AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 3
Points : 0
Date d'inscription : 13/07/2018
Data

psych me out ;; adonis

MessageSujet: psych me out ;; adonis Ven 13 Juil - 23:30

adonis corbière
oh dear, you're a fool

Pseudo × Cucurbita MAXIMA
Âge × Si vieux
Pays × Insolourdie
Avatar × Aizawa Shōta - BNHA
Petit mot × #aesthetic
Code du règlement ×
Anecdotes
× Tu es achromate, ce qui veut dire qu'en plus de ne voir qu'à la façon d'un téléviseur des années 30, t'as une vue franchement dégueulasse
× Pour autant on te voit très peu porter des lunettes autres que les solaires, tu te demandes même si un Cornèbre ne te les a pas piqué
× Tu aimes les brioches fourrées et ça tient plus du péché que du mignon quand t'en gardes la moitié dans ta barbe
× D'ailleurs t'as jamais su te raser et tu pisses le sang comme jaja quand tu daignes t'y mettre
× Ça arrive que tu campes dans la Forêt Blanche pour effrayer un ou deux merdeux quand ton moral n'est pas au top
× Les jeux de société avec les enfants ne te dérangent pas, par contre avec les adolescents et les adultes tu es nettement plus violent
× Tes enfants ont fait une pétition pour que tu arrêtes de porter des kilts, ils travaillent sur celle pour bannir les crocs
× Parfois tu te brosses les cheveux avec la brosse pour pokémon, par flemme de chercher ton peigne
× Au petit-déjeuner, t'alternes entre le rhum et le caprisun, c'est un peu la déchéance

YOU



Nom × Corbière
Prénoms × Adonis 'Asfodelo'
Âge × Trentenaire
Originaire de × Inconnu
Groupe × Champion
Bonus × Aucun
Starter × Mentali
Equipe
× Gallame
× Métalosse
× Flagadoss
× Kadabra
× Balbuto
× Mime Jr

Roigada - Teddiursa - Melo
THEM
Caractère
Ne prenons pas de pincettes Adonis, tu es un cas. Ah oui monsieur, tu peux prendre des grands airs et penser que le temps t’as assagit mais que neni ! Certes, tu as mûrit et reste la même personne qui parle la plupart du temps doucement et jamais trop, préférant laisser la parole à autrui en répondant à la discussion par des œillades, des hochements de tête et quelques fins sourires. Les bavards apprécieront ce qu’ils considèrent être une oreille attentive, dont la politesse et le calme offrent une certaine aisance. Tu es, en somme, propice aux confidences bien qu’elles fassent ressortir ton vieux con intérieur. On en parle d’ailleurs, de ce trait de caractère ? Ce n’est pas un cadeau que le temps t’as fait. T’es de ces adultes qui gueulent des leçons de vie en espérant que les jeunes écoutent et ne fassent pas les mêmes conneries mais qui au final, les stimulent à les faire et puissance dix. Tu aimes l’ordre et bien que l’anarchie ait longtemps rythmé tes nuits, ton rôle de champion te sert à faire un peu trop à faire le flic. Mais tu t’énerves souvent pour faire genre, t’es devenu tout doux et les petits merdeux tu les récupères chez toi et tu les forces à extérioriser autour d’une tasse de thé.

T’as comme un sentiment de dette qui pèse sur toi, un qui te force à être une bonne personne pour Meora et les Rigelois. Dans cette course au rachat, tu t’es ouvert au monde. Il te fait toujours un peu peur, peut-être parce que maintenant t’es tout seul mais lentement tu t’y fais. Personne ne remplacera la famille que tu as abandonné, les amis que tu as oublié et les pokémons que tu as perdu mais tu peux prétendre le soir dans ton lit que tu n’es pas le même qu’avant et que ça, c’est suffisant pour avancer. Tu n’es pas aussi fort et tu as la décence, voir peut-être même la pudeur de te cacher, quand les étoiles te rappellent qu’un jour tu étais nommé comme l’une d’elles.

Qu’est-ce qu’on peut dire de toi au final ? Tu frustres et tu saoules justement parce que tu n’aimes pas parler de ta personne. Ce n’est pas égocentrique tu sais, t’es une figure publique, sois un plus franc ! T’es pire qu’un adolescent bon sang. On doit attendre que tu aies tes moments pour te dévoiler et oh, il ne faut pas te brusquer. C’est pas pour être méchant Adonis mais les gens autour de toi, ils commencent à s’inquiéter. Ils parlent tout bas vu que toi tu parles pas. Tu penses qu’avec ta petite vie bien rangée t’as rien à te reprocher ? Regarde-toi. Y’a la quarantaine qui approche et tu l’acceptes déjà. Tu devais reprendre ta vie en main, la recommencer et au final, c’est comme si tu l’abandonnais déjà. T’as pas besoin de t’effacer pour que la prochaine génération puisse briller, tu peux les accompagner sans t’oublier.

T’es humain, Adonis. T’es un vieux bougre compatissant, un gros con avec le cœur sur la main, un déprimé autant en conflit qu’en amour avec la vie. T’es cette figure paternelle qui prend soin de la marmaille de La Clinique, qui soigne les bobos, raconte des blagues nulles et tartine les gaufres pour tout le monde. T’es ce champion qui s’intéresse beaucoup trop à son challenger, qui suit son avancée et qui lui donne volontiers tout son savoir de façon bordélique et anecdotique mais on sait jamais, ça peut servir ! T’es ce voisin qui a encore oublié de mettre autre chose qu’un pyjama pour aller acheter croissants et pains au chocolat, celui qui est toujours poli et qui se retrouve à aider à déménager l’ami d’un ami. T’es ce pote avec qui on fait toujours des projets de se voir pour boire et qu’on ne voit jamais, enfin si, mais y’a les petits alors à la prochaine. T’es ce chercheur qui est partagé entre les mythes et la science, le réel et le supernaturel. T’es cet ancien éleveur qui malgré toute la peine que leur départ t'a infligé, n’arrivera jamais à se séparer de ces créatures merveilleuses qui t’ont tant épaulé.

Tu n'as rien à te prouver, t'es quelqu’un de bien.

Physique
Je rêve de commencer par-là alors laisse-moi cet honneur : s’appeler Adonis avec ce corps et ce faciès, quelle ironie.

Peut-être est-ce par honte de ce nom qui ne scie pas à ta personne que toi, champion, tu te fais appeler Monsieur Corbière et Monsieur Corbière uniquement chez les dresseurs. Ou bien alors serait-ce pour te vieillir plus ? Car s'il y a bien un trait que tu exagères bonhomme, c'est ta prétendue vieillesse : tu joues incroyablement sur l'âge que l’on donne et ton aspect négligé ne permet malheureusement pas de te rajeunir contre ta volonté. Par exemple tu as souvent le pas lent, légèrement nonchalant et le dos courbé. Ta mauvaise posture est un véritable trompe l’œil car si tu viens à te redresser, tu dévoileras une taille nettement plus imposante que celle d'un petit grand-père que le temps aurait tassé.

Mais revenons sur ton hygiène de vie particulière qui a fini par sculpter ton physique à son image. Adonis tu étais, paraît-il, un ancien champion ou professeur d'une autre région, si débordé qu'il se serait habitué à camper dans son lieu de travail à l'attente de jeunes dresseurs, quitte à se sustenter uniquement de plats déjà préparés, de sandwichs et pots de glace et de ne prendre une douche que lorsque l'odeur des lingettes ne suffirait plus à masquer la sienne, empêchant les dits dresseurs d'entrer chez lui, sous peine de périr olfactivement. Ces "on dit" trouvent une part de vérité dans ton passé et s'il est vrai que tu conserveras toujours ta bedaine née à cette époque, monsieur essaye de manger autrement. Que bien t’en fasse car tu auras toujours un corps dit de lâche, une silhouette imparfaite sur laquelle on pourrait deviner les routes rugueuses d’une campagne que les nombreux passages de la vie auraient creusé.

Et du coup, qu'en est-il de ta morning routine ? Aussi catastrophique que l'on le raconte ? Eh bien, pas tout à fait. Tu as en effet la décence de te laver le corps au moins une fois tous les deux jours ! Pour ce qui en est de tes cheveux, c'est quand ils tiennent seuls en l'air que tu te vois kidnapper par ton Gallame qui te forcera, peu importe où vous êtes et ce que vous faites, à avoir un bon shampoing. Cette chevelure ébène qui de dos te rapproche plus d’une sorcière que d’un viking se voit souvent attachée, encore une fois par les soins de ton compagnon qui trouve son compte dans l’ordre étrange qu’apporte un chignon décoiffé.

Ton charme est donc on ne peut plus rustique, qui ne plaît qu’à ceux qui vantent les beautés de l’ancien. Tu as du vécu qui cerne tes yeux et leur unique cicatrice de violet et marque ta peau des traits de tes joues à ceux de tes mains. Nul doute d’ailleurs que ces grandes mains ont déjà caressé et chérit une autre chair que la leur mais aujourd’hui elles semblent trembler d’une timidité plus juvénile ou d’une consommation excessive de caféine. Restons sur elles tiens, tes mains. Tu les serres sans cesse dans une tentative nerveuse de les calmer, si bien que tes ongles trop longs y peignent des lignées rouges rappelant celles qui pigmentent ta bouche. Car tes lèvres sont tout le temps sèches, gercées et en sang. Oh Adonis, pourrais-tu avoir l’air d’un meilleur amant ?

Pour conclure cher Corbière, tu n’as pas grand-chose pour plaire. Certains apprécient tes mirettes de couleur noisette, les trouvant chaleureuses. Toi tu t’en fiches de la couleur de tes yeux car après tout et à cause de ces derniers, ton monde est en noir et blanc, bercé par des nuances de gris. Achromate, tu dissimules souvent ton regard derrière une paire de lunettes solaires afin de ne pas être gêné par la lumière. Puis, vu que nous ne faisons pas dans la dentelle, tu sens la mort tant qu'on y est. Cette obsession à t'appliquer du gel hydroalcoolique sur les mains afin de les sentir désinfectées, en plus de réveiller la douleur de tes plaies, te confère une odeur d'hôpital. Mais tu as la clinique après tout, ta clinique, être affilié au médical t'est normal. Aussi, quand tu n'abordes pas le combo gagnant du bob, marcel blanc, cardigan marine, caleçon à carreaux rouges et crocs jaunes, tu es vêtu tout bonnement d'une chemise pâle et d'un pantalon en toile, le tout rehaussé par une longue blouse blanche.

Même comme ça, tu gardes tes crocs.

code by Elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Points : 0
Date d'inscription : 13/07/2018
Data

psych me out ;; adonis

MessageSujet: Re: psych me out ;; adonis Ven 13 Juil - 23:32


My story
« Birth is violent and out of that violence is our only chance of rebirth »


Et viens sur mon lit de malade ;
Empêche la mort d'y toucher,
D'emporter cet enfant maussade
Qui ne veut pas s'aller coucher.

Ne pleure donc plus, – je suis bête –
Vois : mon drap n'est pas un linceul...
Je chantais cela pour moi seul...
Le vide chante dans ma tête...


crépuscule ;;

prémices ;;

pénitence ;;

métempsychose ;;

absolution ;;


{UC}
code by Elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 3
Points : 0
Date d'inscription : 13/07/2018
Data

psych me out ;; adonis

MessageSujet: Re: psych me out ;; adonis Ven 13 Juil - 23:32


Your challenge
« Mind games contain only inner demons »


Sauf les amoureux commençons ou finis
qui veulent commencer par la fin il y
a tant de choses qui finissent par le
commencement que le commencement
commence à finir par être la fin la fin
en sera que les amoureux et autres
finiront par commencer à recommencer par
ce commencement qui aura fini par n'être
que la fin retournée ce qui commencera
par être égal à l'éternité qui n'a ni
fin ni commencement et finira par être
aussi finalement égal à la rotation de
la terre où l'on aura fini par ne
distinguer plus où commence la fin d'où
finit le commencement ce qui est toute
fin de tout commencement égale à tout
commencement de toute fin ce qui est le
commencement final de l'infini défini
par l'indéfini—Égale une épitaphe égale
une préface et réciproquement.


{UC}
code by Elle

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Data

psych me out ;; adonis

MessageSujet: Re: psych me out ;; adonis
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Adonis James Redwood [Normalement finie]
» Adonis Nightsprings - " Come on, baby, and show me what you're got. ". [ Finie ]
» Pris sur le fait [Adonis, Amelia & Lilly]
» Une Vodka, confrère ? [Adonis]
» ♟ Adonis des Poissons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Cosmos :: ❝ Paperasse et Diversion :: × fiches-