koman c drol lol'... Alors, il leva un instant les yeux au ciel pour trouver quelque chose à dire. Il se concentra ainsi un instant avant de reposer brièvement le regard sur Lester.

-J'ai loupé l'examen d'entrée des rangers 3 fois.

Qu'il lâcha alors soudainement avec un petit sourire crispé. A peine les mots étaient sortit qu'il regretta presque instantanément. Pourtant, le petit rire qu'il laissa échapper ne laissa pas entrevoir cet instant regret.

-Sinon... Des fois je mange les baies Papaya que j'avais prévu pour Kass et je lui fais croire que ce sont des Poichigeons qui les ont prises... Et des fois, je porte des chaussettes dépareillées parce qu'on dit que ça porte chance !

Détails importants, il afficha alors la mine ravi d'un enfant fier d'avoir récité parfaitement sa leçon.
Et ce n'est que le début
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Points : 570
Date d'inscription : 13/03/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Brindibou, Caninos, Rocabot
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Jeu 21 Juin - 22:51


Woopsie Doopsie


Ft. Caleb
Nothing is perfect. Life is messy. Relationships are complex. Outcomes are uncertain. People are irrational.
La bière commandée n’est vraisemblablement pas un tremplin à la conversation puisque cette dernière a été mise de côté dès qu’Avedis s’est occupé de demander la boisson. Un peu perdu à comment rattraper le coup, le cerveau du brun fulmine pendant que ses yeux s’attardent sur les mimiques de son collègue, en particulier ses jambes qui se balancent. Il se surprend alors à compter le nombre d’aller-retour que ces dernières font, abandonnant involontairement sa recherche d’un sujet. Mais quand le blond se retourne vers lui, monsieur a un léger sursaut, peut-être par surprise ou par impression d’avoir été pris en flagrant délit de.. De quoi d’ailleurs ? Est-ce impoli de fixer des jambes ? Dit comme ça, c’est juste un peu bizarre mais pas assez pour que l’autre en fasse tout un plat. Et de toutes manières, les projecteurs sont désormais entièrement braqués sur Avedis, comme le regard de Pietro qui est tout ouï.

La première confession lui fait lâcher un petit « oh » qui n’est ni méchant, ni sympathique : il témoigne juste d’une honnête surprise. Après tout, ça ne change rien de lui s’il n’a pas eu son examen au premier coup, le résultat est le même, il l’a. Alors Pietro reste silencieux mais toujours souriant pour montrer qu’il écoute et ne juge aucunement, sourire qui reste pour les deux anecdotes suivantes. Le coup des baies lui arrache un petit rire qu’il tente de cacher du revers de sa main et celui des chaussettes ? Il est partagé mais toujours aussi positivement. Ceci dit, la façon fière dont Avedis marque la fin de sa tirade a le don de l’achever et il hésite un instant à le féliciter en posant sa main dans ses cheveux mais se retient au dernier moment et pose donc sa main de levée sur sa propre cuisse.

Est-ce que tes chaussettes sont dépareillées aujourd'hui ?

Demande-t-il alors, sans pour autant baisser les yeux pour essayer de deviner. Le ranger reste concentré à soutenir le regard de son homologue, quitte à tenter de fixer un point précis comme son nez mais cette façon de procéder le fait loucher et il espère que ça aura été trop bref pour que le blond l'ai remarqué. De toute manière la commande ayant été simple, elle s'avère assez rapide pour que deux verres et une grande bière leur soit servis. Les deux verres sont généreusement remplis d'une main experte avant que la bouteille ne soit reposée entre les deux rangers. Le serveur ne tire pas sa révérence de suite cependant, il s'autorise un geste rapide de la main pour indiquer qu'il revient et trottine chercher les amuses-bouches demandés.

Merci officiellement de m'avoir aidé pour atteindre ce nouveau palier.

Sa voix est désormais un peu plus douce et posée mais ne perd pas de son dynamisme. Pietro préfère entamer les réjouissances maintenant, même s'il reste ouvert à la conversation sa gorge est sèche ou nouée, il ne sait pas vraiment mais dans le doute, une gorgée ne sera pas refusée. Il laisse cependant le serveur finir de les servir et dès que celui-ci tourne les talons, il s'empare de son verre pour le lever au ciel, invitant son collègue à trinquer avec lui.

Santé !
©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro] Mer 8 Aoû - 21:08

La question de Pietro ne manque pas de lui arracher un bref rire amusé alors qu'il remonte les pattes de son pantalon, laissant apercevoir le bord de chaussettes dépareillées. L'une affiche une teinte rouge (contre le mauvais œil, toi même tu sais), l'autre une teinte grise parsemée de pois jaunes... Swag~
Ceci son attention est bien vite captée par autre chose : le serveur. Enfin, pas le serveur en lui même, mais la bière qu'il apporte. Il le remarque de loin et le suit limite du regard avant de se rendre que ce n'est pas forcément des plus poli de faire ça. Alors, nerveux il se racle la gorge et toussote en attendant plus patiemment la commande qu'on dépose devant eux. Les verres sont remplis rapidement mais voyant que Pietro n'y touche pas encore, il décide d'en faire de même et de gigoter en attendant la fin de la commande.
Les remerciements étirent alors son sourire dans une grimace plus gênée qu'autre chose. Est ce que les renvoyer serait pris comme une offense ? Il toussote alors, peu sûr de la marche à suivre et finit par lâcher du tac-au-tac :

-Tu as fait le plus gros donc... Merci d'avoir éteint le feu et de ne pas avoir laissé la boutique brûler ! ... Ou pire...

Et par pire, il inclut sa mort par calcination, mais aussi le fait que si les feux d'artifice de Crahmé avaient été allumés, ils auraient put agrandir la zone d'incendie. L'idée lui arrache un rire jaune et lui fait détourner le regard un instant alors que la collation arrive devant eux.

-Santé !

Il imite son collègue en levant son verre comme s'il allait porter le plus glorieux des toasts avant de l'entrechoquer avec celui de Pietro et d'en prendre une gorgée. C'est frais, ça pétille, mais il n'a pas l'habitude du goût. La gorgée prend vite court avant qu'il ne grimace un instant. Amer, mais pas désagréable. Il ne boit pas souvent mais il apprécie la fraîcheur de la bière. Alors, comme pour exprimer son expression actuelle, il lâche un très spontané « Ah ! Ca faisait longtemps.. » plus pour lui même que pour apporter un réel plus à la conversation. D'ailleurs... Oui, la conversation où est-elle passée ? Il pourrait sans aucun doute parler de ses chaussettes pendant encore quelques instants mais bizarrement, le thème ne lui semble pas des plus intéressants... Alors, c'est tout naturellement qu'il lâche un :

-Et du coup... Est-ce que tes chaussettes sont dépareillées ?

Magnifique. Le pire, c'est que son sourire s'étire presque instantanément pour empêcher un rire franc de sortir. La question est idiote, il s'en doute mais tant pis. Il a parlé des siennes, autant détourner la conversation sur Lester désormais.
Ca tourne limite en rond tellement c'est awkward :,D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Data

Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]

MessageSujet: Re: Woopsie Doopsie [Pv : Pietro]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pietro Maximoff (Vif Argent - Quicksilver)
» Utopia
» Pietro Maximoff et ses liens
» Pietro ~ you did not see coming?
» Une seconde durant, j'ai cru que tu m'avais abandonnée... [Pietro ღ ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Bourg Cadran :: × Base Ranger-