AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 13
Points : 90
Date d'inscription : 03/06/2018
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Mer 13 Juin - 0:05
Le bruit des vagues, un flux et un reflux permanent, immuable et pourtant sans cesse différent. Venant lécher le sable, de plus en plus étant donné la marée haute qui s'amorçait. Je l'entendais alors que je comatais dans ma boite. Que s'était t'il passé? J'avais faim...depuis combien de temps n'avais je pas manger...je me souvenais peu a peu...il y'a eu cette tempête quand je me trouvais sur le bateau. Je sentais la boite bouger de plus en plus, le bateau balloté violemment d'une vague a l'autre. Puis d'un coup, la boite a roulée, me secouant dans tout les sens, puis durant une poignée de seconde, je me suis retrouvée en lévitation avant d'heurter ce que j'ai compris comme étant l’océan. Ma boite était tombée du bateau ! Dans la panique, je me souviens avoir calfeutrer au maximum ma boite, espérant que l'eau ne rentre pas. J'étais terrorisé, je pensais que j'allais mourir.
Où suis je donc? Je me suis réveillée, cela signifie que je suis vivante? Il faut que je me lève, il faut que je sache, que je comprenne ma situation. Combien de temps suis je rester endormie? Je sens des raideurs au niveau de la queue et le dessus du dos, ce qui me laisse suggérer que la rouille commence a m'envahir...peut être une journée et demie. Il faut donc que je mange. Que je sorte de ma boite. Cela tombait bien, le métal que j'avais utiliser pour étanchéifier mon abri allait pouvoir m'offrir un repas. Tout juste de quoi tenir la journée mais c'était toujours ça.
Cela me pris un bon quart d'heure pour enfin sortir. Je ne me souvenais pas avoir mis une telle épaisseur mais ma fonderie interne m'en fut reconnaissante. Je pris un autre quart d'heure environ a dévorer chaque bout de métal de la boite. Une fois le tout dévorer, je manifeste de l’intérêt a ce qui m'entoure. Comme je le pensais, ma boite a échoué sur une plage de sable plutôt grossier. Il y'avait une belle étendue herbeuse ponctué de bouquets d'arbres un peu partout. Mais ce qui retint surtout mon attention, ce fut une ligne épaisse tracée dans le sol. Si je me souviens bien, l'humain que j'ai côtoyer m'a dit que cela s'appelle un sentier. Autant le suivre, je finirais bien par trouver quelqu'un. C'est en me mettant en route que ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Lun 18 Juin - 21:08

Le sentier 3... Un frisson lui parcourut l'échine alors qu'il parcourait du regard un lieu qui lui était douloureusement familier. La proximité avec Port Pauplie rendait l'endroit déjà dangereux, mais dans ses souvenirs, c'était à cet endroit qu'une créature venue tout droit de ses pires cauchemars était apparu. Alors, d'une nervosité certaine, il fixait les alentours, prêt à se défendre à la moindre attaque. Cependant, cette fois, il n'était pas venu seul.
Enfin... Pas seul... La dernière fois il s'était retrouvé accompagné de deux compagnons pokemons, aujourd'hui, il n'était accompagné que de Sébass, son Tiplouf, et... Maëlenn. Si sa présence lui faisait chaud au cœur car son énergie et son optimisme étaient contagieux, il ne pouvait s'empêcher de se sentir responsable de sa sécurité. Et honnêtement, il ne se sentait même pas capable d'assumer la sienne.
Alors, angoissé, il luttait contre l'envie d'hurler sa frustration à la jeune femme et à lui proposer d'aller chercher de vrais renforts au QG. Bourg Cadran n'était pas loin, cela ne prendrait que quelques minutes... Pourtant, il se doutait bien que rien de tout cela ne serait possible. Il était ranger, il devait se montrer brave et il le savait. Alors il suivait avec tout le courage qui lui était donné d'avoir les directives qu'on leur avait donné.
On leur avait annoncé que des braconniers avaient été vu aux abords du sentier 3, pratiquant leurs activités illégales. Ils se devaient d'agir au plus vite. Cependant, il ne savait pas s'il était réellement judicieux d'envoyer deux nouvelles recrues sur une telle affaire.. Enfin, il ne s'agissait que de rumeurs après tout, ils n'étaient là que pour enquête préliminaire..
Ainsi, c'est en tentant de se rassurer mentalement qu'il essayait tant bien que mal de convaincre Maëlenn qu'il avait réellement vu ce démon.

-Mais si ! Je cherchais le Miaouss perdu d'une femme et tout à coup ! J'ai vu un gars bizarre dans un genre de trou. Y a eut comme un éclair et- …

Et il se stoppa soudainement. Aux aguets, il fit signe à sa collègue de ne pas faire de bruits non plus – quoiqu'il n'était pas certain qu'elle ait compris – et il s'accroupit. Il tendit l'oreille pour tâcher d'entendre le son qu'il avait repéré juste un peu plus tôt. Des pas ? Des craquements ? Il ne savait pas vraiment. Alors, doucement et discrètement, il se rapprocha de la source de bruit, très clairement prêt à tomber sur un autre démon. Le cœur battant des nerfs qu'il pouvait avoir, les muscles tendus, il fit quelque pas accroupis. En réalité, il aurait dut s'attendre à tomber sur les braconniers qu'ils recherchaient mais...
Surprise !
S'il aurait put voir un homme de bien peu de valeurs, ou une créature de l'enfer, il tomba nez à nez avec une... Créature mystérieuse. En tant que ranger, il avait étudié et potassé les pokemons et leurs habitudes, leurs capacités, leurs lieux de vie, tout ça. Aussi se retrouva t-il fort dépourvu face à la créature en face de lui qu'il prit un soin particulier à détailler.

-Mae...

Qu'il appela doucement.

-Il faut que viennes voir ça doucement.

Qu'il lui chuchota peu après pour l'inviter à ne pas prendre trop d'initiatives brutes. Lui même s'était immobilisé instantanément et se tenait bas pour ne pas effrayer la créature qu'il supposa être un pokemon.
Blblblblbl
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Points : 70
Date d'inscription : 27/05/2017
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Lun 18 Juin - 22:32
Go go power ranger
✖️

Caleb, Valeran, et les affres du Mj



Le regard fermement ancré sur son pokematoss pour relire les instructions et témoignages concernant la mission à venir, Maëlenn balayait de sa longue chevelure les pas de son confrère ranger, une moue étrangement concentrée au bout du visage. Si elle pouvait en tant normal prendre avec le plus grand enthousiasme la chasse au petit voleurs ou la perte du ponchiot de Mamie Micheline, l'idée de braconnage se heurtait toujours à une antipathie que peu lui connaissait. Peut être datait-elle de l'arrivée de Pan qui, abandonnée en premier lieu par son éleveur, c'était rapidement imposé comme une cible de choix pour les braconniers. Et cette éventualité avait révoltée la toute jeune ranger. Alors, si à l'école ce thème avait toujours su jouer avec sa sensibilité exacerbé par moment, cela faisait véritablement quelque moi que la cadette Lester s'était engagée dans une véritable chasse au sorcière alors forcément, lorsque l'on évoqua du braconnage sur la route de Port Pauplie, la belle avait vu son sang se glacer. Si braconnage il y avait, c'était forcément l'oeuvre d'un Nawra, quoi que lui réponde Paddy. Il s'était indigné lorsqu'elle avait évoqué un éventuel trafique de Corayon à bord du Maléfice, l'un des cotres les plus rapide de leurs flottes. Après tout, Ambros leur chef n'avait-il pas prévu un abordage de celui-ci ? La théorie se tenait et pourtant, jamais Paddy ne s'était heurté avec tant de férocité à ses idées. Aborder Port Pauplie ? Ok c'était un peu du suicide mais pas au point d'autant s'énerver, si ? Alors son légendaire duo avait volé en éclat le temps d'une journée alors, c'était presque instinctivement qu'elle s'était jeté sur le dos d'Avedis.

Ainsi, prise entre les idéaux chevaleresque qui l'animait et les pulsations d'un cœur au final pas si rassuré que ça, Mae s'était engagée sur le sentier trois, étrange lien entre la splendide Bourg Cadran et la basse Port Pauplie, forteresse aux pavés sales. Son pas s'était alors fait un peu plus sauvage qu'à l'habitude pour épouser ce plan rocambolesque qui se jouait entre ses neurones et ce, jusqu'à finalement se stopper lorsque le sujet des démons revint sur le tapis. Avedis avait été sévèrement touché par cette drôle de mission il fallait l'avouer, et si Mae aborda la question avec une certaine douceur, elle ne pu que se ranger derrière les arguments les plus rationnels qui s'étaient présentés à eux.

« C'était des pokemons spectre Caleb... Tu sais mieux que mois qu'un Magirêve ou un Zoroark est en capacité de créer de telles illusions. Tu étais peut être tout près d'un nid, c'est tout. Si les démons guettait nos capstick, on aurait... » Un triste sourire échappa aux lèvres de la jeune Lester lorsque son partenaire repris le court de son histoire, de cette histoire qu'elle avait couché mainte et mainte fois sur le papier. Il n'en démordait pas. Décidément pas. Alors forcément, lorsque Caleb se stoppa dans son récit pour attirer son attention, Mae ne put qu'en être stupéfaite. « Il faut que viennes voir ça doucemen ». Sur le coup, elle aurait pu le taquiner avec un « Démon ? » mais son attachement à Avedis l'avait contrainte au silence. Il souffrait de la situation, jouer de mauvaise foi et sourire narquois comme l'avait pu faire leurs collègues n'était en rien constructif. La brune se contenta alors de se pencher sur l'épaule se son confrère pour y apposer son menton. Tiens ?

« On dirait... Un … félin. Peut être un croisement mutan entre un mentali et un …. Truc ? » Reprit-elle à voix basse. Ah bah bravo Mae, on sent le professionnalisme. « On dirait un type acier et... Au vu de la rouille qui le ronge, j'en déduis qu'il est blessé. Je crois. OMG CALEB ! TU CROIS QUE LES NAWRAS FONT DES EXPERIENCES TORDUS SUR LES POKEMONS ? DD8 » La discrétion était morte durant cette mission, tout comme le respect de son collègue, c'était officiel. Reposez en paix, à côté du charisme de Judas.

Son corps s'était alors brusquement redressé pour tourner un air vraisemblablement désolé en direction de son collègue avant de se poser sur Ivy, le mystherbe chromatique qui s'était tranquillement avancé, auréolé de douce effluve. Essayait-elle de l’apaiser à coup de doux parfum ? Très clairement, alors Mae lui emboîta le pas et s’accroupit non loin pour souffler une salutation vouée à détendre les muscles de la Créature.

« Coucou toi. Tu as l'air totalement épuisé... J'ai... Euh... Pas de baies oran sur moi, pourquoi Caleb on est partit sans baie oran ? MAIS J'AI UNE SUPER BOITE DE POFIN ! Tu as faims ? »

… Mae, tout ne se résout pas par l'appel du ventre, tu le sais ça ? Et, alors que le mystherbe tentait doucement d'approcher son homologue, sa complice ranger déballait avec une certaine attention le contenu de son sac pour trouver de quoi soigner l'étrange créature qui lui faisait face, se saisissant doucement des bandages tout en contemplant l'aspect de la bête. C'était... Inconnu à ses méninges mais bon, ils allaient être en capacité de la remettre sur patte non ?
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Points : 90
Date d'inscription : 03/06/2018
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Mar 19 Juin - 13:39
Eh bien, quand je pensais que suivre ce sentir m’amènerais a rencontrer quelqu'un, je n’espérais pas non plus que ce soit aussi tôt. Je veut dire, cela ne faisait même pas cinq minutes que j'avais commencer a marcher, mon petit nez en quête de nourriture pour compléter ce que j'avais besoin pour faire disparaitre la rouille, que deux humains vinrent de nulle part a ma rencontre. Un mâle et une femelle et il y'avait un Mystherbe d'une couleur étrange avec eux.

A leurs tête, je devine qu'ils n'avaient jamais vu de Ferali de leur vie, ce qui est bien normal après tout. La méfiance étant de mise, ne sachant pas trop si je pouvais leur faire confiance ou si je devais fuir, je reste a une bonne distance. Je suis sous ma forme Fer et j’hésite entre passer sous ma forme Carbone pour m’apprêter a fuir ou sous ma forme Platine pour être prête au combat si combat il devait y avoir. Ils ne semblaient pas agressif, je me dis qu'il y a une chance raisonnable que cela se passe pacifiquement.

La femelle semble s'appeler Mae et le mâle Caleb. Visiblement, les humains aiment se donner des noms, je l'avais déjà remarquer quand j'ai rencontrer pour la première fois des humains sur mon ile. Mae me semble plus démonstrative que Caleb et je ne doutait pas que le Mystherbe s'approchant entouré de doux parfum était pour nouer un contact pacifique avec moi. Ma foi, cela ne mangeait pas de cuivre d'essayer.

C'est d'ailleurs ce qu'il se passe, la dénommé Mae s'approche de moi et commence a me parler et a me poser des questions...encore un trait qui semblait commun a tout les humains, poser plein de questions. Elle me propose des poffins, j'ignore ce que cela peut être mais cela semble se manger. Je l'observe fouiller et ôter des objets de son sac, il y'avait du métal sur certains d'entre eux et ma fonderie interne se rappelle alors a mon bon souvenir.

Avec méfiance, je m'approche alors des objets... et repère ce que les humains appellent une pelle. Une de petite taille mais pour me régénérer et enlever la rouille, ce sera suffisant. Ni une, ni deux, je me saisis de l'objet et je m’éloigne de quelques mètres en trottinant prestement, commençant sans attendre a dévorer la partie métallique de l'objet. Un vrai petit délice, le début acidulé laisse rapidement place a des notes fruitées et intense, qui me réveille le palais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1460
Points : 3463
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Lun 9 Juil - 21:56
Jamie
Like no one ever was ! To catch them is my real test, to train them is my cause. I will travel across the land, searching far and wide each Pokemon to understand the power that's inside. Pokemon, gotta catch 'em all ! It's you and me, I know it's my destiny. Pokemon, oh, you're my best friend, in a world we must defend Pokemon, gotta catch 'em all. A heart so true, our courage will pull us through. You teach me and I'll teach you.. Pokemon, gotta catch 'em all ★
Dans une des habitations abandonnées non loin de là, le Ferali et son sort sont le sujet du jour.

« Explique-moi encore une fois et sans bégayer pourquoi tu es encore là sans l'Evoli de Fer alors que tu penses l'avoir vu ? »

L'homme sue à grosses gouttes et sa gorge est bien trop nouée pour qu'il ose corriger la braconnière en lui rappelant qu'il s'agit d'une Ferali et qu'elle s'appelle Valeran. La femme devant lui est cependant bien trop douée à faire disparaître ceux qui ont osé lui manquer de respect pour qu'il ne s'abaisse à commettre cette erreur alors doucement, il éponge son front de son petit mouchoir de poche et recommence son histoire. En venant livrer les informations qu'il devait lui apporter, il a juré apercevoir un cube de métal que seul l'organisme de Valeran aurait pu construire. Et si cette nouvelle n'a pas entravé la réalité qu'a livré sa vue, c'est bien le pokémon qu'ils pensaient avoir perdu qui a émergé de la boîte de métal pour la dévorer. Il s'est donc empressé de courir afin de quémander son aide pour qu'enfin, la pokémon soit récupérée par l'équipe de braconniers.

Puisqu'il faut tout faire soi-même, la demoiselle que l'on appellera Jamie se réserve le droit de faire payer plus tard à cet imbécile le prix de laisser un pokémon aussi rare qu'ils devaient faire passer pour disparu libre aux yeux de tous. Pour le moment elle sort de la bâtisse, ouvrant la marche vers le sentier 3 dans un accoutrement pareil à celui du chercheur, dissimulée par tant d'artefacts que même l'homme qui échange régulièrement avec elle n'est pas sûr de la reconnaître. Son aura de pouvoir et son dédain restent cependant les mêmes et nul doute que celle qui est aujourd'hui blonde ne fera pas dans la dentelle quand aux abords de la plage, elle appelle un Maganon et un Ténéfix en voyant que la bestiole convoitée n'est pas toute seule.

Sans se soucier du chercheur derrière qui pâlit à la vue des rangers, la demoiselle s'avance d'un pas aussi pressé que confiant vers le Ferali qui termine de manger une pelle. La blonde prend donc un air sincèrement surpris et passe de la joie au soulagement en se rapprochant vers celle qu'elle convoite tant afin d'avoir l'air la plus familière possible avec elle face aux autorités qu'elle ne prend pas la peine de regarder.

« Valeran ! On te cherche partout ! Tu as dû être terrifiée avec la tempête, toute l'équipe de recherches et le centre sont sincèrement désolés de t'avoir perdu. Heureuse de te voir saine et sauve. »

Sa voix est mielleuse mais ses yeux sont clairement entrain d'inciter la rescapée à lui faire aveuglement confiance sous peine de représailles. Et quoi de mieux qu'une attaque Regard Noir pour couper court à toute idée de fuite ? Entre ça et le Maganon qui regardent ses canons avec l'envie de jouer de ses flammes, pas sûr que la pseudo-chercheuse sache ce que ce que diplomatie est empathie signifient. Jugeant que c'est suffisant pour le moment, elle se retourne vers les rangers et s'approche d'eux en ignorant les limites du raisonnable et de la zone de confort de chacun, son visage est grossièrement à cinq centimètres à peine de celui de la brunette.

« C'est vous qui l'avez trouvé ? Merci beaucoup rangers, Valeran est très précieuse et le centre de recherches d'Epiocée ainsi que le Conseil ne savaient pas comment faire pour la retrouver sans la mettre en danger. Mais tout va bien maintenant, n'est-ce pas Gaspard ? »

L'homme derrière elle, Gaspard, hoche timidement la tête. Tout son visage est rouge et ses doigts boudinés qui ont l'air aussi moites et poisseux que son front triturent nerveusement sa cravate. Jamie, elle, attend simplement de voir s'ils les laisseront partir sans trop de questions.

Tic tac. Soyez tous judicieux dans vos choix.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Points : 70
Date d'inscription : 27/05/2017
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Sam 21 Juil - 23:31
Go go power ranger
✖️

Caleb, Valeran, et les affres du Mj



Sérieusement, comment avaient-ils pu partir sans baies ni soin ? L'oeil fermement agrippé au contenu de son sac, Maëlenn demeurait silencieuse, songeant vraisemblablement à la nature de cette créature qui lui faisait face sans pour autant parvenir à apposer une parenté à celle-ci. La rouille qui rongeait le bas de son dos témoignait d'un lien avec le type acier mais en soit, dracaufeu ressemblait à un dragon, portait une étymologie draconienne, mais n'était en aucun cas du type dragon. De même pour Canarticho qui jouait non pas l'âme sœur d'un artichaut, mais d'un maudit poireau. Au delà de ça, et si Maëlenn concevait avoir passé le plus clair de son temps à dormir ou décuver en cours d'étude des pokemons lors de ses dernières années passé à l’académie Ranger, elle pouvait assurer que jamais ses professeurs n'auraient pu aborder pareil spécimen. La tête de son partenaire le lui prouvait car lui, contrairement à elle, avait durement bossé ses cours. Nouveau coup d'oeil, cette fois porté à Ivy qui s'évertue à apaiser les tensions qu'elle croit déceler sur cette étrange musculature. La jolie petite Mystherbe se fait avenante, comme à son habitude, et invite doucement Sebass à approcher comme en attente de renfort dans sa quête de douceur. Cependant, et si elle tente un instant d'établir un contact d'une petite pression, c'est avec la plus grande stupeur qu'elle se recule en observant la grise chimère se saisir d'une petite pelle tenue là, l'emportant au loin pour la dévorer. What the...

« J'ignorais totalement avoir une pelle dans mon sac. Il faut vraiment que je le range plus souvent, j'ai encore des touffes de Sucroquin accroché au tissus... Et... Je crois que mon sandwich au poulet a fini écrasé au fond... » S'était alors contenté de souffler Mae en direction de son partenaire ranger, vraisemblablement plus étonnée de pareille trouvaille que de l'acte pourtant observé. Après tout les Fermites et Galekid se nourrissaient de métal alors bon, quitte à ignorer la nature même de ce pokemon, autant taire les cris de surprise.
Prenant alors place en tailleur à même la bordure du sentier afin de soigneusement ranger le contenu de son sac, Mae avait finit par faire face à l'animal et lui tendre une main tranquille comme pour l'inviter à approcher, le regard légèrement bas afin de réduire toute pression et un tranquille sourire au bout des lèvres. Presser le contact ne rimait à rien aussi, et sans dire mot, la toute jeune femme avait opté pour une approche basé sur la confiance plutôt qu'une capture sauvage au capstick. Il faut dire que si elle avait réussit les examens relatif à son usage et ce, avec brio, c'était surtout dû au fait que les keunotors capturés étaient des modèle de passivité. Et qu'elle les avait acheté tout un an durant avec ses desserts du midi. Alors la cadette Lester avait doucement laissé son capstick reposer sur ses cuisses, se contentant de doux propos voué à calmer le palpitant de l'étrange pokemon pour l'inciter à approcher et, ainsi, détailler l'ampleur de son état.
Peut être devait-elle prévenir la base ? … « Valeran ! »

Si Ivy sursaute, Lester elle, incline son dos en direction du sentier afin d'observer ce pas rapide et inquiet lui faire face. Mmh ? Elle incline son corps à défaut d'avoir la nuque d'un brindibou et parvint enfin à remettre cette image à l'endroit, observant dans un sourire sincère et enjoué l'approche d'une jolie blonde qui s'empresse de les remercier. Son visage est proche mais Mae réduit encore drastiquement l'écart en se redressant, vraisemblablement heureuse d'avoir affaire aux  scientifiques d'Epiocée. Alors son sourire s’épanouit et c'est après avoir épousseté son uniforme éclatant, accroché son capstick à sa ceinture,  qu'elle finit par se saisir des mains de la jolie blonde comme pour accepter ce remerciement avec un entrain des plus stupéfiant.

« Il n'y a pas de quoi, c'est tellement badass de pouvoir aider les chercheurs d'Epiocée ! Je dois simplement jeter un œil à votre petite protégé, elle est blessée. Mesures habituelles, tout ça, tout ça. Si je ne le fais pas mon boss va me tuer, et clairement, Crawford est le truc le plus effrayant que je connaisse. »

Son pas approche alors doucement de la dénommée Valeran, s'accroupissant tout près de ses muscles désormais raides pour finalement apposer un regard étonné sur son étrange bouille. « Ne soit pas aussi stressé princesse, je ne suis pas infirmière, je n'ai pas d'aiguille avec moi » souffle alors t'elle comme pour tenter de la détendre quelque peu. Hélas, la créature demeure statique et c'est presque instinctivement que le regard de Maëlenn s'appose sur Caleb. S'y prenait-elle mal ? Ses grands yeux prune se tourne alors en direction de la chercheuse, effleure le gigantesque Magagnon, s'abaisse aux regard du Tenefix pour finalement tomber là, sur cette grande asperge suant à grosse goutte, le visage livide et la main tremblante.

« … Ca va m'sieur ? Vous n'allez pas tomber dans les pommes hein ? Parce que je n'ai pas encore passé mon diplôme de secourisme et je ne sais plus si je dois lever vos jambes ou vous allonger en PLS en cas d'évanouissement. Par contre, sii c'est dû a de l’hypoglycémie, j'ai des poffins si vous voulez... »

Et si Mae délaisse d'un pas Valeran pour se tourner en direction du second scientifique, le regard d'Ivy se porte irrémédiablement sur les deux pokemons qui lui font face, plus méfiante. Cette histoire empeste, aussi tente t-elle d'happer l'attention de Sebass et Caleb pour confier chacun de ses doutes entre leurs mains.
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Points : 90
Date d'inscription : 03/06/2018
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Jeu 2 Aoû - 5:43
Je crois que visiblement, je les surprend de ma réaction. Mais comment pouvais je réagir autrement qu'avec méfiance et prudence, alors que ma situation me l'imposait? J'étais dans une région inconnu avec des humains que je ne connaissais pas mais qui ne semblait pas méchant et mon urgence du moment était de manger afin d’éloigner jusqu’à demain la rouille qui commençait a m'envahir. Je pense que l'on pouvais connaitre mieux comme départ de sa nouvelle vie. Si je n'avais pas autant la bougeotte et si je n'étais pas aussi curieuse...c'est sans doute ce que m'aurait dit mon père. C'est agaçant de reconnaitre qu'il a raison a mon sujet. Je vais devoir faire attention a l'avenir.

Surveillant les humains présent, je sens alors que ma fonderie interne s'active enfin, signe que j'ai mangé assez de métal pour me prémunir de la rouille jusqu'au lendemain. Par précaution, je termine la pelle afin de gratter quelques heures de plus de répit. Celle qui s’appelle Maëlenn tente envers moi d'établir un lien de confiance, un peu comme l'avait fait cet homme sur mon ile. Je décide de plutôt terminer mon repas, on pourra faire connaissance après. Cette humaine ne me semblait pas méchante aussi je pouvais sans doute après mon repas passer un peu de temps avec elle. Peut être savait elle où avait accoster le bateau qui me transportait?

Je sursaute alors, manquant de peu d'avaler de travers ma dernière bouchée de métal. Sur mon ile, j'avais bien compris que le mot Valeran me désignait, que cet homme que j'avais rencontré m'avait surnommé ainsi. Bah oui, contrairement aux humains, chez les Pokemon, on ne se donne pas de nom. Et seule cette équipe de scientifique m'appelait ainsi. Aussi, je me tourne vivement vers cette humaine qui m'avait appeler et la première chose que je remarque, hormis qu'elle ne soit pas seule, est que je ne la connaissais pas du tout. Pas plus elle que l'humain en retrait derrière elle, l'air mal a l'aise ou que les deux Pokemon qui la suivaient. Je n'étais pas très sereine, cette nouvelle venue ne m'inspirait pas confiance aussi il était grand temps d'utiliser ma fonderie ainsi que mon talent pour m'adapter a la situation. Si je faisais mine de fuir, prendre ma forme Carbone, ma forme me permettant d’être très rapide, le Tenefix allait surement faire Regard Noir. Il me faudrait alors reperdre une minute a changer de forme, a être donc plus lente et donc plus vulnérable. Je choisit donc de prendre la forme Platine, bien plus apte au combat, si combat il devait y avoir. Mon corps se mis a rougeoyer doucement, jusqu’à une teinte rouge cerise, presque grenat. Ma peau de métal pouvant contenir la chaleur jusqu’à un certain point, protégea l'herbe autour de moi. Tout en faisait cela, ma peau, la où elle était rouillée, se régénéra, la corrosion disparut progressivement, ne laissant qu'une peau toute neuve.

Quand le changement de forme cessa, je fis quelques pas vers les rangers, autant pour me rapprocher de ceux qui m'inspirait le plus confiance que pour m'habituer a mon nouvel habit de platine. Car oui, j’étais plus lourde désormais, je faisais 180 kilos, ce qui change de ma forme de base avec laquelle je ne fais que 45 kilos. J'attendis alors de voir ce qu'il allait se passer. Une chose était sure cependant. Si combat il devait y avoir, je ne me déroberais pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 132
Points : 95
Date d'inscription : 15/04/2017
Data

Feuille de personnage
× Team: Férosinge - Poichigeon - Tiplouf
× Bonus: Ranger

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Mer 8 Aoû - 20:07

Il aurait dut s'en douter, la douceur et la tranquillité n'étaient en rien des caractéristiques propre à Maëlenn, alors, désespéré, il la voit se redresser brusquement. Par toutes les plaques d'Arceus ! Si le pokemon ne prenait pas la fuite après ça... Mais... La créature ne prend pas la fuite, et c'est une surprise encore plus grande qui l'étreint alors. Peut être s'agissait-il là d'un animal ayant déjà côtoyé des humains pour ne pas sauter dans les broussailles au moindre éclat de voix ?
Ainsi, figé, il eut tout le loisir d'observer sa collègue déballer son sac en face du pokemon sauvage et put même constater... Une pelle ? Il ne jugeait pas, cela pouvait toujours se révéler utile, si le bout n'était pas dévoré par ce qui semblait être un type acier-.. Oh wait. Ainsi, son regard interrogateur interpella la jeune femme qui lui donna une explication qui lui correspondait bien : elle aussi n'avait aucune idée de ce que ça faisait là et il lui restait un sandwich en morceaux au fond, sans doute accompagné de restes de fourrures sucrés... Hm, appétissant.
Alors, après un haussement d'épaule et un petit sourire affiché comme pour signifier que ce n'était pas le plus important, il reporta son attention sur la bête qui avalait goulûment le métal que pouvait contenir l'outil... Le type acier semblait s'imposer de lui même, pourtant, il s'agissait bien là d'une créature inconnue et le ranger refusait quelque part de n'accepter que cette théorie. Le type Fée n'avait été découvert que tardivement comparé au reste de la table des types. La prudence était de mise, mais au moins... Le pokemon leur faisant face n'avait pas l'air des plus farouches, et encore moins des plus hostiles. Sûrement parviendraient-ils à la convaincre de les suivre jusqu'à Bourg Cadran, il suffirait alors de faire les tests de base pour voir si elle était porteuse d'une quelconque maladie – il en doutait, mais la rouille sur le dos de la créature ne lui disait rien de bon –, et de préparer ensuite son acheminement vers Epiocée... Bon, c'était beaucoup prédire mais...

Cependant, sa réflexion n'alla pas plus loin lorsque des pas pressés attirèrent son attention. Ce fut une femme en blouse blanche qui leur passa devant pour se planter devant... Valéran ? Au moins avaient-ils désormais de quoi mettre un nom sur la nouvelle venue. Cependant, quelque chose ne cadrait pas. Etait-ce la présence d'un Maganon trop menaçant pour un simple sauvetage sans mise en danger du spécimen ?
Alors peut être n'était qu'il que trop paranoïaque, peut être qu'enchaîner les journées chez les rangers sans pause digne de ce nom pour ventiler l'affectait plus qu'il ne voulait l'admettre, peut être même était-il trop certain de tomber sur les braconniers qu'on leur avait signalé, cependant, il n'était pas serein et l'acolyte de ladite scientifique le confortait dans ce sentiment de malaise. Sûrement n'étaient-ils pas les seuls à ne pas se sentir tranquilles car Valéran avait bougé et s'il ne parvenait pas forcément à mettre le doigt sur les changements opérés, il pouvait assurer que la rouille avait disparu. Ceci dit, il n'eut pas le temps de se poser plus de question que Maëlenn manqua de le faire défaillir. Au moins sa réaction eut le mérite de le faire bouger.
Ainsi, alors qu'elle lui lança un regard après avoir tenté d'examiner la créature et qu'il secoua doucement la tête pour lui faire signe de ne pas insister, elle se redressa soudainement pour s'adresser à l'acolyte de la scientifique. Il manqua de s'étouffer. Il était de reprendre la situation en main et d'arrêter de faire tapisserie dans le décor. Alors, après un raclement de gorge nerveux, il fit un pas à son tour pour prendre les devants et poser une main sur l'épaule de sa collègue afin de l'inviter à se calmer. Ou juste histoire de dire que ça y était, il avait repris possession de ses moyens.
Alors, ce fut un sourire doux qu'il offrit aux scientifiques. Il était perplexe, certes, et savoir qu'un navire en en route pour Epiocée avait perdu sa cargaison près de Port Pauplie, à l'opposé donc de leur destination ne le rassurait pas. Cependant, vraie ou pas, il n'y avait pas de raison pour montrer les crocs, peut être même qu'ils avaient d'abord fait escale à Policité ?
Alors, d'un calme olympien, il souffla un :

-C'est un plaisir de rendre service aux scientifiques d'Epiocée, cependant, le laboratoire est encore loin et Valéran ne semblait pas en état de voyager aussi loin quand nous l'avons retrouvée.

Il déglutit, mais était-ce par nervosité ou par réflexe ?

-Je vous propose de d'abord la ramener à Bourg Cadran pour qu'elle puisse se faire examiner par les infirmiers du Centre le plus proche, ensuite, nous vous aiderons à l'acheminer vers Epiocée.

Sebass, un peu plus bas, toisait la situation d'un œil circonspect. A part des pokemons plus grands que lui, et donc forcément plus menaçant, il ne voiyait pas le soucis qu'Ivy et Valéran pouvaient percevoir. D'autant qu'il lui semblait que son dresseur était calme. Alors il sourit à la Férali – bien qu'il ignorait ce qu'elle pouvait être en réalité – pour l'inviter à se calmer. Tout était entre de bonnes mains !
Du côté de Caleb, il se savait nerveux et savait que malgré le sourire tranquille qu'il pouvait afficher, il ne faisait pas forcément illusion. Alors, il pressa doucement l'épaule de Maëlenn pour l'inviter à appuyer ses dires..
Il avait beau être un ranger désormais décoré d'un premier palier, il agissait encore comme un débutant... Meh, manque de confiance en lui, triste hein ?
Blblblblbl
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 1460
Points : 3463
Date d'inscription : 10/07/2016
Data

Feuille de personnage
× Team: Candela Yll Vanya Jessica
× Bonus: Queen ma gueule

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Jeu 9 Aoû - 11:35
Jamie
Like no one ever was ! To catch them is my real test, to train them is my cause. I will travel across the land, searching far and wide each Pokemon to understand the power that's inside. Pokemon, gotta catch 'em all ! It's you and me, I know it's my destiny. Pokemon, oh, you're my best friend, in a world we must defend Pokemon, gotta catch 'em all. A heart so true, our courage will pull us through. You teach me and I'll teach you.. Pokemon, gotta catch 'em all ★
Rester calme n'est pas une mince affaire pour la demoiselle mais elle ne peut pas se permettre d'être offensive juste pour aller plus vite. Elle laisse donc la brunette inspecter Valeran, cette dernière étant bien méfiante et Jamie a presque l'impression qu'elle la nargue en restant du côté des rangers plutôt que du sien. Il y aussi Gaspard, cet incapable qui attire l'attention. Et bien sûr qu'il attire l'attention, laid comme il est ! Même les braconniers en ont pitié. Timidement, il accepte la proposition de la ranger, disant qu'il a besoin d'un peu de sucre, que sa tête tourne un peu mais que pour le moment, ça va aller. Jamie voit une porte de sortie en lui, finalement.

Mais tout n'est pas simple car si ça l'était, notre braconnière serait surpayée pour ce qu'elle fait alors que là, son dur labeur devra être généreusement récompensé. Après tout si le deuxième ranger se taisait, et doux Arceus qu'elle apprécie quand un homme se tait, monsieur se réveille et s'empare de la direction des opérations. Hors de question. Jamie écoute le blond dicter ce qu'ils vont faire et si tout son fort intérieur aimerait en hurler de rire, elle arrange sa position et sa gestuelle. Elle se fait plus petite, plus attentive, se tient le bras pour dégager un manque d'assurance. Et quand enfin il termine, la blonde hoche plusieurs fois la tête avant de commencer à marcher. Elle fait des petits allés-retours.

« J'apprécie sincèrement votre aide rangers mais vous mettez Valeran en danger si vous l'exposez à plus de visibilité. »

Commence-t-elle, doucement.

« L'équipe de recherches n'a pas encore publié son rapport parce que Valeran avait disparu, les rigelois ne savent pas qu'elle est là ni même qu'elle existe. Au mieux ça créera une petite émeute temporaire, au pire une nouvelle qui se propagera plus vite que vous ne pourrez le gérer. »

Sa voix est tremblante mais son ton est grave. La pseudo-scientifique doit se mettre à leur place, trouver une sorte de compromis où elle peut converger ses intérêts avec leur code d'éthique. Mais elle n'a pas encore lu les derniers rapports, ceux qu'elle devait feuilleter aujourd'hui avant que ce gros lard ne vienne l'importuner. Alors elle doit rester sur ce qu'elle sait et espérer que s'ils appellent quelqu'un pour faire des confirmations, ce soit le centre. Au moins, là-bas ils savent à quoi s'en tenir.

« Pour être franche, l'accident n'est pas connu de tous. La grande autorité en a eu vent mais le Centre de Recherches a voulu limiter sa diffusion afin de garder un semblant de contrôle. Cette région n'est pas connue pour ses tempêtes, l'équipe de recherches pense même que quelqu'un ou.. Un groupe en est à l'origine. Ce n'était pas normal. »

Pleine de confession, la braconnière se colle à son Maganon qui lui frotte le dos de son canon afin de la réconforter, comme si la fausse blonde en avait besoin. Gaspard est même l'espace d'un instant attendri avant de se rappeler que s'il venait à poser sa main sur son épaule comme les rangers l'ont fait entre eux, ce soir il n'aurait plus de main. Il se contente donc de baisser la tête en attendant qu'elle termine, le regard posé sur la Ferali. Un si beau pokémon qu'ils ont marchandé.. Une espèce si singulière qu'il aurait aimé rendre à son collègue qui s'en était fait une amie. Le remord le ronge cruellement.

« Nous devons la ramener au plus vite, rester ici nous expose. Nous pouvons entrer dans une des habitations non loin afin d'appeler des secours, un bateau avec une infirmière. »

Félicitations ! Votre charisme d'huître perturbant la braconnière, celle-ci vous offre du contexte mais n'est pas convaincue par vos plans car vous ne venez clairement pas de Venus.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 107
Points : 70
Date d'inscription : 27/05/2017
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre ) Jeu 9 Aoû - 22:43
Go go power ranger
✖️

Caleb, Valeran, et les affres du Mj



Un tranquille sourire aux lèvres, poli et avenant, Maëlenn s'était doucement approché du blême scientifique pour lui offrir son coffret à poffin en précisant que ceux aux baies pêcha étaient meilleur que ceux aux Frambi car ils avaient définitivement moins souffert des affres d'une cuissons hasardeuse que les autres. Et, fière de ses biscuits, elle avait finit par les tendres aux pokemons qui les accompagnaient comme pour apaiser les tensions qui régnaient autour, offrant au passage une écoute attentive à l'échange qui unissait scientifique et ranger. Et, soudainement accroché à l'expression qu'arborait la jolie scientifique non loin d'elle, Mae avait doucement refermé sa boite d'ébène pour apposer une main confiante sur l'épaule de cette blonde dont l'attitude semblait soudainement emprunt à la détresse. Tout irait bien avait-elle soufflé en cherchant un instant son regard pour au final lui confier ce sourire assuré dont elle avait le secret. Oui. Tout irait bien. Menace ou pas, personne ne mettrait en danger des pokemons et scientifiques sur le sol rigelois, parole de Lester. Alors, d'un geste soudainement moins anarchique, plus sûr sans doute, la belle était retournée auprès de Valeran pour observer son état et l'étrange teinte qu'avait prit sa peau. Ce pokemon était décidément trop badass. Est-ce pour cette raison qu'elle lui avait offert un instant le dos de sa main comme pour tenter une approche ? Peut être et pourtant, un je-ne-sais-quoi avait cependant finit par passer au creux de ses pupilles. Et elle avait dégainé son pokematos, soudainement, engageant un pas déterminé en direction de Port Pauplie avant de décrire un premier cercle.

-Lester sœur à l'appareil. J'ai besoin de renfort sur le sentier trois, et de pokemontures aussi. Nous avons deux scientifiques avec nous et on doit les escorter d'urgence à Epiocée... 'Fin, tu m'envoies des gens expérimentés quoi, ce n'est pas pour ramener le miaouss d'un pirate. Sans t'offenser Caleb, mais bon, t'as quand même travaillé pour l'ennemi quoi, pour une bouteille de rhum. Ca craint. N'en rajoute pas Paddy. On est prêt de Port Pauplie, bouge tes fesses, c'est vraiment urgent.

Et elle avait raccroché, retournant d'un pas tranquille vers le groupe pour finalement ancrer son regard sur Ivy et Sebass, confiant un instant, sans un mot, les craintes les plus tenaces que portait le bord de mer. Cependant la brune s'était ressaisie, balayant l'hésitation d'une pression sur l'épaule de son partenaire ranger avant de finalement lui offrir un sourire qui se voulait rassurant. « Au moins tu es l'un des rares à pouvoir se vanter d'être sorti vivant de là. Tu vois que tu es over badass. Encore plus que Charlito ! » Et elle s'était finalement placé là, au centre de cette drôle d'équipe pour faire un point sur la situation. Ils étaient sur le sentier trois, près de Port Pauplie, près des Nawra, près d'une zone où tout sauvetage serait mit en difficulté, et ce avec un scientifique flageolant et sa comparasse qui, au vu de sa profession, n'avait sans doute pas essuyée les affres des arènes. Si un braconnier ou pirate émergeait, ils seraient mis à mal. Il n'était donc clairement pas question de s'arrêter avant la capitale.

« Les renforts sont en marche et nous cueillerons avant Bourg-Cadran on vous escortera jusqu'à Epiocée sans qu'un civil ne nous voit, je vous le promet. Mais on doit avancer et ne surtout pas s'arrêter sur la route, sauf si on compte se faire bouffer par des aligatueurs. Ivy on prend la tête, Caleb tu veilles sur nos fesses. Parce que bon, c'est pas que nous suivions de base des braconniers mais un peu quand même, et ça serait con qu'ils popent maintenant. »
Ouais. Ca serait con.

Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Data

Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )

MessageSujet: Re: Venir au monde, decouvrir une autre vie ( Libre )
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» AutreMonde Rpg ;D
» Au coeur du feu [Pv Ishi + une autre perosnne libre]
» [GARAGE] Sauver le monde en Banane, sérieusement ? [LIBRE]
» Arrivée d'un autre monde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ L'Île Lernaïaque :: × Port Pauplie :: × Sentier 3-